Depuis le 22 août dernier, mes chevaux de pique et mes autres équidés ont été placés en quarantaine par les services départementaux vétérinaires suite à la détection de l’anémie équine infectieuse chez l’un d’eux, qui a du être abattu.

La perte d’un cheval a été très douloureuse et de plus elle a été accompagnée d’une impossibilité d’honorer les engagements que j’avais avec mes compagnons (toreros, novilleros) pour leur entraînement, je n’ai pu participer non plus aux fiestas camperas organisées par les clubs taurins amis . De même je n’ai pu me rendre chez les ganaderos qui m’ont sollicité et que je remercie très sincèrement.

Depuis hier, j’ai reçu le feu vert des services vétérinaires pour pouvoir à nouveau travailler avec mes chevaux,. La quarantaine est levée (Arrête du 5 novembre 2019).

Je remercie tous les aficionados et professionnels qui, au courant, m’ont manifesté leur soutien chaleureux dans cette période difficile.

Au plaisir de vous retrouver tous en piste !

Arles le 7 novembre 2019