Dax, jeudi matin. Première de féria. Quasi Lleno

Toros de Victoriano del Río (4º bis) et un de Toros de Cortés (2º), justes de présentation et manquant de race.

Enrique Ponce, silence et oreille;

 José María Manzanares, silence et oreille;

 Cayetano, silence et silence. 

Pas grand-chose à retenir de cette première corrida dacquoise si ce n’est qu’elle a été celle de la réapparition en   France de Ponce après sa blessure au genou et de la cuadra Bonijol après sa mise en quarantaine pour des raisons sanitaires.

Les toros de Victoriano del Rio, justes de présentation et de forces, sont sortis nobles mais ont manqué de race et de fond.

 Seul le sobrero sorti en quatrième position avait un peu d’énergie et de caste. Il a permis à Ponce de réaliser la meilleure faena de la matinée. On a retrouvé la classe et la technique du torero mais aussi sa propension a toréer sans se croiser et parfois à utiliser le pico. De sa faena on retiendra les doblones genoux ployés et les poncinas finales.

Manzanarès a toréé du bout des doigts un premier toro noble et fade. Il s’est un peu plus investi  à son second qu’il a toréé avec élégance , avec plus de lenteur que de temple  mais de manière profilée et sur le pico.

Les deux figuras ont coupé une oreille chacun. Cayetano a peu de recours technique. Il a fait assassiner ses toros au premier tiers. Pour le reste, pas grand-chose à retenir

rt

REMPLACEMENT DE TOMÁS CAMPOS
Hier à Madrid Tomás Campos s’est blessé face au 3ème toro de El Torero. Il sera remplacé par Juan Ortega pour la dernière corrida de la Feria dimanche 18 août à 18h face aux Santiago Domecq.

Juan Ortega