Mois : novembre 2019 Page 2 sur 15

Juan Bautista reconduit à Arles pour 4 ans

Image

Hier c’était Nîmes pour Simon Casas, aujourd’hui c’est Arles pour Juan Bautista. Un partout balle au centre… Le conseil municipal arlésien réuni en session en a décidé ainsi ce mercredi et cela pour 4 ans. Juan Bautista est aux manettes, directeur de la société Ludi Organisation, avec sa sœur Lola qui en est la présidente, Alain Lartigue et François Cordie. La gestion des arènes de la capitale de la Camargue leur est acquise pour quatre ans.

Hervé Schiavetti le maire de la ville a félicité Juan Bautista pour sa bonne gestion. Il a ajouté qu’il était capable de gérer et de protéger le patrimoine taurin d’Arles et de la Camargue. Le vote a été acquis par 43 pour et deux abstentions.

Juan Bautista a confié à Aplausos: « nous serons à la hauteur de la confiance que la mairie nous a fait, en mettant toutes nos forces pour que Arles continue a être une référence pour la tauromachie française ».

Pour Jean Baptiste  » c’est la fin d’un processus transparent et ouvert qui nous honore beaucoup. »

PV

Communiqué des arènes d’Arles

« L’équipe de Ludi Arles Organisation est honorée de la confiance que lui renouvelle la Ville d’Arles au travers d’un vote à la casi unanimité (43 pour et 2 abstentions) qui a validé le choix de notre société au terme d’une consultation transparente.

Bien gérer les arènes d’Arles en cette période difficile pour la tauromachie exige beaucoup d’efforts, de savoir-faire et énormément de passion. Comme Hervé Schiavetti, maire d’Arles, l’a rappelé avant le vote, dans cette DSP l’accent avait été mis sur la nécessité de porter un projet réaliste et de qualité, afin de garantir la continuité du service public dans de bonnes conditions, tout en incarnant les valeurs patrimoniales d’Arles et de la Camargue.
Nous nous sommes appliqués à répondre point par point à cette demande et notre maîtrise de tous les thèmes imposés par ailleurs a fait la différence.
Toute l’équipe de Ludi Arles Organisation (Jean-Baptiste Jalabert directeur, sa soeur Lola présidente, Alain Lartigue et François Cordier associés) fera son possible pour justifier la confiance renouvelée par la Ville.

Nous abordons cette nouvelle période de quatre ans avec enthousiasme : Arles restera un des référents de la tauromachie en France. »

Ciudad Rodrigo

Image

Réouverture du Batan dès janvier

La Venta del Batan à Madrid sera ré-ouverte dès le mois de Janvier prochain. On annonce pour cette réouverture un tentadero le 18 janvier qui réunira les élèves de différentes écoles taurines. Bétail de Tajo y La Reina

Un ouvrage de Christian Le Sur

cl26h

Publication à venir d’un ouvrage dans lequel Christian Le Sur, directeur du CFT, qui a notamment compilé ses cours théoriques…

Il va sortir bientôt… Pensez à vos cadeaux de Noël…

En 1983, Christian LE SUR, 10ème matador de toros français, fonde la première école de tauromachie française : le Centre Français de Tauromachie (C.F.T.).

Afin de proposer un enseignement complet, il donne à ses élèves un cours théorique qu’il améliorera tout au long de ces années.

cft26g

Cet ouvrage est le support de cours de l’école. Décliné en 12 chapitres truffés du vocabulaire taurin espagnol, évoquant l’histoire, il détaille comment se déroulent les trois tiers d’une corrida, le rôle de chacun des acteurs et leur manière d’interagir.

Mais aussi et surtout, ce qui en fait un ouvrage de référence, c’est une explication détaillée des principes fondamentaux que sont la théorie des terrains, la vision du toro et l’analyse générale de la passe.

Enfin, il rappelle ce qui se fait ou pas en termes d’étiquette, détaille la fonction du président de course et termine par une évocation du costume de lumières.

cft26h

Chaque chapitre se conclut par un questionnaire, afin de vérifier la bonne compréhension des concepts évoqués.

Regroupant de nombreuses informations, utiles et nécessaires, pour celui qui voudrait s’adonner à cette passion et atteindre le niveau de novillero sin caballos, ce recueil sera aussi le parfait vadémécum pour l’aficionado spectateur, curieux de parfaire ses connaissances…

Il vous sera présenté début décembre…

Simon Casas renouvelé à Nîmes

Simon Casas restera cinq ans supplémentaires à la tête des arènes de Nïmes selon le journal Gard Magazine https://www.objectifgard.com/2019/11/26/exclusif-simon-casas-rafle-encore-la-mise-pour-les-arenes-de-nimes/ qui l’annonce en exclusivité.

Les espoirs de Juan Bautisa, autre postulant de poids seraient donc douchés comme ceux de Julien Miletto et Henry Callet qui eux aussi étaient candidats. Marie Sara aurait si tout cela se confirme un role clé dans cette perspective. Elle deviendrait à terme la directrice des arènes. Un rôle semblable à celui qu’elle a occupé à Mont-de-Marsan sans doute.

Marie Sara qui a précisé à Gard Matin : « On est très heureux de la décision même si on va patienter jusqu’au 14 décembre prochain afin que le conseil municipal entérine ce choix. Mais c’est une excellente nouvelle surtout pour Simon Casas qui a fait un boulot incroyable pour les arènes de Nîmes depuis 30 ans« .

De son côté le maire de la ville Jean-Paul Fournier a déclaré : C’était assez serré, nous avons donc demandé des compléments d’informations (…) mais je peux vous dire que le dossier présenté par Simon Casas était finalement le mieux placé. C’est l’unique raison de notre choix« . 

Portes ouvertes au Puerto

Magnifiques « coursayres »

Voici de nouvelles images sensationnelles de la belle manifestation pour la défense de la course landaise qui a rassemblé près de 2500 personnes samedi à Mont-de-Marsan dont nous avons déjà parlé .

C’est le rassemblement le plus important de toute l’histoire de la capitale des Landes. Au son emblématique de « la Cazèrienne », troupeaux, aficionados, de très nombreux maires ceints de leur écharpe et écarteurs mêlés, ont occupé la place de la mairie montoise.

Tout cela avait beaucoup d’allure et témoigne d’un attachement profond à la « Course » qui a su faire taire ses disputes internes et s’unir autour de ses valeurs.

C’est formidable. Bravo et encore Bravo!!! Il vont finir par nous entendre à Paris!

Pierre Vidal

Arènes de Fos-sur-Mer

Castella le 25 décembre à Apizaco

La traditionnelle corrida du 25 décembre à Apizaco, province de Txacala, accueillera cette année le grand maestro français Sébastien Castella, il sera accompagné de El Zapata et Luis David, les toros seront de Jorge de Haro. Rappelons qu’ Apizaco c’est la ville du Pana, dont il était le boulanger (panadero) avant de devenir ce matador de légende.

28 ans déjà

Il y a 28 ans Nimeño II. Nous n’oublions pas. Photographié ici par Lucien Clergue.

© 2019 Corridasi - Tous droits réservés