Photo Arjona

A 75 ans, Riverita s’est éteint à Barbate de Franco (Cadix), au terme d’une longue maladie. S’il n’a pas connu le succès de son frère cadet, Riverita a toutefois été toujours considéré comme un matador sérieux et méritant…

Peu connu en France, il prit l’alternative au Puerto de Santa María le 1er septembre 1967 des mains de Miguelin avec Diego Puerta comme témoin. Il confirma à Madrid et triompha à Séville mais ce succès fut éphémère, éclipsé par l’ombre de son frère, avec lequel il revint à Vinaroz en 1980 toréant de manière sporadique jusqu’en 1985. Ce fut néanmoins une figure du mundillo gaditano.

Ses neveux Rivera Ordóñez, Canales Rivera et Cayetano lui ont rendu un émouvant hommage.

QDEP…