Valencia, vendredi, cinquième de la féria de Fallas. LLeno.

Toros de Victoriano del Río et Toros de Cortés (3ème  et 6ème ), Inégaux mais correctes de présentation , avec un fond de bravoure les 1er , 3ème  et 5ème ; deslucidos les autres.

El Juli, silence et silence; 

Roca Rey, oreille avec deux avis y deux oreilles avec un avis ; 

Jesús Chover, qui prenait l’alternative, vuelta al ruedo avec pétition  y silence avec un avis;

Entrada: Lleno de « No hay billetes ».

Jesús Chover a pris l’alternative avec Tallista, numéro 32, de 537 kg, né en 10/14, negro mulato.

Mieux servi que Julian, Andrés a profité des opportunités de ses deux toros pour lui mettre un « bain terrible » dont il aura du mal à se remettre. Le score final n’aura certainement pas plu au madrilène. Les dispositions de Roca Rey auront séduit un public qui a été gagné par l’arrogance et l’impétuosité d’Andrés prêt à tout pour gagner la partie. Ah! la jeunesse… Le péruvien a débuté les deux faenas par des changées au centre et il continua par des séries courtes des deux côtés, millimétrées conclues par des remates inattendus et plaisants. Il fut nettement au dessus de ses deux toros, nobles mais sans émotion. Qui arrêtera le Péruvien qui a mis à terre le numéro un en titre ? Il aurait du couper une oreille supplémentaire s’il avait tué le premier à la première tentative. L’épée c’est son talon d’Achille…

Un plaisir que de voir ce Llenazo de féria…