Mois : mai 2021 Page 2 sur 17

Les festejos de ce samedi

Niebla (Huelva) . Toros de Torrehandilla. 

Le rejoneador AndrĂ©s Romero, oreille et deux oreilles;

 les matadors Javier JimĂ©nez, oreille et ovation;

 Borja JimĂ©nez, deux oreilles et deux oreilles. 

.

Los Navalmorales (Toledo) Toros de Prieto de la Cal (dont un sobrero 4Ăšme bis) pour le rejoneo et MartĂ­n Lorca pour la  lidia Ă  pied.

Le rejoneador JosĂ© MarĂ­a MartĂ­n, deux oreilles et oreille; et les matadors

 Eugenio de Mora, deux oreilles et ovation

 Gómez del Pilar, deux oreilles et deux oreilles.

Gran tarde de Álvaro Alarcón en el arranque del circuito de la CAM
photo Mundotoro

Novilladas de la Comunidad de Madrid. Novillos de Flor de Jara et Victoriano del RĂ­o (4Ăšme ) et Toros de CortĂ©s (5Ăšme  et 6Ăšme)

vuelta al ruedo pour le 6Ăšme

ÁLVARO SESEÑA, silence  et oreille.

JESÚS GARCÍA, vuelta al ruedo avec pĂ©tition et oreille.

ÁLVARO ALARCÓN, oreille et oreille.

EntrĂ©e : Ÿ de la jauge COVID

photo Mundotoro

Plaza de toros de SanlĂșcar Barrameda (CĂĄdiz). PremiĂšre du Circuit de Novilladas de AndalucĂ­a.   Novillos de Torrealta (1er, 3Ăšme et 5Ăšme), et El Parralejo (2Ăšme, 4Ăšme et 6Ăšme), le sixiĂšme  BribĂłn, a Ă©tĂ© grĂąciĂ©

SANTANA CLAROS, oreille et deux oreilles;

FRANCISCO MONTERO, deux oreilles et silence ;

PABLO PÁEZ,ovationet deux oreilles et rabo symboliques

EntrĂ©e : ÂŒ de la jauge COVID

Pas de toros Ă  Azpeitia

Pour la seconde année consécutive la Féria de San Ignacio est annulée

Aranjuez: et pourtant cinq oreilles

Arùnes d’Aranjuez Feria de San Fernando, Vendredi 28 Mai 2021, premiùre corrida

6 toros de Garcigrande, dĂ©castĂ©s, sans race, mal prĂ©sentĂ©s avec des tĂȘtes allant de commode Ă  scandaleusement commode pour

El Juli : une oreille, une oreille

JosĂ© Maria ManzanarĂšs : une oreille, un avis et une oreille

Paco Ureña : ovation, une oreille

6 picotazos

Salut au cinquiĂšme de Mambru et de Vivas et Azuquita au sixiĂšme

Quasi lleno de COVID

Image
photo Burladero Joven

Les corridas de Garcigrande vont de mal en pis. AprĂšs la course insipide de Vistalegre celle d’Aranjuez a Ă©tĂ© sans intĂ©rĂȘt. Des tĂȘtes faciles, une prĂ©sentation de seconde catĂ©gorie pour des toros qui dĂ©castĂ©s et manquant de race suivent la muleta sans conviction.  Le type de bicho  rĂȘvĂ© des figuras, dociles et soumis avant mĂȘme de sortir du toril, Mais quand les toreros ont dĂ©cidĂ© de se limiter au minimum tĂ©lĂ©visuel il faut vraiment avoir envie de pratiquer la mĂ©thode CouĂ© oĂč ĂȘtre groupies de torero pour demander des oreilles aprĂšs des faenas inintĂ©ressantes au possible. Et pourtant, il y a eu cinq oreilles accordĂ©es. Certains spectateurs ont mĂȘme continuĂ© Ă  agiter leur mouchoir pour rĂ©clamer que soient doublĂ©es ces rĂ©compenses. Rien n’a changĂ© et le monde taurin d’aprĂšs ressemble Ă  celui d’avant.

El Juli a touchĂ© deux toros sans fond ni race mais qui suivaient la muleta. Un peu de technique et un peu de malice et la faena se dĂ©roule au grand plaisir d’une partie du public. D’une course Ă  l’autre tout cela est rĂ©pĂ©titif et rĂ©pĂ©tĂ©. A vaincre sans pĂ©ril, le madrilĂšne va finir par lasser le grand public. Pour les aficionados, c’est dĂ©jĂ  fait. Chaque faena a Ă©tĂ© conclue par un horrible julipiĂ© qui devrait interdire toute attribution de trophĂ©es.

JosĂ© ManzanarĂšs a construit deux faenas alliant l’élĂ©gance (limite snobisme)  Ă  la capacitĂ© Ă  maintenir le toro Ă  distance. Des deux faenas seules les deux derniĂšres sĂ©ries au cinquiĂšme avaient un minimum d’intĂ©rĂȘt. AprĂšs un recibir engagĂ© mais malchanceux au second, l’alicantin opte pour le julipiĂ© Ă  son deuxiĂšme toro.

Paco Ureña s’applique, s’efforce de bien torĂ©er. Mais face Ă  deux toros sans race et qui ne transmettent rien cela devient vite ennuyeux. Pas d’oreille au troisiĂšme pour cause d’épĂ©e dĂ©fectueuse, une oreille au dernier pour faire comme tout le monde.

Pour tout arranger, la banda de musica n’a brillĂ© ni par le choix des partitions ni par la qualitĂ© de ses interprĂ©tations.

En fait le seul Ă©vĂšnement marquant de cette triste aprĂšs-midi est le sourire qu’a esquissĂ© Ureña au sixiĂšme toro. Cet Ă©vĂšnement est suffisamment rare pour mĂ©riter d’ĂȘtre signalĂ©.

RT

Cinq corridas Ă  Castellon

J 24/06 Daniel Luque et Emilio de Justo, mano a mano (Adolfo MartĂ­n)

V 25/06 Morante, El Juli et Pablo Aguado

S 26/06 Enrique Ponce, El Fandi et Paco Ureña (GarcĂ­a JimĂ©nez)

D 27/06 JosĂ© MarĂ­a Manzanares et Roca Rey, mano a mano

M 29/06 Rafaelillo, Paco Ramos et RubĂ©n Pinar (Miura)

Deux novilladas sin picadores seront célébrées les 23 et 28 juin

Le cycle renforcé par rapport aux années précédentes sera placé sous le signe du centiÚme anniversaire de la naissance du metteur en scÚne Luis Garcia Berlanga

Novillada

Festival de Bayonne: protocole sanitaire

[Protocole sanitaire]
Un simple test antigÚnique réalisable en pharmacie sera suffisant pour pénétrer dans les arÚnes le 12 juin prochain.
Facile d’accĂšs, ce test a l’avantage de vous permettre de disposer d’un rĂ©sultat en seulement 15 minutes.

Dax: identité visuelle

Ciné Campo 2021

Nous sommes heureux d’officialiser l’ouverture de la Premiùre Edition de CINÉ CAMPO 2021

VENDREDI 9 JUILLET 20h Avant PremiÚre du film Envole Moi en présence du réalisateur Christophe Barratier au CGR Nßmes. 7 euros la place

SAMEDI 10 JUILLET

12h – 13h30 Projection du Documentaire « Luis Miguel DominguĂ­n, El NĂșmero Uno » produit par GalatĂ©e Films au CGR NĂźmes + MasterClass Christophe Barratier

17h Tiente à la Ganadería de Dominique Cuillé avec le matador Marc Serrano

19h Repas à la GanaderíaJournée à 40 euros

Le nombre de places est limité pour la tiente à la Ganadéria de Dominique Cuillé, nous vous conseillons de réserver au plus vite au mail suivant:ctmarcserrano@gmail.com

Un grand merci Ă  Dominique CuillĂ©, Sophie Rigon, Evrard Zaouche, Olivia Barratier, Philippe Latour et CĂ©dric Luciano.À bientĂŽt,Le CTMS et Violette Barratier

Journée taurine chez Casanueva

Peut ĂȘtre une image de animal, plein air et texte qui dit ’Nasanueva SAMEDI 12 JUIN 2021 Auxarens_e.lGanadaasanueva (lieu dit Pirette 40500 Eyres-Moncube) N Au programme: 10h30: accueil avec cafĂ© 11h Tienta d'une vache et lidia d'un Toro par Thomas Dufau 12h Aperitif suivi d'un repas (entrĂ©e plat/ dessert/ vin et cafĂ© compris) Dans le respect des normes sanitaires en vigueur. Tarif de la journĂ©e 30 euros/ pers. Tarif enfants moins de 12 ans 20 euros RĂ©servations au 06 88 97 08 48 ou Ă  ganaderiacasanueva@orange.f avant le juin’

Novilladas madrilĂšnes

© 2022 Corridasi - Tous droits réservés