Madrid. Lundi. Feria de San Isidro. Deux tiers.

Toros de José Luis Pereda.

Morenito de Aranda, silence et silence;
Iván Fandiño, ovation et saluts et silence;
Gonzalo Caballero, ovation et saluts et vuelta al ruedo après avis.

A la fin du paseo on a gardé une minute de silence à la mémoire de Víctor Barrio, qui aurait fait ce lundi ses trente ans et on a célébré aussi l’anniversaire de sa dernière prestation à Las Ventas.

Ensemble bien présenté mais de manière inégale, noble mais sans classe, mobile mais sans transmission. Morenito de Aranda brinda son premier toro au ciel en mémoire de Victor Barrio. Il avait attendu l’animal à puerta gayola.Estoconazo de Gonzalo Caballero à son premier toro (sin puntilla) et à son second devant lequel il se montra très courageux tirant d’estimables derechazos. Émouvant final par manoletinas. Le toro tarda à tomber et l’oreille promise se transforma en vuelta al ruedo. Ivan Fandiño a reçu son second toro a puerta gayola. Il a été blessé à la main: incision du quatrième doigt de la main droite pronostic léger.