Mois : février 2017 Page 1 sur 13

Les autres festejos du 28 février

Ciudad Rodrigo (Salamanca), mardi 28 février 2017Novillos de Mercedes Pérez-Tabernero, corrects de présentation sans race ni classe Alejandro Marcos, oreille; Curro Durán, blessé; Juan Antonio Pérez Pinto, vuelta al ruedo; David Salvador, oreille. Entrada: Lleno

Espartinas (Sevilla), mardi 28 février 2017Día de Andalucía. Festejo au bénéfice Novillos de Carlos Núñez, Rafael Serna, oreille et deux oreilles; Rodrigo Molina, (débuts avec picadors), oreille au deux; et Fernando Navarro, (débuts avec picadors) ovation et oreille. Entrada: Media plaza.

NO HAY BILLETES POUR TIBO

La fiesta campera de notre Peña affiche le « No hay billetes »

Pour des raisons d’organisation nous sommes contraints d’arrêter nos réservations à 150 repas.

En revanche, vous avez toujours la possibilité de réserver juste l’entrée à 10€.
Des assiettes de charcuterie/fromage seront en vente au moment de l’apéritif.

MAIS ATTENTION ! Réservez dès maintenant puisqu’en termes de sécurité nous pouvons pas accueillir plus de 200 personnes au total !

Merci de votre compréhension.

Le bureau

Peña Tibo Garcia



Photo Paul Hermé

UBRIQUE, LE TRIO EN TRIOMPHE

Plaza de toros de Ubrique (Cádiz). Día de Andalucía. Plus de deux tiers.

Toros de José Luis Marca.

El Fandi, oreille et deux oreilles
López Simón, oreille et deux oreilles.
Joaquín Galdós, deux oreilles et oreille.

JUAN BAUTISTA TRIOMPHATEUR D’AMBATO



Mardi 28 février 2017.

• Le prix NUESTRA SEÑORA DE LA MERCED lui a été décerné en tant que triomphateur absolu d’une feria lors de laquelle il est sorti en triomphe dimanche dernier après avoir coupé trois oreilles.
• Le torero d’Arles a été déclaré également titulaire des trophées de la meilleure faena et de la meilleure estocade de la feria.


Juan Bautista s’est montré à son meilleur niveau à Ambato. Le torero français s’est accaparé tous les trophées en tant que triomphateur du cycle de Las Flores y Las Frutas, et notamment le prestigieux trophée de Nuestra Señora de la Merced destiné au triomphateur absolu de la feria.
De plus, les différents jurys du cycle équatorien ont désigné Juan Bautista comme titulaire des trophées décernés à l’auteur de la meilleure faena – pour celle réalisée face au quatrième toro de Mirafuente le dimanche 26 février – et de la meilleure estocade de la feria.
Par l’intermédiaire de ces récompenses, les jurys et l’afición d’Ambato reconnaissent le grand après-midi réalisé par Juan Bautista dimanche dernier lors duquel il a coupé trois oreilles d’une corrida de Mirafuente.

(Communiqué)

Ce 27 février de l’autre côté de l’Océan

Ambato (Ecuador), lundi 27 février 2017 Seconde corrida de la Feria de las Flores et las Frutas. Toros de Mirafuente(1º, 2º et 6º) et Vistahermosa (3º, 4º et 5º). Cruz Ordóñez, ovation avec salut aux deux Paco Ureña, ovation avec salut et oreille; José Garrido, ovation avec salut et deux oreilles.

Mérida (Venezuela), lundi 27 février 2017 XLVIII Feria del Sol. Toros de Los Ramírez vuelta al ruedo exagérée au troisième . Rafael Orellana, silence, deux oreilles et rabo et oreille; Daniel Luque, silence, deux oreilles et rabo et deux oreilles. Entrée: lleno. des banderilleros Mauro David Pereira et Raúl Caricol.

. Jalostotitlán. lundi 27 février 2017 Plaza de toros Fermín Espinosa “Armillita”. Toros de San Isidro, Francisco Rivera Ordóñez “Paquirri”, palmas et silence. Joselito Adame, palmas, et ovation avec salut, et Luis David Adame, palmas et deux oreilles. Salut du banderillero Aldo Navarro au cinquième de la tarde. Entrée: Trois quarts

Mazatlán (México), lundi 27 février 2017 Plaza de toros Eduardo Funtanet. Pablo Hermoso de Mendoza, deux oreilles et silence; et Horacio Casas, silence et deux oreilles. Entrée: Lleno.

. Autlán de la Grana (México). lundi 27 février 2017 deux toros de Fernando de la Mora, pour le rejon et quatre toros de la ganadería de La Concepción, très bons. Le rejoneador Emiliano Gamero, ovation avec salut et oreille; pegas aux deux toros des forcados de Mazatlán. Arturo Macías, palmas et deux oreilles; Arturo Saldívar, division et silence. Entrée: deux tiers

Tecolotlán (México). lundi 27 février 2017. Le rejoneador Jorge Hernández Gárate, ovation et deux oreilles; Antonio Nazaré, silence et deux oreilles; Sergio Flores, deux oreilles et oreille. Entrée: Lleno.

Ce 27 février à Ciudad Rodrigo

Ciudad Rodrigo (Salamanca), lundi 27 février . Troisième festejo du Carnaval. Deux novillos de Mercedes Pérez Tabernero, donnant du jeu. Ismael Jiménez Rojas, oreille et Adrián Villalba Mora, oreille. Enttrée: quasi lleno

JUAN BAUTISTA, 3 OREILLES À AMBATO



Dimanche 26 février 2017. Arènes d’Ambato. Toros de Vistahermosa et Mirafuerte.
Juan Bautista, 2 oreilles et oreille.
Guillermo Albán, ovation et 2 oreilles.
Ginés Marín, applaudissements et applaudissements.

• Première faena extraordinaire récompensée par deux oreilles plus une supplémentaire du quatrième. Grand après-midi, conclue par une sortie en triomphe en compagnie de l’équatorien Guillermo Albán.

• Les toros lidiés furent des élevages de Vistahermosa et Mirafuerte.

Juan Bautista a mis la révolution à Ambato. Trois oreilles pour le matador français après avoir réalisé deux faenas importantes face aux exemplaires de Vistahermosa. Sa première prestation fut parfaite, primée par deux oreilles après avoir toréé avec beaucoup de plaisir et de lenteur, avec comme point culminant la profondeur de sa tauromachie sur la corne gauche. Grande dimension de Juan Bautista qui captiva l’attention du public.

Face au quatrième, Juan Bautista realisa une œuvre succulente et belle, en dominant la charge du bon toro de Vistahermosa et en obtenant des moments splendides, durant lesquels il toréa au ralenti. Faena variée, remplie de différents registres et nuances qui fut primée par une seule oreille après une demie estocade et un descabello.

Avec le matador français, l’équatorien Guillermo Albán est sorti également en triomphe après avoir coupé les deux oreilles de son second exemplaire, alors que le torero d’Extremadure Ginés Marín fut applaudi après chacune de ses prestations.

(communiqué)

Autres festejos du week-end

Vera (Almería), dimanche 26 février 2017. Festival au benefice de Cáritas. Deux novillos de Soto de la Fuente (1º et 6º) et quatre de Buenavista, pour. lerejoneador Diego Ventura, oreille; Manuel Díaz « El Cordobés », ovation; David Fandila « El Fandi », ovation; Cayetano, ovation; Roca Rey, deux oreilles et rabo; et le novillero Juan Carlos Benítez, oreille. Entrée: Lleno.

Dimanche, 26 février 2017. Ciudad Rodrigo. Second festejo du Carnaval. Festival sin picadores. Novillos de Juan Manuel Criado. Manuel Diosleguarde: Deux oreilles; Valentín Hoyos Calama: Deux oreilles; Carlos Domínguez Cabrera: Deux oreilles. Entrée: Lleno.


Samedi, 25 février 2017. Autlán de la Grana. Plaza de Toros Alberto Balderas. Cinq toros de Fernando de la Mora et un de San Isidro (4º) . Enrique Ponce: Silence et ovation; Joselito Adame: Silence avec trois avis et palmas; Ricardo Frausto: oreille et palmas. Entrée: Lleno

Mérida (Venezuela). Alpuyeca (Morelos-México). Samedi, 25 février 2017. Novillos de Bernaldo de Quirós (1º) et Real de Valladolid (6º) et toros de San Pablo (2º et 4º) et Celia Barbabosa (3º, º5 et 7º). Rafael Soriano, silence; Pablo Hermoso de Mendoza, oreille et deux oreilles; Luis Pimentel, oreille et oreille; et Álvaro García, doeux oreilles et oreille à celui de regalo. Entrée: Media plaza.

Plaza de toros Monumental de México. Dimanche. Toros de La Estancia. Ignacio Garibay, palmas et ovation; Arturo Macías, silence et silence apès deux avis; Fermín Rivera, silence après avis et silence.

Plaza de toros Nuevo Progreso de Guadalajara. Dimanche. Lleno. Toros de Los Encinos,le quatrième arrastre lent. Hermoso de Mendoza, silence et oreille; Joselito Adame, oreille et siellnce; El Payo, palmas et silence.

Plaza de toros de Autlán de la Grana. Deuxième de feria. Toros de Begoña, bien presentés. José Garrido, (lidió 1º et 3º) palmas et silence. Juan Pablo Sánchez, oreille et silence. Luis David Adame, oreille et silence.

Soutien aux victimes de lettres piégées

ISMAEL JIMENEZ GAGNE LA FRAGUA



Dimanche Pontonx, finale du concours de la Fragua
Jaime Casas, oreille
Juan Pedro Llaguno, silence après avis
Álvaro Passalaqua, oreille après avis
Ismael Jiménez, silence après avis et oreille au novillo final
vuelta au troisième novillo.
un tiers d’arène


corridasi sur ComBoost

<!– END HTML –>


Photos Nicolas Couffignal


A l’issue du paseo un hommage a été rendu à André Viard « pour l’ensemble de son oeuvre »
Vainqueur Ismaël JIMENEZ. Le novillero de Badajoz emporte cette quatrième édition.
Finale marquée par la déception procurée par le novillero mexicain Juan Pedro LLugano qui avait laissé entrevoir des qualités face aux vaches du tentadero de qualification. Le jeune torero bon à la cape, a manqué de recours et de technique face à un eral qui offrait quelques possibiltés
Jaime Casas a coupé une oreille après une faena monotone face à un eral qui est vite venue sur la défensive.
Alvaro Passalacqua a touché un excellent novillo face auquel il a réalisé une faena allurée avec de bons moments mais qui par manque de métier est resté en dessous des qualités du novillo fort justement récompensé d’une vuelta al ruedo.
Ismael Jimenez débutait en non piquée. Son adversaire invalide ne permettait pas grand chose . Et pourtant le novillero s’est arrimé. Avec une technique »intéressante » compte tenu de son age, il a réussi à imposer quelques séries à son novillo.
Le jury a su voir le potentiel , déjà montré lors des qualifications, du torero de Badajoz et l’a déclaré vainqueur du Certamen.
Face au dernier qui est allé rapidement à menos, il a fait un très bon début de faena et une fin de faena plus brouillonne. Trasteo mi figue mi raisin primé d’une oreille récompensant l’ensemble du comportement de ce jeune torero pendant la compétition.
rt

Page 1 sur 13

© 2019 Corridasi - Tous droits réservés