Manifestation devant les arènes d’Espartinas dorénavant interdites aux toreros…


L’aficion locale s’est regroupée ce lundi pour exprimer son mécontentement par rapport à la décision d’un élu anti-taurin d’interdire l’accès aux
arènes aux toreros pour s’entrainer, comme ils avaient l’habitude de le faire. Interdiction aussi d’organiser des spectacles taurins…
Regroupés autour de la figura del toreo Espartaco, plusieurs jeunes toreros comme Juan Leal, les frères Jiménez, Roca Rey, Pablo Aguado, Rafa Serna, Pepe Moral… mais aussi des « anciens » comme Tomás Campuzano, Dávila Miura, Víctor Puerto, Domingo Valderrama… ainsi que de nombreux banderilleros, empresas et ganaderos… se sont installés avec leurs banderoles aux slogans très explicites.
Comment les choses vont évoluer ? Bien malin celui qui a la réponse. Ce lundi, les taurins ont affirmé leur désaccord, appuyés notamment par la Fundación del Toro de Lidia prête à engager un recours si les choses ne bougent pas. Par solidarité, les responsables des arènes du Puerto de Santa
María ont mis à disposition leurs installations aux toreros désireux de venir s’y entraîner.