La générosité de la Ganadera Dominique CUILLÉ

Deux magnifiques novillos qui ont donné un excellent jeu

Clément HARGOUS qui tientait le premier a été très à l’aise bien que ce fut pour lui le premier contact de l’année avec un becerro.

La générosité de la Ganadera Dominique CUILLÉ

Il a su allonger le novillo comme celui-ci le demandait.

La générosité de la Ganadera Dominique CUILLÉ

Ce novillo, comme le suivant, a reçu trois piques, chaque fois plus éloignées, la dernière depuis le fond de la piste.

La générosité de la Ganadera Dominique CUILLÉ

Gauthier est sorti de second, c’était la première fois qu’il affrontait un novillo !

La générosité de la Ganadera Dominique CUILLÉ

Il a surpris et enthousiasmé ses professeurs par son sens du « temple » et son relâchement exceptionnels.

La générosité de la Ganadera Dominique CUILLÉ

Canten a reçu son novillo un peu plus violent par de bonnes véroniques qui calmèrent le jeu.

La générosité de la Ganadera Dominique CUILLÉ

Il posa deux paires de banderillas avant d’entreprendre sa faena de muleta.

La générosité de la Ganadera Dominique CUILLÉ

Cet entrainement lui fut tout à fait utile car, pour lui aussi, c’était le premier novillo qu’il touchait de l’année.

La générosité de la Ganadera Dominique CUILLÉ

Pour notre jeune espoir Manuel FUENTES, c’était le baptême du feu.

La générosité de la Ganadera Dominique CUILLÉ

Devant ce novillo très imposant pour lui, il n’a jamais rompu au contraire, il est resté avec beaucoup de courage « quieto » à chaque passe.

La générosité de la Ganadera Dominique CUILLÉ

Nous remercions vivement Dominique CUILLÉ qui n’oublie pas d’aider les jeunes, futurs talents de demain, même par ces temps de crise.
Ce qui ne gâte rien, c’est que cette ganadéria a vraiment d’excellents produits.
Ce geste est à souligner parce qu’il est exceptionnel et qu’il démontre que la Tauromachie ne pourra survivre que si chacun n’ignore pas chaque maillon de la chaîne.