Béziers . Jeudi. Première corrida de féria. 3/4 d’entrée

Toros de Núñez del Cuvillo. 

Sebastián Castella, ovation et oreille après avis;

 Miguel Ángel Perera, palmas après deux avis et silence;

 Toñete, silence après avis et silence après avis.

BÉZIERS Trois quarts d’arène environ. Soleil, mais avec vent. Ouverture par une Corrida de la Culture Méditerranéenne. Six toros de Núñez del Cuvillo inégaux de présence et de fonds, la plupart mansos ou de caste limitée.

bez15k

En préambule, pour la décoration des arènes et son implication dans cette feria, Loren reçut en piste un vibrant hommage de la part de Michel Bousquet, président de l’Union Taurine Biterroise, auquel fut associé Robert Margé.

sc15k

Sébastien Castella (palmas et oreille) ouvrit les débats avec un adversaire qui est allé deux fois au cheval avant une entame décidée de faena débutée au fil des planches et poursuivie par plusieurs échanges méritoires avant que tout ne se dilue en même temps que le Cuvillo baissait de ton. Entière. Le quatrième ne tarda pas à afficher sa mansedumbre, notamment sur ses deux passages au cheval. Bon second tercio puis brindis à l’assistance d’un trasteo débuté par deux cambios au centre, puis derechazos harmonieux en se fendant. Pour maintenir l’intérêt, Sébastien se lança par la suite dans des échanges plus encimistas, finissant par un desplante après avoir jeté sa muleta, puis par entière. Déçu de n’avoir reçu qu’un seul trophée, il s’en débarrassa promptement avant de s’engager dans une vuelta chaleureusement fêtée.

map15k

Miguel Ángel Perera (applaudissements aux deux) était venu remplacer Andrés Roca Rey. Son premier a été piqué a minima et Miguel brilla sur un quite par chicuelinas avant une longue faena brindée à l’assemblée qui comprit de bons moments, notamment lors d’un final au plus près. Entière au deuxième envoi et descabello. Le quinto a été piqué en deux fois sur le passage, se montrant manso et donnant plus tard peu de relief à un trasteo méritoire, mais qui ne lui permit pas de réussir le desquite. Entière.

toñ15k

Toñete (silence aux deux) ne put briller face à un premier client qui n’avait de la caste qu’une lointaine idée et qui ne tarda pas à aller trouver l’abri du toril. Le Madrilène étala sa volonté et conclut d’une demie tendida. Ce fut un peu pareil avec l’ultime lors d’un combat brindé à Loren comprenant certes quelques échanges valeureux, mais sans faire grimper la température sur les gradins. Entière.

Paul Hermé torofiesta