Avant son depart pour sa ganaderia, Igenioso soigné et avec les cornes arrondies pour ne pas blesser ses futures conquêtes, a reçu la visite de Juan Bautista !

(photo Daniel Chico)