Le grand matador de toros portugais Mario Coelho est décédé hier du coronavirus à l’hôpital de Villafranca de Xira. Il était âgé de 73 ans. Il fut d’abord banderillero aux ordres de Paco Corpas, Andrés Vázquez, El Viti, Luis Miguel Dominguín… Après 9 ans comme subalterne il prit l’alternative en 1967 à Badajoz pour toréer 23 ans comme matador en compagnie de toutes les grandes figures de son époque Capea, Ojeda, Manzanares père. Il tua un toro à Moita, s’exonérant ainsi de l’interdiction de tuer en public imposée par la loi portugaise. Ce fut un banderillero et un capeador d’exception.

Nos condoléances affectueuses à toute sa famille et à son fils Mario, lui-m^me matador, qui a beaucoup toréé dans le sud-ouest et qui est installé désormais à Sanlucar de Barrameda.