Nous l’avions oublié mais l’Observatoire National des Cultures Taurines https://twitter.com/CultureTaurine nous le rappelait dans un tweet opportun hier: le 30 mars « 1746 naissait près de Saragosse dans la petite ville de Fuentetodos le plus espagnol des bordelais Francisco de Goya. Il nous laisse entre autre son extraordinaire série « Les taureaux de Bordeaux » considérée comme les chefs d’œuvres de l’art de la lithographie encore balbutiant ». Fêtons donc cet anniversaire avec un peu de retard car les hommes de culture sont à nos côtés. Il est bon de le rappeler.

Voici donc « Toros en Burdeos » les quatre dernières lithographies du grand peintre aficionado.

Image
Image
Image
Image

Rajoutons qu’une remarquable exposition a présenté plusieurs de ses chef-d’oeuvres à Agen récemment.