Mois : novembre 2018 Page 1 sur 11

Solo du Juli en Equateur

Latacunga (Equateur). . Premier festejo de feria. Toros de Huagrahuasi.vuelta al ruedo au 3ème et 4ème
. Julián López “El Juli”, salut, silence, deux oreilles et vuelta al ruedo.
Entrée: lleno.

Bayonne: Noel solidaire avec Daniel Luque

TENTADERO BENEFICO

EL RAFI DANS LES MAINS DE TAUROEMOCION


El Rafi est apoderé par Alberto García, Directeur Général de l’empresa Tauroemoción à compter d’aujourd’hui !
L’accord a été scellé aujourd’hui à l’occasion d’un tentadero à la ganadería Victorino Martin, où était invité le jeune torero nîmois. L’équipe est complétée par Patrick Varin, qui poursuit son travail de directeur artistique.


https://elrafi.net/2018/11/29/el-rafi-apodere-par-tauroemocion/

Carlos Olsina tiente au Mexique

Carlos Olsina poursuit sa préparation mexicaine.


corridaSiinfo sur ComBoost


C’est avec beaucoup d’envie que Charles entame sa troisième semaine au Mexique.
Il y peaufine les bases de tout le travail de préparation en prévision de la temporada 2019.
Les tentaderos s’enchainent quasi-journalièrement comme il y a deux jours chez Joaquim Aguilar où il pu exprimer tout son talent devant trois excellentes vaches.
Il faut dire que son indulto il y a quinze jours, devant un pensionnaire de la ganaderia « San Salvador» en guise d’entrée en matière mexicaine, lui a ouvert les portes de nombreuses tientas.
Outre le fait de « toucher des bêtes » et continuer à se faire connaître, cela lui permet de compléter avantageusement le travail foncier important auquel il se soumet. Il sait que les cartels qui vont lui être proposés vont être plus exigeants, plus difficiles et c’est en toute connaissance et avec beaucoup de confiance et de sérénité qu’il se prépare aux défis qui l’attendent. Il sera au rendez-vous et rien ne sera négligé dans sa préparation sous la houlette et l’exigeance de son apodérado, Lolo de Camas.
Tout est en place pour que le travail hivernal qui est déjà bien avancé, tant sur le plan physique, technique ou artistique, le fasse arriver au meilleur de sa forme dès les premières dates d’une temporada 2019 qui s’annonce prometteuse et qui se profile d’ores et déjà, sous les meilleurs hospices.
PM
(communiqué)

Aux Amériques…

Lima (Pérou, dimanche. Feria del Señor de los Milagros. Trois quart d’entrée.



Toros de Puerto de San Lorenzo (1º, 2º et 6º), La Ventana del Puerto (4º et 5º) et Peña de Francia (3º). Bien présentés mais de jeu inégal.

Morante de la Puebla, silence et bronca;
Manzanares, saluts et oreille;
Joaquín Galdós, oreille et deux oreille.

Mexico D.F. (Mexique), dimanche 25 de novembre de 2018. 7.500 spectateurs.



Quatre toros de José María Arturo Huerta (1º et 4º, pour rejones) et deux de Arturo Gilio (5º et 6º).

Le rejoneador Andy Cartagena, silence et oreille;
Arturo Macías, saluts après avis et silence;
Leo Valadez, palmas et oreille.

Une minute d’applaudissements à la mémoire du matador de toros Rafael Muñoz « Chito ».

Les toreros et les cuadrillas firent une vuelta al ruedo avant la sortie du premier toro de l’après- midi avec une pancarte qui invitait le public à participer à une marche pacifique mardi devant le Monument à la Revolución ville de Mexico en défense des
traditions.

Le public fit saluer Arturo Macías après son triomphe de l’an dernier.

Retour des Baltasar Iban à Mugron

ORTHEZ A CHOISI SES GANADERIAS



Tienta de Simon Casas Production

texte et photo de Paul Hermé (Torofiesta)


Tentadero de SCP chez Pagès-Mailhan avec Andy Younes et El Rafi…
Si l’on pouvait craindre quelques difficultés pour rejoindre la finca des Jasses de Bouchaud de la ganadería Pagès Mailhan, liées d’une part à une météo pour le moins capricieuse et humide, et d’une autre aux incertitudes générées par les actions de blocage par les gilets jaunes, il n’en a finalement rien été ! En effet, les routes étaient accessibles et côté météo, la pluie nous a laissé tranquilles pour la majeure partie du tentadero, les gouttes venant s’inviter vers la fin. Ensuite, c’est bien au chaud à l’intérieur de la bâtisse que la journée s’est déroulée car dehors, la douche aurait été inévitable.

Le prix Claude Pelletier à l’équipe médicale de Bayonne


Page 1 sur 11

© 2019 Corridasi - Tous droits réservés