Mois : novembre 2020 Page 2 sur 11

Manizales (Colombie) à huis clos?

L’empresa « Cormanizales » a annoncé dans un courrier adressé par son directeur exécutif Juan Carlos Gómez Muñoz aux abonnés des arènes de Manizales, la possibilité d’organiser un cycle de corridas à huis clos diffusé sur Internet pour la prochaine « Feria del Café », les mesures sanitaires actuelles n’autorisant pas l’accueil de plus de 50 personnes dans les arènes.

L’empresa a également précisé que ces corridas ne représenteront aucun coût supplémentaire aux abonnés, qui ont deux options s’ils ont déjà effectué le paiement de l’abonnement : conserver celui de cette temporada pour la suivante au même tarif et éviter ainsi l’éventuelle hausse qui pourrait avoir lieu en vue de la feria 2022 ou demander le remboursement de l’abonnement via une lettre de réclamation et un RIB.

Lacatunga, Equateur

N’oubliez jamais…

25 novembre 1991

Disparition de José Luis Iñesta

A 78 ans, l’éleveur de toros bravos José Luis Iniesta s’est éteint, victime du coronavirus. Il était propriétaire de deux fers, celui qui portait son nom, d’origine Juan Pedro Domecq, et celui de « Los Espartales », provenant de l’encaste Murube-Urquijo. il s’était aussi investi au sein de l’UCTL dont il s’est longtemps occupé du secteur financier.

Humantla (Mexique)

Portugal: défaite des antis

Le Parlement du Portugal a une nouvelle fois rejeté à une large majorité de 80% quatre propositions anti-corrida qui visaient à interdire le soutien à la tauromachie, à l’élevage de bovins sauvages et à la reconversion de la tauromachie.

Ces propositions anti-corrida avaient été faites par le Parti animaliste (PAN) et les radicaux du Bloc de gauche, les seules formations qui ont voté pour, de sorte que le Parti socialiste, le Parti social-démocrate, le Parti populaire, le Parti communiste et Chega ont voté largement contre les revendications des antis.

Cependant, la proposition du CDS ( Parti populaire) et de Chega d’abaisser la TVA sur les spectacles taurins à 6% n’a pas abouti 

Jacques Lasserre peintre de la « course »

Le peintre Jacques Lasserre, bien qu’attiré par la bohème parisienne et inspiré par la magie de l’Andalousie n’a jamais renié ses origines landaises. Mimizanais, il a peint la forêt, la chasse, la bécasse, cette « belle mordorée », le « courant » et ses eaux crystallines; l’océan qui frappe la dune.

Cette fidélité à son pays qu’il retrouva après de longues années d’errance pour y passer ses dernières années, amena Jacques Lasserre à peindre aussi la « Course Landaise », « LA COURSE« , comme le disent tous ceux qui sont amoureux de cette tradition où le courage se mêle à l’habileté et aussi à l’élégance.

Sympa cette coursière ? Apparemment peut-être mais derrière ces yeux malicieux se cachent les dangers de la tumade… Et toujours cette symphonie colorée où se mêlent la lumière du triomphe et le bleu nuit de la loge d’où émerge la coursière avant de lancer son attaque. Tout ce chatoiement des soirs de fêtes enchantés. Une autre facette de l’art de Lasserre.

PV

lartentoile@yahoo.fr Téléphone : 06.80.72.47.42 Le line de la page Facebook : https://www.facebook.com/L-Art-à-votre-porte-119112973326997/?view_public_for=119112973326997
Le toro noir et blanc est aussi disponible sur tirage papier au format 60x40cm au prix de 50€.
Disponibles sur tirage aluminium au prix de 40×40 cm 100€, 50×40 cm 130€, 50×50 cm ou 60×40 cm 165€, 60×60 cm 235€, 75×50 cm 245€, 90×60 cm 350€, 90×75 cm 440€, 90×90 cm 525€

Arles se prépare

La société « Ludi Arles Organisation » va entamer au mois de décembre les contacts préalables à la confection des affiches de la prochaine Feria de Pâques, qui se déroulera entre le 3 et le 5 avril 2021.

Bien entendu, les mesures sanitaires prises par le gouvernement afin d’enrayer la propagation de la pandemie de la Covid-19, constituerons le critère principal sur lequel devra s’appuyer la programmation, tant qualitativement que quantitativement. Pour l’instant, l’empresa travaille sur la perspective d’une jauge fixée à 4000 personnes dans les arènes, et envisage une affiche comprenant trois corridas de toros ; une novillada piquée ; une corrida équestre et une course camarguaise.
Les carteles devraient être rendus officiels dans le courant du mois de février prochain.

Alain Lartigue cesse sa collaboration avec Orthez et Soustons

Selon le site taurin Aplausos https://www.aplausos.es/alain-lartigue-no-sigue-en-orthez-y-soustons/, Alain Lartigue cessera de s’occuper la saison prochaine des arènes d’Orthez et de Soustons qu’il administre depuis de nombreuses années. Néanmoins, seul ou en association avec Juan Bautista, il conservera la gestion de Bayonne, Mont de Marsan, Vic-Fezensac, Roquefort, Mimizan, Parentis et Arles.

Adios Diego!

Ce n’est pas seulement le peuple du football qui est en deuil avec la disparition de Diego Maradona, c’est le peuple tout simplement. Jamais un joueur de football n’aura eu autant de talent et une telle carrière, rarement un homme, au delà de ses erreurs ou de ses fautes, n’aura été aussi fidèle à ses origines sociales, à son pays et à ses proches.

Diego Maradona c’était l’homme qui incarnait le sud, ses excès, ses passions. Notre monde en réalité. On sait les liens étroits qui existe entre le public du football et celui des toros, qui n’est pas en dehors du monde dans sa grande majorité. Nous comprenons alors la peine de tous ces anonymes devant l’idole disparue, le rêve brisé. Pour eux c’est le temps du deuil qui sera comme l’a été Diego, excessif dans ses manifestations. Du moins le jugerons-nous comme tel, de notre fenêtre de nantis, les gamins des quartiers populaires de Napes ou de Buenos Aires, eux, ne le verront pas de la même manière.

Diego n’a jamais été vraiment aficionado, ce serait un mensonge pieux et facile que de l’assurer. Mais il a approché notre univers lors de son court séjour à Séville (une seule saison). Il habitait une maison qui appartenait à Espartaco et le maestro l’initia à la tauromachie. On ne pouvait pas trouver meilleur guide: c’est ainsi qu’on vit l’Argentin sur les gradins de la Maestranza un dimanche de Resurrection. A son mentor, Diego demanda: « Comment fais-tu pour être aussi maigre Juan? » Espartaco lui répondit : « c’est que j’ai beaucoup plus peur que toi! »;

Inclinons nous donc ce soir devant le talent immense et le charisme unique de Diego. Qu’il repose en paix, il a tant donné.

PV

© 2021 Corridasi - Tous droits réservés