Plus d’émotions que les jours précédents avec les Victoriano del Rio. Quatre blessés pour le moment dont un par cornes. Un encierro groupé et mené par les cabestros, très rapide 2’49’ mais il faut prendre en compte un toro en retard dans le ruedo bien guidé par les dobladores vers les corrals. Quelques belles courses dans le haut d’Estafetta où se sont libérés quelques espaces.