Mois : août 2014 Page 2 sur 15

Vic, les novillos de Barcial

Ils seront lidiés le 21 septembre.


Le Club Taurin Vicois avait annoncé en début d’année que les novillos de Barcial fouleraient le sable des arènes Joseph Fourniol de Vic-Fezensac. La novillada qui se déroulait sur les années précédentes début août a été décalée sur le dimanche 21 septembre pour une grande journée Toros y Vinos. Le CTV vient de dévoiler les novilleros qui défieront les Patas Blancas de la famille Cobaleda, il s’agit de Tomas Angulo, Cesar Valencia et Vicente Soler. En images, les novillos de Barcial filmés en février 2014. Déjà impressionnants, il faut se les imaginer avec 7 mois de plus quand ils sortiront le 21 septembre. Les photos plus récentes des novillos à découvrir sur le site internetclubtaurinvicois.com Reportage d’Yves Pétriat.

CARCASSONNE, SAINT PERDON CE DIMANCHE




SIGNES DU TORO

Signes du toro l’actu n°9, diffusion le samedi 30 août 2014 à 12h05 sur France 3 Aquitaine, Midi Pyrénées et Languedoc Roussillon

Pour le dernier numéro de la série, Signes du toro l’actu propose deux faenas. Deux faenas exceptionnelles qui ont été données toutes deux en août au Pays Basque.
Le 10 août à Bayonne, Iván Fandiño coupe les deux oreilles d’e « Jilguero », un grand toro de Montalvo et signe probablement la plus belle « actuación » de sa carrière.
Le 21 août à Bilbao, Miguel Ángel Perera gâche au moment de l’estocade « la » faena de la feria. Face à « Hechicero » un toro de Garcigrande honoré d’une vuelta posthume, il enchaîne les figures les plus audacieuses avec une virtuosité à couper le souffle.

Et comme d’habitude dans l’émission, vous retrouverez le « No Comento » de Michel Dumas (sur une musique de Serge Gainsbourg) et le conte de Zocato qui évoque cette semaine la figure du « Divin Chauve ».

LE NOUVEAU SPECTACLE DE VERGONZEANNE



Bonjours,

Dix ans. Dix ans déjà que le Club taurin Boletero existe. Le principe qui avait uni ses fondateurs était la volonté de faire connaître, d’encourager et de développer cette passion qu’est la tauromachie. Par nos diverses actions, nous souhaitions prouver que la course landaise n’avait rien perdu de ses lettres de noblesse grâce à ses propres valeurs faites d’art, de bravour et de courage qui lui permettaient d’être présentée aussi comme un sport d’avenir. Pour y parvenir, tout au long de ces saisons, nous avons créé des spectacles novateurs de très haute qualité. Nous avons cherché à valoriser la course landaise et ses acteurs, à les faire découvrir et aimer par un plus grand nombre, à lui donner une image plus moderne mais sans jamais la dénaturer, à l’adapter pour l’exporter vers d’autres régions. Je profite de cet anniversaire pour remercier toutes les personnes qui nous ont accompagnés, nous ont encouragés et nous ont soutenus. C’est aussi grâce à elles que, dix ans plus tard, nous sommes toujours fidèles à notre philosophie

Frederic VERGONZEANNE ,
President CTPR BOLETERO

Palencia

Plaza de toros de Palencia. Samedi. Demie arène.
Toros de Albarreal.
Manuel Díaz ‘El Cordobés’, silence et deux oreilles;
Miguel Abellán, deux oreilles et oreille;
David Fandila ‘El Fandi’, oreille et oreille.

Calahorra

Plaza de toros de Calahorra (La Rioja). Samedi. Un tiers.
Toros de Ana Romero.
Juan Bautista, silence et silence;
Alberto Álvarez, silence et vuelta al ruedo;
Esaú Fernández, ovation après avis et silence après deux avis.

LINARES

Plaza de toros de Linares. Samedi. Un tiers
Toros de El Ventorrillo.
Curro Díaz, ovation et deux oreilles;
Iván Fandiño, deux oreilles et oreille;
Daniel Luque, deux oreilles et une oreille.

Cazaubon, l’intolérance prévaut

http://www.ladepeche.fr/article/2014/08/29/1941564-corrida-portugaise-reportee-cause-manifestation-anti.html

Quand un maire cède face au « pacifisme » des anti-corrida.
S’il est difficile de reprocher à un maire d’avoir choisi comme priorité d’assurer la sécurité de ses concitoyens et des enfants qui seront dans les manèges, il faut que l’Etat s’interroge lui (et rapidement) sur le régime de la terreur que les anti-corrida installent peu à peu via les réseaux sociaux.

https://www.facebook.com/#!/pages/Anti-Anti-Corrida/124545531037168?fref=nf

Arnedo: avec Clemente

Clemente sera le seul réprésentant français au « Zapato de oro » à Arnedo. Voici les cartels:

S.27 Sept: Miguel Ángel León, Clemente et Amor Rodríguez (Navalrosal)

D.28: Fernando Rey, Jorge Expósito et Alejandro Marcos (Baltasar Ibán)

L.29: Borja Jiménez, Ginés Marín et Roca Rey (Fernando Peña)

M.30: Francisco José Espada, Álvaro Lorenzo et David de Miranda (Guadalmena)

Mercredi.1 Oct: Tomás Angulo, Borja Álvarez et Filiberto (Valdefresno)

CARCASSONNE

Samedi 30 août spectacle équestre.
Dimanche 31 au matin, novillos de Rocio de la Camara pour Jesús Fernández, Roberto Blanco et Guillermo Valencia. L’après-midi, novillos de Miura pour El Mani, Borja Jiménez et César Valencia.

© 2020 Corridasi - Tous droits réservés