la torera espagnole Cristina Sánchez a fait une réapparition triomphale sur l'arène de Cuenca, le 20 août 2016

C’est Cristina Sanchez qui sera la nouvelle apoderada d’Antonio Ferrera qui vient de couper ses liens avec Simon Casas. C’est sans doute la première fois dans l’histoire de la tauromachie qu’une femme, torera reconnue et désormais journaliste sur Movistar, va gérer les affaires d’un torero de premier plan; une véritable figura del toreo. Cristina -qui était à Saint-Laurent d’Aigouze samedi-, s’occupe déjà de la carrière de Raquel Martin qui doit passer en novillada piquée très vite -au début de l’an prochain.

Antonio Ferrera torero créatif dans les arènes comme dans sa vie a donc fait un choix qui innove une fois encore. En ce qui concerne l’élection d’un journaliste comme apoderado, il n’est pas le premier, Ferrera se met dans les pas d’ Espartaco qui avait choisi un journaliste d’El Pais, pour un duo très harmonieux.

Cette décision d’Antonio renforce un peu plus la place de la femme dans un milieu qui doit avancer encore dans cette direction. Il a dit à cette occasion qu’il avait le sentiment de contribuer à « réparer une grande injustice qui hélas domine le monde du toro en excluant les femmes d’un courage moral, d’une étique et d’une valeur professionnelle incomparable« .

Enhorabuena Maestro ! Suerte a vosotros!

PV