Mois : novembre 2019 Page 3 sur 15

Ce Dimanche au Mexique

Ciudad de México (Mexique) . Temporada Grande. Toros de De la Mora,   

Juan Pablo Sánchez, oreille et vuelta al ruedo avec un avis; 

Diego Silveti, silence et silence avec un avis; 

Ginés Marín, palmas et vuelta al ruedo avec pétition et avis  . 

Entrée: moins d’un quart d’arène.

Salut de Cristian Sánchez au 5ème.

Guadalajara (Mexique),  . Plaza de toros Nuevo Progreso. Toros de Los Encinos, deslucidos sauf le troisième. 

Enrique Ponce, palmas et silence; 

Octavio García “El Payo”, silence et ovation avec salut; 

Sergio Flores, ovation avec salut et silence. 

Entrée: demi-arène.

Lima: toros et épées trahissent les toreros

Lima (Pérou).  . Feria del Señor de los Milagros. Toros de Santa Rosa de Lima (le1er  devuelto, 2nd  et  3ème), El Olivar (4ème  et  5ème)  et  La Viña (6ème  et  1er bis).

Cayetano, silence et silence ;

Joaquín Galdós, palmas  et  silence;

 Pablo Aguado, silence et silence. 

Entrée: demi-arène.

Pau, fait bon accueil au livre « Francis Wolff moments de vérité »

Le livre « Francis Wolff Moments de Vérité » a connu un réel succès lors des « Idées mènent le monde ». Le livre de Pierre Vidal était présenté sur le stand de la librairie Marrimpouey et il a suscité des débats courtois et il a été acquis par de nombreux lecteurs.

Simon Casas avec Emilio de Justo

 Simon Casas sera le nouvel apoderado d’Emilio de Justo, au côté d’Alberto García -empresario de Tauroemoción-, qui se chargera directement de gérer la carrière du torero extremeño.

Simón Casas entre donc dans l’équipe d’ apoderamiento, après la rupture d’Emilio avec Luisito il y a quelques jours.

Le point de vue de Jésus:

  De l’Artisanat à la Multinationale (en passant par la PME)

Luisito et Emilio face à face au coso del Pino, Sanlucar (photo JH)

Non…. ce n’est pas un article pour le journal de la cambre de commerce locale , mais bel et bien la situation actuelle du monde de la tauromachie .

En effet , un matador peut passer du tout au rien et réciproquement. C’est le cas d’Emilio de Justo qui, pendant plus d’une décennie ,a attendu une deuxième résurrection celle ci est venue grace a l’obstination, au travail , et a la perseverance de deux hommes qui ont mis en commun les connaissances et le savoir faire dont ils sont dépositaires.J’ai eu le bonheur depuis ces quatre ans d’assister ,presque quotidiennement  a ce travail dur, alors , que personne ou peu de monde avait entendu parler  du torero d’Extremadoure relegué aux profondeurs de l’escalafon .

Il a fallu  comme dans l ‘artisanat  la mise en oeuvre.

Jésus Hernandez Salinas

.

Historique : 2500 manifestants pour défendre la « Course »!

L’image contient peut-être : une personne ou plus, foule et plein air

Très forte manifestation hier matin malgré la pluie à Mont de Marsan pour tous les défenseurs de la Course Landaise attaquée par des mesures fiscales iniques. Près de 2500 manifestants ont défilé dans les rues de la capitale landaise ce qui correspond à la plus grosse manifestation qui s’y soit déroulée depuis de nombreuses années.

Dans la manifestation plusieurs centaine d’élus des communes concernées avec leur écharpe, le maire de Mont-de-Marsan Charles Dayot les députés du Gers et des Landes et la secrétaire d’état Geneviève Darrieussecq. Présents aussi les acteurs du monde taurin, écarteurs en boléro, les ganaderos, les anciens champions et les aficionados à la corrida avec la présence d’André Viard le président de l’Observatoire Nationale des Cultures Taurines.

La Manifestation s’est déroulée dans le calme et la convivialité et s’est terminée dans le ruedo du Plumaçon. C’est dont une très belle réussite qui devrait réfléchir les pouvoirs publics. Moments d’émotion avec la prise de parole du ganadero mythique Michel Agruna, défenseur acharné de la Course landaise :

Elus, acteurs, aficionados ont défilé au son de la cazérienne dans les rues de Mont-de-Marsan. Entre les arènes et la préfecture, ils ont manifesté leur attachement à une tradition chère à leurs cœurs : celle de la Course Landaise. Sur l’air de la marseillaise, devant la préfecture, bandas, chanteurs gascons et landais se sont réunis en attendant le retour de la délégation reçue par le préfet.

A l’issue de cette reunion, le porte parole de la délégation de la Course Landaise, Nicolas Vergonzeanne a annoncé :

« Nous avons assisté à la réunion la plus constructive depuis 3 ans, il a été décidé d’un commun accord avec les membres présents de trouver une solution pour la défense de la Course Landaise Des moyens vont être mis en place à l’initiative de la ministre Geneviève Darrieussecq, un rendez-vous va être pris à Paris avec tous les services de l’URSSAF pour un régime pérenne sans soucis pour l’avenir de la Course Landaise. »

Tous les amoureux de la Course Landaise se sont rassemblés sur le sable des arènes de Mont-de-Marsan afin de faire une photo et ancrer cette date historique.

Marie Costedoat/ photos Roland Costedoat

Le député David Habib vole au secours de la course landaise

Le ministre de l’Economie et des Finances, Bruno Le Maire, a décidé de modifier les dispositifs fiscaux et les prélèvements sociaux applicables à la course landaise. « Cette modification, c’est la mort d’une pratique culturelle et festive à laquelle les Landais, les Gersois, les Basques et les Béarnais sont attachés », estime le député de la 3e circonscription des Pyrénées-Atlantiques David Habib..

« Sollicité par la communauté des écarteurs et les organisateurs de courses landaises, j’ai fait part à Gérald Darmanin, ministre de l’Action et des comptes publics, et Olivier Dussopt, secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Action et des Comptes publics, de mes vives inquiétudes quant à la pérennité des courses, précise celui qui est redevenu vice-président de l’Assemblée nationale.

« A la veille de la grande mobilisation du samedi 23 novembre à Mont de Marsan et comme mes collègues sénateurs des Landes et députés du Gers (Gisèle Biémouret) et des Landes (Boris Vallaud), je leur ai demandé de ne pas prendre pour argent comptant les propos rassurants de la technocratie de Bercy qui conteste les craintes des organisateurs de courses landaises ».

https://www.larepubliquedespyrenees.fr/2019/11/21/le-depute-david-habib-vole-au-secours-de-la-course-landaise,2628684.php?fbclid=IwAR0cZUdO-OOA5Frl2NP0Npuol99V7VMoEHOuIZ4ELiplWYwnEYUsm9SzHTw

Francis Wolff à Séville

Francis Wolff lors de la session de « Los toros y yo » organisée par le journal la razon à la fondation caja rural à Séville.

Signature du livre « Francis Wolff Moments de Vérité » de Pierre Vidal aux « Idées mènent le monde » ce week-end à Pau, stand Marimpouey

Palmarès 2019 des Clubs Taurins Paul Ricard du Sud-Ouest…

1er Prix : PEDRAZA DE YELTES (Vic Fezensac)

Accessit : SANTIAGO DOMECQ   (DAX)

1er Prix :  BLOHORN  (Soustons)

Accessit : LA QUINTA (Roquefort)

MEILLEUR LOT DE NOVILLOS  Non Piqués :  

1er Prix : ALMA SERENA (Mugron /Hagetmau / Rion des Landes)                  

Accessit :   PAGES MAILHAN (Vic Fezensac) / LA QUINTA (Dax)

MEILLEUR MATADOR :

1er Prix :  Daniel LUQUE

MEILLEUR NOVILLERO :

1er Prix :  EL RAFI

MEILLEUR NOVILLERO  sans Picadors:

1er Prix : Christian PAJERO

Accessit :  SOLALITO

– Saluer le geste d’Adrien SALENC envers Sergio Flores à Bayonne.

– Une pensée à la famille Bats (Ganadería Alma Serena).

L’UVTF ET L’ONCT COMMUNIQUENT

La délégation était composée de Jean-René Etchegaray, maire de Bayonne et président de l’UVTF, du bâtonnier Michel Dufranc, maire de La Brède et secrétaire général de l’UVTF, Yves Ugalde, adjoint à la culture de Bayonne et président délégué de l’UVTF, du docteur Joël Pon, psychiatre, vice président de l’ONCT, et d’André Viard, président de l’ONCT.

Roca Rey à Toluca (Mexique)

Image

© 2020 Corridasi - Tous droits réservés