Les travaux de rénovation des arènes de Lorca dans la province de Murcie viennent enfin de débuter hier matin malgré la crise du Covid. Lorca ville taurine s’il en est a vu naître le grand torero Paco Ureña et avant lui Pepin Jimenez, ce torero qui a marqué toute une génration d’aficionados et qui est devenu le conseiller de nombreux toreros importants. Pepin Liria, le lion de Murcie, est aussi de la province, originaire de Cehegín.

Le « Coso de Sutullena » avait été endommagé il y a 9 ans par un terrible tremblement de terre. Et ce fut une dure bataille politique qu’il fallut mener pour relancer cette enceinte historique où s’étaient produits notamment, Rafael Molina “Lagartijo” et Antonio Reverte le 29 juin 1892 pour son inauguration face à des toros du duc de Veragua. Le 2 septembre 1945, première réinauguration de la plaza, toros del Conde de la Corte, pour Domingo Ortega, Luis Miguel Dominguín et Pepín Martín Vázquez.

Cette nouvelle ré-inauguration doit beaucoup au président du club taurin local, Juan Coronel elle fait désormais l’unanimité des élus après une âpre bataille politique. Lancé par l’ancien maire PP de la ville elle a obtenu le soutien du nouvel édile.

Le projet terminé le coso historique sera transformé en lieu multi-usage moderne consacré au sport et à la culture et gardera sa vocation taurine. Ce qui a fait dire à Paco Ureña « le monde du toro dans son ensemble doit être terriblement heureux de cette nouvelle. Je suis très fier de tous ceux qui ont agi pour que cette nouvelle se réalise » https://elmuletazo.com/2020/05/11/la-alegria-de-paco-urena-y-juan-coronel-ante-el-inicio-de-las-obras-de-sutullena-reactivara-y-ayudara-a-la-economia-de-lorca/

C’est en effet le symbole d’une espérance. Il n’y a pas que des mauvaises nouvelles dans ces temps difficiles.

Pierre Vidal