Ce samedi matin à l’ Hotel Carlton de Bilbao, le philosophe français Francis Wolf  recevra le « Prix Iván Fandiño a los valores humanos” qui a été créé par Néstor García, apoderado du torero disparu, et Javier Bustamante, promoteur de Toro Cultura. Ce pris est patronné par l’Hotel Carlton de Bilbao et l’agence de communication Lowe Marketing.

C’est une belle reconnaissance pour l’auteur de « Philosophie de la corrida », « Cinquante raisons de défendre la corrida » et de « L’appel de Séville » et aussi de de « Trois utopies contemporaines ».

Francis Wolf philosophe reconnu dans le monde entier pour l’ensemble de ses travaux à toujours défendu la corrida avec talent et une grande force de conviction. Il s’est appuyé pour cela sur des concepts rigoureux, faisant preuve d’un grand esprit de tolérance. C’est toute l’aficion française qui est récompensée à travers ce prix très symbolique puisqu’il évoque le souvenir d’un grand torero disparu dans des circonstances tragiques. Dans la cacophonie ambiante et le sectarisme galopant de nos médias, c’est une récompense qui nous conforte.

Pierre Vidal