Le matador nïmois Marc Serrano était à Paris il y a peu. Il en a profité pour donner un cour de toreo de salon dans le cadre des activités du club parisien « Culturaficion ». Ici avec une élève dans un lieu que nous garderons secret.

dav