PARIS

C’est au milieu des années 80 que Domingo Hernández s’est lancé dans l’élevage du toro de combat en rachetant plusieurs fers. Très vite, ses choix le portent vers le sang Domecq, aussi bien pour l’élevage à son nom que pour celui de Garcigrande mis au nom de son épouse Doña Concha Escolar Gil.

garc06h

Les produits de ces deux ganaderías salmantinas sont rapidement recherchés par les figuras car leur franchise permet de nombreux succès, alors qu’un secteur de l’afición se montre plus critique. Depuis 2010, des centaines d’exemplaires de ces deux élevages sont combattus avec succès dans les plus grandes arènes. Ainsi, c’est devant eux que Julián López « El Juli » a conquis quatre de ses six sorties par la Porte du Prince et ces dernières saisons, plusieurs exemplaires, tels « Hechicero» (Bilbao 2014) ou « Orgullito » (Séville 2018), ont été mentionnés ou distingués par les membres du Club Taurin de Paris comme des animaux marquants. 

Bien avant la mort de Domingo Hernandez en février 2018, son fils Justo s’était fortement investi dans la conduite des deux élevages familiaux, portant une attention exceptionnelle aux divers facteurs qui entrent en jeu dans l’alchimie qui permet de produire de grands toros.

dh06h

C’est pourquoi c’est avec la curiosité aficionada la plus vive que le Club Taurin aura le plaisir d’accueillir l’éleveur  Justo HERNÁNDEZ le jeudi 21 novembre à partir de 20h au Grand salon « Spindler » du restaurant « Chez Jenny », 39 Boulevard du Temple, Paris (3e), M° République.

Participation aux frais, comprenant la soirée, précédée d’un apéritif et suivie du dîner : membres du Club : 35€, jeunes jusqu’à 25 ans (à jour) : 15€, hôtes de passage : 50€.  

Vous pourrez à cette occasion vous mettre à jour de votre cotisation annuelle ou adhérer au Club. Montant des cotisations : individuels : 60€, couples : 100€, jeunes : 20€.   Afin de faciliter l’accueil, il est impératif de s’inscrire par mail en répondant à ce courriel, ou à l’adresse clubtaurindeparis@gmail.com … 

(Communiqué)