Mois : mai 2014 Page 1 sur 18

Ritter pour Paco Ureña ce dimanche à Madrid

Sebastien Ritter fera le paseíllo ce dimanche à Las Ventas avec El Capea et Alberto Aguilar face à des toros de Montealto. Le colombien remplace Paco Ureña qui a été blessé à Las Ventas. Selon www.Aplausos.es Juan del Alamo et Juan Pablo Simon sollicités par l’empresa auraient décliné l’invitation.

Madrid, Puerta Grande pour Sergio Galán

Plaza de toros de Las Ventas. Samedi. Troisième corrida de rejoneo de la Feria de San Isidro.
Toros de Fermín Bohórquez.
Manuel Manzanares, qui confirmait l’alternative, silence et palmas;
Hermoso de Mendoza, oreille et palmas;
Sergio Galán, oreille et deux oreilles.

http://www.tauro.tv/video/11496/video-resumen-las-ventas-san-isidro-31-05-2014/

Double indulto à Sanlúcar de Barrameda

Plaza de toros de Sanlúcar de Barrameda. Samedi. Plus de moitié d’arène.
Toros de Santiago Domecq, le 3º Nº22 Fantásmito, 498kg, né en janvier 2010 et le quatrième, Nº 103 Lenguasucia, 510 kg. né en avril de 2010 ont été graciés.
El Fandi, ovation et deux oreilles et la queue symboliques;
Sebastián Castella, deux oreilles et oreille;
Daniel Luque, deux oreilles et la queue symboliques et deux oreilles.

Cordoue

Plaza de toros de Córdoba. Samedi. Autour de 3/4 de plaza (7.300 personnes).
Toros de Zalduendo.
Enrique Ponce, ovation et oreille avec pétition de seconde;
Morante de la Puebla, oreille et ovation;
Alejandro Talavante, silence et ovation.

Cáceres: "le " mano à mano extremeño

Plaza de toros de Cáceres. Samedi. Plus de trois quart d’entrée.
Toros de Alcurrucén, Jandilla, Victorino Martín, Fuente Ymbro, Adolfo Martín et Zalduendo.
Antonio Ferrera, oreille, ovation et deux oreilles;
Miguel Ángel Perera, deux oreilles, ovation et oreille.

Liberté



Les antis font un test de ce week-end. Nous aussi. Nous verrons quelle face ils montreront : la gentille -comme ils le prétendent- ou celle des insultes, des vitrines brisées ou des voitures dégradées, des taggs; celle de la violence en définitive comme à Rieumes, Rion, Vergèze, etc. La vraie nature des antis se révélera une fois encore -notamment à Alès dont ils veulent faire un symbole- et on verra aussi dans quel sens pencheront les représentants d’ordre: seront-ils laxistes avec les fauteurs de trouble ? ou au contraire fermes dans leurs fonctions de protection de l’ordre républicain pour lesquelles elles sont payées par le contribuable.
Cette présence des antis a pour but d’intimider, de peser sur l’économie de spectacles fragiles comme le sont la plupart des spectacles vivants. Il ne faut pas céder à la peur et au contraire se mobiliser nombreux pour soutenir ceux qui comme à Alès et à Captieux ne renoncent pas malgré les pressions. ne cédons pas à la criante. Ne ^plions pas devant l’intolérance. Soutenons par notre présence les organisateurs d’Alés et de Captieux. Nos seulement il s’agit de l’avenir de notre culture mais c’est aussi de démocratie dont il est question.
Quand la liberté est en danger -c’est bien le cas!- chacun doit prendre ses responsabilités.
PV

Grenade, capea des écoles taurines

TIENTA CAPEA INTER ECOLES TAURINES ORGANISEE ce samedi 31 mai 2014 par LA PEÑA TORO CARDENO DE GRENADE SUR ADOUR avec:
TOMAS UBEDA (CFTN)

DORIAN CANTON (ADOUR AFICION) (cf.photo)
EL RAFI (CFTN)
SOLANITO (CFTN)
JULES ST CRICQ (ADOUR AFICION)
JEAN LARROQUETTE (ADOUR AFICION)
CLEMENT HARGOUS (ADOUR AFICION)

ALEXIS PALISSON (ADOUR AFICION)
ET JEAN PICHONNIER (ADOUR AFICION)
Triomphateur de cette journée EL RAFI (CFTN).
(Texte et photo W.W.)

Orthez

Cordoue

Plaza de toros de Cordoue. Vendred.Moins de 2500 personnes.
Toros de Sánchez-Dalp, sixième bis de la même ganadería.
Antonio Ferrera, silence et vuelta;
Curro Díaz, ovation et oreille;
Jimenez Fortes, ovation après avis et silence après avis.

Mimizan: succès d’Andy Younés



Arènes de Mimizan, jeudi. Plus de 350 spectateurs.
Novillada sans picador
1 eral de Bats (Alma Serena) (1er) et 2 de Malabat (2ème et 3ème)
Carlos Olcina : une oreille;
Andy Younes: deux oreilles;
Pierre Mailhan: vuelta.
Le prix de l’Association des Organisateurs de Corridas et de Novilladas du sud-ouest est allé à Andy Younes

Belle matinée pour une première ensoleillée qui a permis aux aficionados de la côte de se retrouver. Bien-sur, les antis étaient là (une dizaine)… ils font partie du folklore taurin. Le spectacle a été de qualité et il faut féliciter les deux ganaderos qui ont présenté du bétail sérieux sans exagération, mobile et spectaculaire. Le premier, d’Alma Serena aura remporté la palme: noble sans faiblesse, ni naïveté; il aurait pu faire une vuelta. Le second (Malabat) après une sortie suspecte est allé à màs et a donné du jeu dans la deuxième partie de la faena en se livrant progressivement. Le troisième (Malabat) a protesté beaucoup, il a manqué de classe mais il était maniable lui aussi.
Carlos Olcina débutait dans le sud-ouest et c’était sa seconde novillada car il a été blessé l’an dernier à Béziers lors de sa première sortie. C’est un garçon enjoué et volontaire qui a su canaliser l’exigeant novillo de Bats. Malgré son court bagage et une certaine « verdeur », il a fait preuve d’autorité et il a bien tué, d’une entière un peu « desprendida ».
Andy Younés a fait un carton aux arènes du Courant hier. Après une voltereta subie alors qu’il s’était lancé dans une larga hasardeuse, il construisit sans mollir un trasteo dominateur, sérieux et surtout élégant avec la muleta surtout avec laquelle il excelle. De bonnes séries des deux bords, lentes, par le bas, avec du rythme et du « mando » face à un animal qu’il fallait assujettir. Une entière en place en se jetant, un descabello et un double trophée, unanimement demandé.
Pierre Mailhan se présentait lui aussi dans le sud-ouest. Même s’il n’a pas eu la même réussite que ses camarades, il faut reconnaître qu’il eut moins de chance au sorteo aussi. Néanmoins, il construisit un travail volontaire et sérieux avec une bonne séquence finale en circulaires inversées dans le terrain du toro. Il tua d’une entière tombée au second essai.
Près de 300 personnes sont restées déjeuner pour cette première « journée des aficionados ». Ambiance conviviale pour un moment qui consacre encore un peu plus la vocation taurine de « La Perle de la Côte d’Argent ».

Page 1 sur 18

© 2019 Corridasi - Tous droits réservés