Nous ne résistons pas au plaisir de vous citer cet article de La Dépêche du Midi. Toulouse capitale occitane qui a eu longtemps des arènes est bien une ville emblématique de la tauromachie. Les aficionados se manifestent c’est bien. Bravo à notre ami Joaniquet qui relève le gant:

« Suite à la publication, hier, de notre article sur le rassemblement du collectif Corrida Abolition devant les arènes romaines de Toulouse, Jean-Jacques Joaniquet, vice-président du Club Taurin de Rieumes, a souhaité réagir. «Les anti-taurins ont essayé à plusieurs reprises de faire annuler les novilladas organisées à Rieumes par le club taurin. Sur 14 procès intentés par les anti-taurins sur la période, ils les ont tous perdus. Par ailleurs, ces spectacles amenaient 2 000 personnes le dimanche et permettaient de faire travailler les commerçants locaux», regrette Monsieur Joaniquet. Et ce dernier d’ajouter : «Après la feria de 2015, les autorités départementales nous ont dit qu’en cas de trouble à l’ordre public l’événement pouvait être annulé le jour même. N’ayant pas la certitude de pouvoir organiser sereinement l’édition 2016, nous avons préféré arrêter la feria de Rieumes. Mais, l’aficion existe toujours dans la Haute-Garonne. La prochaine Feria aura-t-elle lieu à Toulouse ou dans la périphérie ? Vous le saurez bientôt», prévient-il.

https://www.ladepeche.fr/2019/08/12/toulouse-les-pro-corrida-reprennent-le-taureau-par-les-cornes,8357431