Mois : mai 2020 Page 1 sur 10

Malaga: reprise silencieuse

Le premier festejo post confinement a été donné ce samedi à Malaga. Classe pratique avec les élèves de l’Ecole Taurine locale. C’est un premier pas, un pis-aller mais il nous tarde de revoir du public sur les gradins.

RT

Ecole taurine du Pays d’Arles: classes pratiques

Communiqué

Les « classes pratiques » de l’espoir et la solidarité

Depuis quatre ans l’Ecole Taurine du Pays d’Arles organise en partenariat avec la Communauté d’Agglomération Arles-Crau-Camargue-Montagnette (ACCM) et l’Association des Eleveurs Français de Toros de Combat (AEFTC) un cycle de manifestations publiques sur l’ensemble du territoire du Pays d’Arles. Elles contribuent, à travers le soutien aux éleveurs et à la formation des élèves, à la diffusion de la culture taurine sur l’ensemble du territoire.  

La crise sanitaire à laquelle est confrontée notre pays, et bien au-delà, frappe aussi le monde taurin et tout particulièrement les éleveurs. L’école a décidé de leur manifester sa solidarité tout en permettant à l’ensemble de ses élèves de poursuivre leur formation face à du bétail.

Dans ce but elle a décidé d’organiser un cycle de classes pratiques destinées aux élèves dans des élevages du pays d’Arles proposés par l’Association des Eleveurs.

Dans un premier temps, et dans l’espoir d’un relâchement ultérieur des contraintes sanitaires, la présence à ces « classes pratiques » sera réservée aux « Amis de l’Ecole Taurine et des Eleveurs du Pays d’Arles ».

Elles seront toutes diffusées sur le site de TorilTV qui réalisera pour chacune d’elles un reportage particulier.

Les deux premières manifestations auront lieu les 5 et 14 juillet.

Les taurins manifestent à Jerez

Álvaro Domecq y Juan José Padilla, frente a la plaza de toros.
Juan José Padilla et Alvaro Domecq devant les arènes de Jerez. Photo le « Diario de Jerez »

Le monde s’est retrouve samedi pour manifester samedi devant les arènes de Jerez. Une manifestation qui a réunit de nombreux acteurs du milieu dans le respect des principes sanitaires.

Dans la manifestation

 Canales Rivera, Víctor Janeiro, Alejandro Morilla, Manuel Barea ‘El Arqueño’, Octavio Chacón, Jesuli de Torrecera y Corruco de Algeciras. No faltaron los ya retirados como Juan José Padilla ,Luis Parra ‘Jerezano’, Antonio Caro Gil, José Antonio Barroso, Juan Gil, Rafael Valenzuela, Eduardo Ordóñez, Rafael Camino et les ganaderos Álvaro Domecq Romero et Santiago Domecq

Il s’agissait de dénoncer le sectarisme de Podemos et d’Iglesias, vice-président du gouvernement, à l’égard de la tauromachie et le manque de soutien du ministère de la culture à l’égard des professionnels en difficulté en raison du Covid19.

Vic, remise des clés de la féria

La traditionnelle cérémonie d’ouverture des Féria de PentecôtaVic avec la remise des clés à Mr le Maire qui clôture Vic 2020 😢😢

On vous retrouve en 2021 😊

Avec Iris Event

IRIS EVENT réceptif Sud Ouest suite au Covid19 – lettre n°64Cliquez ici pour lire cette lettre dans votre navigateur
10 JOURNÉES DÉCOUVERTES !Les circonstances sanitaires exceptionnelles nous ont contraints à nous recentrer sur notre territoire pour l’été 2020.
 
Nous avons choisi de décliner 10 dates pour nos Journées Découvertes.
 
Elles s’étaleront du 18 Juillet au 21 Août 2020. Une « Journée Vendanges en Jurançon »  sera organisée en Octobre. Chacune sera l’occasion de rencontres, de moments privilégiés autour des thèmes qui nous sont chers. Vous pourrez y participer à titre individuel, en couple ou au travers de groupes préconstruits.
 
Ces journées seront l’occasion de redonner un peu de liant à notre vie qui en a été bien amputé. Retrouver des moments de convivialité, de partage, telle sera notre modeste mission.
 
Nous vous permettrons de goûter au plaisir des toros, sur leurs terres, autour de Thomas Dufau et Dorian Canton.
 
4 journées dédiées aux toros avec visite, tentadero et déjeuner à la finca.
   
Nous aurons la chance de visiter les élevages de  Camino de Santiago de Jean Louis Darré, la ganaderia du Lartet de Jérôme Bonnet, Casanueva de Guillaume Bats et Alma Serena de Philippe Bats.


 Des journées autour et chez des viticulteurs vous seront proposées en plus des toros. Vins de Jurançon, de Madiran mais aussi de l’Armagnac avec un recrutement de haute volée.
 Domaine Bellegarde et Uroulat à Monein. Château Aydie et Laffitte Teston en Madiran. Armagnac Darroze et Domaine Marquestau dans le Bas-Armagnac. Visite, dégustations, repas animeront ces Journées.

      

Nous avons constitué une véritable Dream Team IRIS EVENT avec comme intervenant extérieur Olivier Roumat, Charly Malié, Julien Tastet et Guilhem Garrigues pour le monde du Rugby. Ils interviendront avec nous lors de nos Journées.




LE PROGRAMME

Pour les inscriptions, il vous sera demandé de nous contacterPar mail contact@irisevent.frPar téléphone 05 59 05 16 02 à l’agencePar téléphone 06 32 32 22 99   Patrick  Directeur Agence Découvrir le programme en entier
 PROLONGER LE PLAISIR PAR DES NUITÉES AU CŒUR DE NOTRE CAMPAGNENous avons sélectionné pour vous des maisons d’hôtes qui pourront être synonyme de décompression, de coupure, de prolonger le plaisir entre deux Journées Découvertes.Notre territoire présente des merveilles de nature que les mois de juillet et d’août magnifient grâce aux couleurs de l’été.Ces adresses vous invitent au calme et à la détente. Profitez-en pour découvrir ces coins du Sud Ouest qui vous enchanteront.Choisies pour leur exceptionnelle situation, ces maisons sauront vous accueillir avec toutes les garanties sanitaires et surtout un cadre de vie d’une incroyable qualité.Des Landes au Gers, en passant par le Béarn – ses vallées d’Ossau, d’Aspe et du Barétous – vous pourrez aussi goûter aux plaisirs du Pays basque intérieur.Chaque maison sera la vôtre le temps d’une ou plusieurs nuitées. Un road trip Découverte !Juste le temps de prolonger le plaisir, hors des radars.
   
En bas Armagnac …  Barcelonne, mais du Gers ou  Le cœur du Béarn, en Jurançon.

  
Un château dans le Gers… Ou un monastère… dans le Madiran

  
Au bord du gave d’Oloron… En vallée d’Aspe… La haute Soule et le Baretous.

 
La capitale de la Basse Navarre, Pays Basque
 Contactez-nous pour garantir vos réservations. Des propositions d’activités vous seront faites selon les adresses réservées.Chaque endroit recèle de trésors cachés. Comptez sur nous pour les mettre en valeur et vous en faire profiter.L’été 2020 sera décidément un été différent mais tellement authentique.Contactez-nousPar mail contact@irisevent.frPar téléphone 05 59 05 16 02 à l’agencePar téléphone 06 32 32 22 99   Patrick Directeur Agence Nous contacter La décision par le gouvernement espagnol de rouvrir les frontières pour les visiteurs étrangers à partir du 1er Juillet 2020 nous redonne beaucoup d’espoir pour notre activité estivale et au-delà.
 
En effet, nous soutiendrons toutes les demandes de voyages en Espagne pour nos clients durant l’été. Nous garantirons exclusivement les prestataires capables d’assurer un Label Garanties sanitaires. C’est à ces seules conditions que nous passerons des contrats de partenariat.
 
Afin que vos vacances soient les plus sûres possible, nous serons en mesure de vous garantir ce qu’il se fait de mieux.
 
Toute la péninsule ibérique mais aussi les Iles Baleares ou Canaries seront heureuses de vous accueillir. Nous serons encore plus heureux d’organiser vos vacances et de vous y envoyer, en toute sécurité.
 
Notre niveau d’exigence n’a d’égal que le niveau de confiance que vous nous donnerez.
 
Partir en toute sécurité : l’agence IRIS EVENT y travaille pour vous.

 Retrouvez-nous sur le site d’IRIS EVENT
 

Juan Bautista par lui-même

jb29wzPrésentation du livre de Juan Bautista « Par lui-même » aux côtés de Marion Mazauric, éditrice du Diable Vauvert…Ce vendredi en fin d’après-midi, la finca « La Chassagne » avait quelque chose de particulier. En effet, au loin de la placita de toros, on pouvait distinguer quelques masses brunes correspondant aux toros qui devaient être lidiés au cours de cette temporada. Un authentique crève-cœur venant hélas nous rappeler le sale moment passé par nos éleveurs.jb29tMais pour l’heure, en la circonstance, il ne s’agissait pas d’une invitation pour un tentadero, mais bel et bien pour une conférence de presse en mode « gestes barrières » puisque masqués et espacés à l’heure d’écouter Jean-Baptiste et Marion !jb29a« Juan Bautista par lui-même », tel est le titre de son livre compilant souvenirs et anecdotes, avec la curiosité d’avoir d’abord été rédigé en espagnol avec la contribution du journaliste Iñigo Crespo Llanos, puis traduit par Antoine Martin, alors que généralement, pour un sujet français, les opérations se déroulent en sens contraire. Au fil du récit, soulignées par des couleurs différentes, les deux versions cohabitent naturellement…jb29hDes premières étapes de sa vie, de l’évocation de par son milieu familial de sa précoce imprégnation taurine qui allait un peu plus tard déboucher sur l’aspect plus sérieux et professionnel des choses jusqu’à sa corrida goyesque de despedida, Juan Bautista nous révèle au passage quelques indiscrétions sur ses rapports avec les autres, faisant ressortir en outre quelques souvenirs qui l’ont marqué. En définitive, il nous installe aux premières loges pour nous faire aussi découvrir la face cachée de celui que l’on ne connaissait essentiellement que dans la lumière.Appuyée par une iconographie variée et parfois inédite, on pénètre au cœur de son entourage, familial comme taurin, avec réalisme, sans fausse pudeur ni silences, puisque même ses aspirations présentes sont évoquées. C’est dire si cet ouvrage balaie large…jb29m 001Dans quelques jours, je reviendrai encore plus en détails sur le contenu de cette conférence de presse. Mais d’ores et déjà, sachez que la Fnac Espagne va référencer l’ouvrage sur leur site internet fnac.es. Cela permet donc d’ouvrir sur tout le territoire espagnol. Il sera aussi présent dans certains magasins physiques, notamment en Andalousie dès que les librairies rouvriront.Chez nous, les choses ayant tendance à se normaliser, des présentations sont envisagées, notamment ce week-end à la librairie Teissier de Nîmes, la parution chez les détaillants étant prévue début juin dans les principales librairies taurines. On y reviendra…

Par Paul Hermé torofiesta.com

« L’imposture antispéciste » par Ariane Nicolas

Ariane Nicolas est journaliste indépendante. Pour son premier essai, « L’imposture antispéciste » (Desclée de Brouwer), elle analyse le phénomène antispéciste qui « exige aujourd’hui violemment la « libération » des bêtes. Cela supposerait d’interdire tout produit d’origine animale, ainsi que des pratiques jugées « oppressives » (équitation, chasse, corrida, zoos…), voire de préférer la vie d’un chimpanzé à celle d’un handicapé mental. L’antispéciste est au végane ce que l’intégriste est au croyant ».

L’auteure vient d’être interrogée par l’hebdomadaire « Marianne ». https://www.marianne.net/societe/ariane-nicolas-l-antispecisme-est-une-expression-nouvelle-du-narcissisme-humain?fbclid=IwAR0rAJxfHhqXRoMoega5wUPT2X99qbJ8O0kQLC3_wPRQgqhopkThiIHeMeM

A la question de Laurent Ottavi de Marianne: « Pourquoi écrivez-vous que, par l’antispécisme, une nouvelle bourgeoisie tente d’imposer ses codes alimentaires ?« 

Ariane Nicolas répond ainsi:

« Il n’existe pas d’étude sociologique de grande ampleur permettant de savoir qui, précisément, est antispéciste ou végane. Mais il suffit de se balader à Paris, à San Francisco ou sur Instagram pour voir qu’il ne s’agit pas de paysans que vous croiserez dans L’Amour est dans le pré. Les antispécistes sont aujourd’hui majoritairement urbains et déploient un discours très abstrait sur la cause animale. La gastronomie française traditionnelle, friande de viande et de produits laitiers comme le fromage, semble assez barbare à leurs yeux. En réalité, les antispécistes pensent être les fers de lance d’un nouveau « progrès moral » (l’expression est de Valéry Giroux), qui se matérialiserait par le fait de ne plus avoir aucune relation d’interdépendance avec les animaux. Il me semble que c’est une manière d’exercer une domination symbolique sur des millions de gens qui ne demandent qu’à travailler tranquillement, comme les agriculteurs, les commerçants et les restaurateurs. Les antispécistes parlent quand même de « meurtre alimentaire », à propos de la consommation de viande : à leurs yeux, les omnivores sont tous des complices de crimes de masse. En somme, tous les humains sont des bourreaux, sauf les véganes. C’est très violent, comme adresse à l’humanité.« 

https://www.editionsddb.fr/livre/fiche/l-imposture-antispeciste-9782220096650

Deux corridas à Arévalo

la petite ville d’Arévalo (Avila), 8000 habitants, donnera deux corridas de toros et un spectacle de recortadores comme prévu pour ses fêtes les 17 et 19 juillet prochains vient d’annoncer son empresario Martin Perrino.

Juan Manuel Uribes, un ton nouveau

Le ministre de la culture espagnole fait un pas en direction des taurins

Ce matin, devant la Comisión de Cultura y Deporte del Congreso le ministre de la culture du gouvernement espagnol, Juan Manuel Rodríguez Uribes, a annoncé l’intégration la tauromachie dans le « fond Crea », une ligne de crédit de 40 millions d’aide en direction des « empresas dedicadas a las bellas artes ». Mercredi dernier, devant le Congrès, il n’avait pas cité les taurins. Il souhaite ainsi désormais « ne laisser personne en difficulté comme le veut le gouvernement ». Il y aura donc un possibilité d’accéder à ce crédit pour le monde taurin qui a -t-il précisé a subit « un terrible traumatisme économique après annulations des Fallas, de la féria de Séville et de la San Isidro ». Il a souhaité de plus « le retour des corridas dans des conditions normales le plus tôt possible ». Le chômage sera étendu aux professionnels de la tauromachie, dans les mêmes conditions que pour les autres travailleurs des autres secteurs artistiques.

Que n’a-t-il pas dit tout cela plus tôt ? On se réjouit tout de même de ce virage. Uribes pur produit du sérail socialiste, modéré, dans lequel se trouvent de nombreux aficionados, adopte désormais une posture en accord avec sa base politique et montre que le gouvernement Sanchez ne s’aligne pas sur les positions abolitionistes et sectaires de Podemos.

Il y aura par ailleurs une réunion avec la FTL et le ministre de la santé. le ministre néanmoins a dirigé les revendications principales des taurins vers les villes et les Régions. Rien de véritablement changé, concrètement, si ce n’est un ton différend ce qui n’est pas rien… car cela permettra un dialogue, voir une négociation.

Ces positions ont été critiquées à la fois par Vox et le PP qui ont trouvé que le ministre de la culture n’en faisait pas assez pour le secteur. Mais aussi, de l’autre bord, par le groupe parlementaire républicain par la voix de son porte-parole Joan Margall Sastre qui a demandé au ministre: « ne donnez pas un seul euro public à la tauromachie ».

PV

Jesus Helguera

Llanto a la muerte de Espatero (Jesus Helguera)

De http://terciodepinceles.blogspot.com/2012/09/pintores-taurinos-jesus-helguera.html?m=1

Cette oeuvre majeure et monumentale du grand peintre Jesus Helguera (1910-1071) qui (me semble-t-il) se trouve au musée de Séville. Enfant d’un couple Hispano-mexicain, l’auteur fit ses classes en Espagne et notamment à San Fernando. Il s’établit à Bilbao avant de partir au Mexique en 1938 en pleine guerre civile. Il ne fit pas que des sujets taurins et fut attaqué par la critique pour l’aspect commercial de son travail. A tort à notre avis. Il s’inscrit en fait dans une veine réaliste, réhabilitée désormais.

Qu’en pensez-vous?

PV

Page 1 sur 10

© 2020 Corridasi - Tous droits réservés