Mois : novembre 2014 Page 2 sur 10

Festival à Mont-de-Marsan

Festival Taurin dans les arènes du Plumaçon à Mont de Marsan le 9 mai 2015. Ce festival a pour but de récolter des fonds pour pouvoir aider la recherche contre les maladies cardio-vasculaires. Nous faisons appel au mundillo professionnel, ainsi qu’à tous les aficionados pour nous rejoindre à ouvrir leur cœur à cette noble cause. L’espoir du 9 mai 2015 est de remettre un don important à l’association Alliance du Cœur qui, elle, regroupe une vingtaine d’association autour de cette recherche sur tout le territoire français et au-delà.

Pour le « FESTIVAL EL CORAZON » seront lidiés des novillos de :

EL PILAR
PUERTO SAN LORENZO
MERCEDES PEREZ TABERNERO MONTALVO
Le cartel sera dévoilé ainsi que l’affiche de ce festival lors d’une conférence de presse prochainement.

(communiqué)

Avec Andy

Bayonne


Grande temporada 2014 en effet et nouvelles dates (Photo D.R.)

Communiqué:

Café toro

La Fragua


Juan Leal vient de faire connaitre les dates de la seconde édition de « La Fragua ». Les 28 février et 1 mars prochains, 15 jeunes novilleros se verront offrir la possibilité de toréer chacun une becerra dans les modernes arènes couvertes de Pontonx dans les Landes.
Juan Leal invité par la jeunesse St Gilloise à venir partager un moment d’aficion après son triomphe du mois d’août, organise un tentadero public dans les arénes de Saint Gilles le samedi 6 décembre avec des vaches de Pages-Mailhan. Juan Leal invite tous les jeunes aspirants de la région à venir tienter avec lui afin qu’il puisse réaliser une pré-sélection des candidats qui désirent se présenter à la Fragua.
La tienta débutera à 15h30.
(Communiqué)

Rion-des-Landes, triomphal

RION DES LANDES FIESTA CAMPERA DIMANCHE MATIN; plus de 2/3 d’arène.
4 NOVILLOS DE LUC ET MARC JALABERT ET UN DE CAMINO DE SANTIAGO (5ème). VUELTA AU DERNIER JALABERT (5ème; combattu sans chevaux).


CURRO DIAZ 2 OREILLES



Le « Carton plein à guichets fermés » de Robert PILES au Vomitoire 105.


Communiqué de presse:
Invité du club taurin vendredi dernier au Cheval Blanc, Robert Piles a non seulement fait sa prestation à « guichets fermés », mais il s’est vu décerné à titre symbolique les deux oreilles et la queue, ainsi que le CD classique, traditionnelle récompense du « 105 » depuis …. 1990 !
Après un hommage à Lucien Clergue, qui avait été reçu par le club un an auparavant, notre invité s’est vu transporté en vidéo pour ses corridas d’Arles en 1971 en présence de Luis Miguel Dominguin, et de Nîmes en 1977 en présence de Jaquito et Fréderic Pascal …..
Ce fût là le départ d’une soirée où sa vie nous fût contée par un Robert de passion, de professionnalisme, et d’humour bien dosé.
Becerista, novillero, matador, banderillero, directeur d’arènes, apoderado, toutes ces étapes ont été abordées avec images, anecdotes et surtout avec cette force de l’attraction du public par le parler Vrai.
De nombreux échanges avec les heureux présents ont mis un terme à cette prestation amicale qui s’est prolongé autour du traditionnel apéro UCTPR et buffet.
Non, la corrida ne craint rien, tant qu’elle sera portée par la passion des hommes, associée à du travail, du respect de tous, et à la mise en commun d’un même objectif !
Merci MONSIEUR Roberto Piles.

LIMA, ADAME EN TRIOMPHE

Lima dimanche, plaza de toros de Acho. Dernière de la Feria del Señor de los Milagros. 3./4 d’arène.
Toros de Achury Viejo.
Daniel Luque, pitos et silence;


(Photo Efe)
Joselito Adame, deux oreilles et ovation; Juan del Álamo, silence et silence.

Pour la sixième fois, Enrique Ponce a été déclaré triomphateur de la féria et il a donc hérité du « Scapulaire d’or » gangé face à un toro de Roberto Puga le 9 novembre. Le sixième toro de cette corrida combattu par Alfonso de Lima a été proclamé le meilleur du cycle.

México: Perera en triomphe



México. Coso de Los Insurgentes. Dimanche. Cinquième corrida de la temporada grande. 1/3 plaza.
Toros de Bernaldo Quirós, Vistahermosa (premier sobrero de regalo) et Barralva (second sobrero de regalo).
Miguel Ángel Perera, silence, ovation et deux oreilles au sobrero de regalo;
El Payo, ovation, silence et silence au sobrero de regalo;
Fermín Espinosa ‘Armillita IV’, qui confirmait l’ alternative, oreille et silence.
Salut aux banderilles d’Alejandro Prado.
Le père d’Amillita IV, a été le « témoin d’honneur » de la confirmation de son fils; un geste de Perera -qui l’a fait sortir en piste- inédit et émouvant. Le jeune torero a fait une faena élégante et sobre face à un toro noble mais faible de Bernaldo Quirós, tué avec décision. Le second toro, imprésentable, a été fortement protesté par le public. L’ensemble de la corrida a d’ailleurs été d’une présentation plus que limite pour une arène de première. Perera a triomphé face au sobrero de regalo et il est sorti en triomphe. El Payo n’a pas confirmé son récent triomphe dans ces mêmes arènes. L’entrée, un tiers, a été décevante par rapport aux espérances: présence du triomphateur de Madrid, confirmation d’un torero de dynastie et retour d’un des triomphateurs de la saison mexicaine. On évoque le prix des entrées trop élevées et le manque de pub. Mais ne fut-il pas évoquer aussi le manque de sérieux des spectacles présentés par Hererias, le gérant controversé de la Monumental..

MEDELLIN

-Samedi 24 janvier: Borja Jiménez, Juan de Castilla, Roca Rey et Sánchez Mejía (El Paraíso)
-Vendredi, 30: Festival. Juli, Cid, Castella, Fandiño, un colombien et Hermoso de Mendoza (La Carolina)
-Samedi 31: El Juli, Luis Bolívar et Hermoso (Ernesto Gutiérrez)
-Vendredi 6 février: Diego Ventura, Fandiño et Ritter (Achury Viejo)
-Samedi 7: Castella, Perera,Talavante et un Colombien (La Carolina)
-Vendredi, 13: Diego Urdiales, El Cid et Guerrita Chico (Santa Bárbara)
-Samedi 14: Corrida concours de ganaderías: E. Gutiérrez, Achury Viejo, La Carolina, Santa Bárbara, Fuentelapeña et El Paraíso pour Sebastián Castella, Manuel Libardo et Iván Fandiño.
-Samedi 28: Corrida colombienne toros et toreros à désigner.

© 2022 Corridasi - Tous droits réservés