Mois : mars 2021 Page 4 sur 10

Journée au campo chez François André

LEON (MEXIQUE)

Arequipa (Pérou)

L’association des acteurs de la course landaise communique

Carlos de Aranda triomphe à Ossa de Montiel

Ossa de Montiel. Dimanche 21 Mars. Novillos de Daniel Ramos, bien présentés, offrant des possibilités . Les meilleurs ont été les 1er,3ème et 4ème . 

Photo de Jorge Alvarado (Asociación Nacional de Fotógrafos Taurinos)

Carlos Aranda, deux oreilles et silence

Rocío Romero, silence après deux avis et silence après deux avis, 

Diego García, oreille et oreille. 

Entrée: 300 personnes (jauge autorisée 500 personnes)

Bonne nouvelle , les coiffeurs et barbiers sont aussi ouverts en Espagne le Dimanche

RT

Francis Wolff au 105

Villoria

Image

Villanueva del Arzobispo

Image

OSSO DE MONTIEL, ESAÚ FERNÁNDEZ TRIOMPHE

Samedi, Ossa de Montiel, 1/4 d’arène. Aforo limité. Corrida télévisée par CMMTV.

Six toros de Buenavista le sixième comme sobrero. Vuelta du quatrième “Filigrana”

Image

ESAÚ FERNÁNDEZ, oreille et deux oreilles après avis.

FILIBERTO, ovation et ovation. 

MARIO SOTOS, oreille et silence.

Bien présentrée la corrida de Buenavista était lourde et sérieuse pour la catégorie de l’arène. On voit cependant que les coiffeurs ibères ne sont pas confinés: à la télé ça ne pardonne pas ces gros plans sur les armures… Il y eut de bons toros, complets, braves quoique discrets sous la pique les troisièmes et quatrième surtout. Le cinquième demandait beaucoup d’efforts mais avait ses qualités. Les autres ont manqué de race. Un ensemble qui a donc donné des satisfactions.

ESAÚ FERNÁNDEZ a fait bonne figure. Le torero de Camas a su se mettre à la hauteur de l’excellent quatrième. Un toro qui s’est livré sans retenue en répétant avec un piquant qui a permis d’entretenir la rencontre. Plus à l’aise côté droit, Esaù a eu de longues séquences bien rythmées instrumentées par le bas qui ont plu, à juste titre. Il donne une dimension artistique à son toreo, suffisamment ferme par ailleurs. Il tua en deux fois mais coupa deux trophées qu’on ne saurait lui “mégoter”. Ce fut le meilleur moment de la tarde.

Filiberto tomba sur un lot moins amène. Le premier distrait sans fond véritable ne lui permit pas de construire un ouvrage cohérent malgré des détails estimables. Son second Bueanvista exigeait beaucoup ne se livrant qu’avec parcimonie et très sollicité. Le torero de Calasparra fit preuve d’entrega et il se croisa suffisamment pour tirer des séries estimables. Calamiteux à l’épée il perdit toute chance de récompenses.

Mario Sotos hérita d’un Buenavista spectaculaire qui passait en troisième. Un toro qui aurait pu lui ouvrir les portes du succès. Il est encore très vert et son ouvrage, assez scolaire en vérité, mais passable portait la marque du débutant. On sera donc indulgent. Il termina à màs néanmoins, en instrumentant des séries de la gauche estimables en fin de faena. Il tua mal mais passa tout de même une oreille. Le dernier, le sobrero, manquant de race son travail ne put convaincre.

Au total: tarde glaciale mais qui eut son intérêt.

PV

La Brède

Peut être une image de plein air

Comme en 2020, il n’y aura pas de corrida cette année à La Brède (33) pour cause de COVID (photo Michel Campistrau)

© 2023 Corridasi - Tous droits réservés