Jean Baptiste Jalabert et le Bayonnais Alain Lartigue ont été reconduits au service de la commission taurine de Mont-de-Marsan. Il n’y avait pas d’autres candidats.

Les arènes du Plumaçon à Mont-de-Marsan
Les arènes du Plumaçon à Mont-de-Marsan © Radio France – Frédéric Fleurot

Sans surprise et aussi sans alternative. Jean Baptiste Jalabert et le Bayonnais Alain Lartigue ont été reconduits au service de la commission taurine qui elle aussi ne subit aucune modification. 

« En tout bien et toute légalité » précise le maire de Mont de Marsan, Charles Dayot.

La commission d’appels d’offres a été saisie dans les règles pour étudier une proposition …déjà validée il y a un an. Le contexte fait aussi que personne n’est venu frapper à la porte de la dite commission. Le marché taurin est dans une grande confusion des deux côtés de la frontière. 

En France, en dehors de l’Arlésien Jean-Baptiste Jalabert, personne n’a les moyens de candidater en avançant des garanties sérieuses. Un détail qui peut dire cependant beaucoup. Une variable d’ajustement a été fixée : si la société mandataire touche 42 000 euros de la ville, soit moitié moins que ses prédécesseurs, elle va devoir contribuer au financement des courses en fonction du succès ou pas à la billetterie.

Par Leila BenjellounPierre-Albert BlainFrance Bleu Gascogne