Mois : juin 2014 Page 1 sur 15

Burgos

Plaza de toros de Burgos. Lundi. Troisième de la Feria de San Pedro. Plus de 3/4.
Toros de Zalduendo.
El Cordobés, oreille avec pétition de seconde et oreille après avis;
Miguel Abellán, oreille et oreille;
El Fandi, oreille et pétition de seconde et oreille avec pétition de seconde.

10ème Puerta Grande du Cordobés au Plantié, record de la plaza, pour l’anniversaire de ses 46 ans.

La Course Camargaise sur France 3

http://pluzz.francetv.fr/videos/jt_1920_provence_alpes_,105527456.html

Cutervo: le jour de gloire…


Photo facebook.com/pages/PENA-TAURINA-JUAN-DEL-ALAMO-SALAMANCA
Cutervo (Pérou), dimanche. Plaza Jorge Piedra Lozada. Lleno de no hay billetes.
Deux toros de Montegrande et quatre de Roberto Puga. Bien présentés . Remarquables le 5º -“Linajero”, nº 77- et le 6º -“Peleón”, nº 60-, tous les deux graciés.
César Jiménez, palmas et ovation;
Miguel Ángel Delgado, oreille et deux oreilles et la queue symboliques;
Juan del Álamo, oreille et deux oreilles et la queue symboliques.
Delgado et Del Álamo sont sortis en triomphe avec le président de la Commission Taurine, José Wilson Lozada.

Deux toros graciés dans une même corrida à Cutervo, seconde arène du Pérou après Acho (Lima) c’est historique! Ils appartiennent à la meilleure ganaderia de ce grand pays taurin : Roberto Puga et ils ont été graciés par deux grands matadors espagnols Miguel Angel Delgado et Juan del Alamo. La faena du salmatino a été salué par toute la presse. C’est l’homme en forme; il triomphe partout.

ALGEMESI

Féria de novilladas
Samedi, 20 septembre. Vicente Soler et Borja Álvarez (Baltasar Ibán).
Dimanche 21. Fernando Beltrán et Aitor Darío ‘El Gallo’ (Guadaira).
Lundi 22. NSP. Cristian Pérez et Robert Beltrán (Jandilla-Vegahermosa).
Mardi 23. NSP. Tomás Úbeda et Juan Antonio Navas (Jandilla-Vegahermosa).
Mercredi 24. Filiberto et Jorge Expósito (La Palmosilla).
Jeudi 25. Borja Jiménez et Fernando Rey (Cebada Gago).
Vendredi 26. Francisco José Espada et Álvaro Lorenzo (Guadalmena).
Samedi 27. Martín Escudero et Jorge Expósito (Santiago Domecq).
Dimanche 28. Rej. Sergio Vegas et Ana Rita (Amparo Valdemoro).

Sobresaliente: Fernando Lomeña.

Juan Leal brille aux Açores

3º Feria Sanjoaninas 2014 from III ForumMundialCulturaTaurina on Vimeo.

Tarascon


David de Miranda, le plus en vue (photo D. Chicot, www.torofiesta.com)

Plaza de toros de Tarascon. Dimanche. Trois quart d’entrée.
Novillos de Olivier Fernay, Aimé Gallon et fils, Blohorn, Luc et Marc Jalabert, Durand et Dos Hermanas.
Miguel Ángel Silva, ovation et silence;
Daniel Crespo, ovation et pitos après trois avis;
David de Miranda, vuelta al ruedo et palmas après deux avis.
David de Miranda a été pris à quatre reprises par le novillo de Blohorn sans blessure. Le novillero français Mojales Balti sauta en piste comme espontaneo pour protester contre l’absence de novillero français au cartel.

Rieumes : sous le déluge Louis Husson surnage

Rieumes. Trois-quarts d’arènes, nuages et pluie du deuxième novillo au dernier, deux heures vingt de spectacles. Incidents sans gravité, mais violents, avec les anti-taurins, le matin et à un quart d’heure de la course. Six novillos de Diego Puerta, remarquablement bien présentés, de 530 à 560 kilos à l’embarquement, armures en terminaisons astifinas, violent dans le premier tiers. De une à deux piques (premier et second), vuelta posthume au dernier. Toréables à la muleta pour qui voulait les consentir, mais compliqués.

Borja Jimenez (bleu pâle et or), au premier, deux pinchazos, une entière, avis, un descabello, silence ; au quatrième, trois pinchazos et trois quarts de lame, silence.

Vicente Soler (bleu diaphane et argent), au deuxième, trois pinchazos, une entière, silence ; au cinquième, deux entières, silence.

Louis Husson (rouge et or), au troisième, une entière, une oreille ; au dernier, une entière, un descabello, deux oreilles.

Alors que la pluie s’était enfin arrêtée, Louis Husson par un énorme coup d’épée a fini par obtenir les deux oreilles qu’il souhaitait. Il s’était refusé que l’on suspende la corrida après le cinquième novillo. Cet Ida qui est sorti en dernière position était un combattant toujours présent décidé à vendre chèrement sa peau. En face le petit Louis voulait triompher la faena qui suivait fut un de ces immenses moments de tauromachie que l’on a eu la chance de vivre dans les arènes de Rieumes.

Par sa volonté et son courage le jeune Landais s’est affirmé en grand torero et en garçn d’avenir. Etait-ce la pluie ? Mais Borja Jimenez et Vicente Soler sont apparus en dessous de leur valeur. Certes les Diego Puerta avait de quoi effrayer tous dépassant les 500 kilos sur la balance de l’élevage. On l’aura compris Louis Husson a surnagé sous le déluge, avec une oreille puis deux ensuite, il sort en triomphe accompagné de Dolores Puerta, la ganadera.
Texte et photo Jean Michel Dussol

Madrid, le néant…

Madrid. Dimanche. Plaza de toros de Las Ventas. Moins d’un quart -moins bonne entrée de l’année.
Novillos de Gabriel Rojas, un sobrero de Hermanos Sánchez de León (4º).
Curro Damián, silence et saluts;
Dias Gomes, ovation après avis et silence;
Carlos Galván, silence et silence.

Soria

Plaza de toros de Soria. Corrida du Dimanche de Calderas. Presque plein.
Toros de El Torreón.
Sebastián Castella, silence après avis et ovation;
Iván Fandiño, oreille et deux oreilles;
Alejandro Talavante, oreille et oreille.

Chota: deux oreilles pour Tendrero

Chota (Pérou). Samedi. Lleno.
Toros de Salamanca (1º et 5º); San Pedro (3º) et San Simón (2º 4º et 6º).
Juan Bautista: Ovation et ovation;
Juan Carlos Cubas: Oreille et ovation;
Miguel Tendero: Deux oreilles et silence

Page 1 sur 15

© 2019 Corridasi - Tous droits réservés