Vœux 2021 de la Coordination des Clubs Taurins de Nîmes et du Gard

Le monde d’avant, le monde d’après…

L’année 2020 se termine ; la Coordination des Clubs Taurins de Nîmes et du Gard, malgré le contexte difficile, a pu réaliser avec succès les 7 et 8 mars derniers, aux arènes du Clapas, le 13e Printemps des Jeunes Aficionados qui s’est terminé à Caveirac avec la réussite de Juanito et Miriam Cabas.
Durant cet été, les 3 manifestations gratuites au campo pour soutenir les éleveurs gardois et les jeunes toreros ont permis de maintenir ce lien social qui nous manque tant, un franc succès qui ouvre des perspectives.

Concernant l’année 2021 :
L’amélioration de la situation sanitaire devrait, si tout se passe bien, se situer au cours du deuxième trimestre 2021, il va donc être difficile pour la Coordination d’organiser le Printemps des Jeunes Aficionados en mars 2021, il faudra probablement réfléchir à un nouveau positionnement pour cette nouvelle année, mais cette manifestation gratuite doit être programmée.

En ce qui concerne l’avenir de la tauromachie, la Coordination pose différentes questions auxquelles l’ensemble des composantes de la tauromachie de Nîmes et du Gard va être amenée à réfléchir rapidement :
1Quelle articulation entre le Printemps des Jeunes Aficionados et Terre d’Aficion ? L’esprit d’ouverture de l’ancien élu délégué à la tauromachie devait permettre d’avancer dans le bon sens ; nous en sommes actuellement malheureusement au point mort.
2) Le projet du nouveau corral et des structures allant avec n’ont fait l’objet d’aucune réunion de travail à ce jour. Sur ce sujet, la Coordination est prête à travailler, le Covid et la situation actuelle nous auront fait perdre déjà une année. Ce projet nous semble très important pour l’avenir de la tauromachie à Nîmes et dans le département.
3) Le soutien de la Coordination aux Novilladas Sans Picador est une de nos préoccupations principales. Il avait été envisagé un travail sur ce sujet regroupant les clubs taurin ,la Mairie de Nîmes et la Communauté d’Agglomération Nîmes Métropole pour mettre en place des spectacles sans mise à mort dans les villages, avec une finale en NSP organisée par les clubs taurin dans une grande arène de l’Agglo.
4) En ce qui concerne la nouvelle Commission Taurine de Nîmes récemment constituée, une lettre d’intention doit être adressée au nouveau Président.
5) Quelle doit être la position des aficionados Nîmois et de la Ville de Nîmes en ce qui concerne l’UVTF et en ce qui concerne le rassemblement entre les différentes formes de tauromachie (cela concerne les arènes de Nîmes et aussi celles du département) ?

Vous pouvez constater que si nous voulons que le monde d’après soit meilleur et que l’avenir de la tauromachie dans notre ville et notre département soit assuré, il y a beaucoup de travail.

A la date d’aujourd’hui, le nouveau Adjoint délégué à la tauromachie de Nîmes ne nous a pas fait part de sa nomination, ni de ses intentions et ne nous a pas contactés pour que nous puissions nous mettre à travailler tous ensemble.Il est évident que la situation actuelle complique les relations et la mise en place des différents projets.
L’ensemble des clubs de la Coordination conscient de la situation actuelle est prêt à travailler dès maintenant pour que 2021, puis 2022 soit les années de la renaissance de la tauromachie.
La Coordination vous souhaite une bonne année 2021 !
Au nom des Présidents et des membres de l’ensemble des clubs de la Coordination,Son Président,Joe GABOURDÈS