Mois : novembre 2015 Page 1 sur 9

Lima, Roca Rey prophète en son pays

Plaza de toros de Acho. Dimanche; dernière de la Feria del Señor de los Milagros. Presque plein.
Toros de Roberto Puga et un (3º bis) de Juan Bernardo Caicedo; inégaux de présentation et de jeu.
Enrique Ponce, palmas, oreille et ovation.
Andrés Roca Rey, silence, deux oreilleset deux oreilles.

Saludo capotero de Diego urdiales a su primero de la tarde.

Posté par Alfredo Gutierrez sur dimanche 29 novembre 2015

QUERÉTARO



QUERÉTARO; MEXIQUE. Vendredi. Coso Monumental « Santa María”. Corrida nocturne. Plus de demie arène.

Six toros de Julián Hamdan le second remplacé par un exemplaire de Barralva; le cinquième mérita l’arrastre lentUn septième de regalo de Marrón.

Enrique Ponce: Silence et une oreille.

Alejandro Talavante: Palmas et deux oreilles.

Fermín Espinosa « Armillita IV”: Palmas, palmas et palmas au toro de regalo.

Alejandro Talavante est sorti à hombros.

GAMARDE



Pepe Moral s’est distingué samedi à Gamarde où il a coupé deux oreilles. Belle actuation de Jean Baptiste Molas pour une après-midi très agréable organisée par la peña taurine de Dax.

AU CANTAOU



Belle fin de temporada chez Jean Louis Darré au Cantaou hier qui a conclu sa temporada en beauté en organisant une ferrade suivie d’une tienta avec Juan Bautista qui, on s’en souvient, avait coupé deux oreilles à un toro de Jean Louis, cet été à Mimizan. Benjamin Cissé qui sera très attendu à Arzacq en début de saison était lui aussi de la fête…. qui a réuni plus 200 personnes.


Photos Depecker

LE CARTEL D’ARZACQ

Le Club Taurin d’Arzacq a le plaisir de vous annoncer
le cartel du 3ème Trophée du « Bayonne de Cristal » qui aura lieu le 21 Février 2016 dans les arènes couvertes
du Soubestre à Arzacq.
A cette occasion seront combattus 6 novillos du Conde de Mayalde par le rejoneador Roberto Armendariz et les novilleros sans picadors Baptiste Cissé et Raphaël Raucoule « El Rafi ».

Coahuila, retour réussi de la corrida

Plaza de toros Fermín Espinosa, Saltillo; était de Coahuila. Samedi. Plus de trois quart.
Toros de Guadiana (1º et 8º), San Isidro (2º, 3º et 7º) et Rosas Viejas.
Le rejoneador Jorge Hernández, oreille
Joselito Adame, deux oreilles et silence après avis.
Diego Silveti, palmas après avis, ovation après avis et oreille au toro de regalo.
Fermín Espinosa Armillita, silence et oreille.

C’était le retour de la corrida dans cet état mexicain de Coahuila où l’interdiction arbitraire prise par un gouverneur a été levée il y a quelques jours.

Céret, les cartels


photo Fabricio Cardenas
Chers amis aficionados, l’ADAC a le plaisir de vous annoncer que CERET DE TOROS 2016 aura lieu les 16 et 17 juillet avec 2 CORRIDAS et 1 NOVILLADA.

Samedi 16 juillet 2016 – 18 heures
6 toros de Aurelio Hernando
De Soto del Real (Madrid)
Encaste : Veragua

Dimanche 17 juillet 2016 – 11 heures
6 novillos de Vinhas
De Aguas de Moura (Portugal)
Encaste : Santa Coloma via Joaquín Buendía Peña

Dimanche 17 juillet 2016 – 18 heures
6 toros de Saltillo (antes Moreno de Silva)
De Palma del Río (Córdoba)
Encaste : Marqués de Saltillo

Trois encastes différends, des ganaderia que l’on a pas vu depuis longtemps et une que l’on va découvrir (la novillada du fer de Vinhas); tout cela a de l’allure…

LA CRAU 100% FRANCAIS

La peña La Unica qui organise la feria de Saint Martin de Crau a annoncé les cartels de sa feria:
Le samedi 23 avril une corrida qui mettra en concurrence six toros de la région du pays d’Arles : Les héritiers de Christophe Yonnet ; Gallon ; Tardieu Frères ; Pages Mailhan ; Ganaderia de la Cruz ( Granier) et Jalabert.
Dimanche 24 avril ce sera une corrida marquée du fer d’ Hubert Yonnet, la première depuis la disparition en juillet 2014 de ce mythique éleveur.

Montpellier, expo taurine

PAQUITO



Amis aficionados,

Paquito Leal est parti et son œuvre, oui son œuvre, sera maintes fois commentée dans les prochains jours. C’est un homme de convictions profondes, un rêveur qui a consacré sa vie à la tauromachie. Un travailleur hors pair qui a su, face aux difficultés, face à l’impossible même, mener à terme son projet : L’école taurine D’Arles.
Paquito, avec volonté et persévérance a construit sa vie autour du taureau. De batailles en batailles il est devenu matador de toros. Il a été subalterne de grandes figures de la tauromachie comme José Ortega Cano et Sébastien Castella. Mais c’est comme un incomparable éducateur qu’il a inscrit son nom en lettres d’or dans l’histoire taurine Arlésienne.
Toujours présent en première ligne il n’a eu de cesse de se battre afin de défendre les droits des toreros français
Nous avons été comme tant d’autres ses élevés, il a torée dans nos cuadrillas respectives. Mais bien plus que cela il restera Paquito Leal notre oncle.
C’est lors d’une fiesta campera qui se déroulera en début de temporada que nous prétendons réunir tout le mundillo arlésien pour lui rendre hommage.
Bien sûr Paquito a désiré toréer un dernier novillo. Le dernier d’une carrière exemplaire. Il ne pouvait en être d’une autre manière…
Dans quelques jours sera publié le cartel définitif.
Déjà une longue liste d’amis nous ont fait savoir qu’ils nous accompagneront pour rendre cette journée inoubliable.
Tardieu frères, Frères Gallon, Damien Donzala (Tierra D’oc), Patrick Laugier (Piedras Rojas), Pascal Mailhan (Pages Mailhan), Olivier Fernay (Fernay y sus hijas), Jalabert Freres, Roland Durand, Alain Bonijol, La banda Chicuelo), Alazard et Roux, Ambulances du Moulin, Union des clubs Taurin Ricard, Affichage méditerranéen, Hotel Jules César, La Provence et Actu Toro

Nous sommes certains que cet hommage recevra l’écho mérité.

Juan et Marco Leal

Page 1 sur 9

© 2022 Corridasi - Tous droits réservés