Madrid.  . Feria de San Isidro. Toros de Victorino Martín décevants à l’exception du bon mais faible sixième 

Octavio Chacón, silence , un avis et  pitos  ; 

Octavio Chacon Victorino Martin MADRID 29 MAI 2019 © Ferdinand De Marchi

Daniel Luque, un avis et ovation avec salut, un avis et silence; 

Daniel Luque Victorino Martin MADRID 29 MAI 2019 © Ferdinand De Marchi

Emilio de Justo, silence, une oreille. 

Emilio de Justo Victorino Martin MADRID 29 MAI 2019 © Ferdinand De Marchi

Entrada: 22000 personnes.  

Angel Gomez Victorino Martin MADRID 29 MAI 2019 © Ferdinand De Marchi

Salut de Morenito d’Arles et Angel Gomez au sixième.

Les trois toreros brindèrent leur toro au rois émérite, Juan Carlos 1er qui vient de cesser d’ exercer ses fonctions officielles.

Corrida spectaculaire de Victorino qui avait un sourire à la bouche à la sortie, on comprend pourquoi. Un lot très armé, bien dans le type de la maison et sans excès de poids, ce qui a causé quelques protestations des intégristes. 4 toros de bons jeu dont deux supérieurs: les derniers et le second ovationné à l’arrastre. Le premier dans son comportement défensif a plu aux toristes et fut applaudi par une minorité. C’est à la muleta que ses frères se sont révélés, mettant une grosse pression sur les toreros, tout en se laissant faire si on les consentait véritablement, comme ce fut le cas pour le dernier de la bande.

Ni Antonio Chacon, le moins bien loti, ni Daniel Luque ne parvinrent à imposer leur loi, si ce n’est lors de courts moments, débordés par la caste de ces animaux. Ils eurent de brefs passages montrant qu’ils avaient un solide bagage, l’un et l’autre mais ils se montrèrent en dessous des adversaires.

Le véritable héros de la soirée fut Emilio de Justo qui montra son entrega et son expérience de ce sang au comportement si compliqué dans l’enthousiasme général lors du dernier toro. Il sut canaliser la sauvagerie du Victorino s’engageant totalement. Comme son toreo, basé sur un solide officio transmet plus que les temporadas précédentes, il emballa l’affaire et les olés surgirent des tendidos madrilènes enflammés. L’épée tombée n’empêcha pas le succès et Emilio coupa une « grosse » oreille.

PV