Prix Diputación Provincial de Zaragoza -DPZ- au triomphateur de la feria: Diego Ventura.

-Prix DPZ à la meilleure faena: Enrique Ponce.

-Prix DPZ au courage: José Garrido.

-Prix DPZ a la meilleure estocade: Alberto Álvarez.




-Prix DPZ au meilleur puyazo: Gabin Rehabi, pour le dernier toro de El Pilar, combattu par Imanol Sánchez.

-Prix DPZ à la meilleure paire de banderilles : Javier Ambel.

-Prix à la corrida la mieux présentée, attribué par la Peña Mari Paz Vega: Montalvo.

-Prix au toro le plus brave, de la Peña La Madroñera: « Deslumbrante », de El Pilar, combattu en second par Alberto Álvarez.

C’est un palmarès remarquable qui est original pour une temporada bâtie au dernier moment mais qui a été réussie de manière inespérée avec trois llenos de no hay billetes et de beaux succès artistiques confortant la capitale aragonaise comme un des phares de l’aficion européenne. Enrique Ponce est récompensée et c’est justice: l’enfant de Chiva, remarquable le vendredi, aurait mérité une double récompense. Le ridicule des présidences restant le point noir de la Misericordia. A saluer aussi la récompense attribuée à Alberto Alvarez, le persévérant torero d’Ejea de los Caballeros qui mériterait de débuter enfin en France. Enfin félicitation à Gabin Réhabi qui trouve ici une reconnaissance supplémentaire à son talent. Padilla, Salenc et Talavante ont été oubliés; ils avaient leur place eux aussi dans cette liste.
PV