Mois : décembre 2021 Page 2 sur 11

Cali : première corrida triomphale

Plaza de toros de Cañaveralejo, Cali (Colombia). Première corrida de la Feria del Señor de los Milagros.

Toros de Las Ventas del Espíritu Santo, vuelta au second et indulto du sixième. Deux de Salento pour le rejoneo (1 et 8) .

photo Mundotoro

ÓSCAR BORJAS, silence et palmas 

EL FANDI, deux oreilles et deux oreilles

JOSELITO ADAME, oreille et deux oreilles symboliques

JOSÉ ARCILA, un avis et silence et palmas

Demie arène (contraintes COVID)

Manizales

Image

AU MEXIQUE

Atlacomulco, Mex.- Demi entrée

Taureaux castanos de présentation correcte et de bon jeu en général.
Tarik Othón : Oreille et oreille.
. Fauro Aloi : Oreille et oreille.

Apizaco, Tlax.- Monumental Rodolfo Rodríguez « El Pana ». Corrida de Noël. Entrée aux
trois quarts en après-midi agréable. Taureaux Begoña, bien présentés, avec un jeu
varié.


Le rejoneador Emiliano Gamero : Vuelta et silence après deux avertissements.
Uriel Moreno « El Zapata »: Oreille et Applaudissements ..
Diego San Román : Ovation et deux oreilles.

Peut être une image de 2 personnes et plein air

Quérétaro. « Santa María ». Corrida de Noël. Les trois quarts d’entrée de la capacité autorisée de 50 pour cent (environ 3 000 personnes), par une agréable après-midi. Un taureau de La Venta de Romero pour rejones (1er.) Et six de Fernando de la Mora, inégaux en présentation et en jeu, une traînée lente. Poids : 465, 580, 525, 603, 527, 545 et 490 kilos.

Le rejoneador José Funtanet : Applaudissements après avertissement.
Jerónimo (tabac et or): Silence et Applaudissements
José Mauricio (bleu ciel et or) : Applaudissements et oreille.


Octavio García « El Payo » (Violine et or): Deux oreilles et deux oreilles aprés pétition.

Apizaco, Tlax.- Monumental Rodolfo Rodríguez « El Pana ». Corrida de Noël. Entrée aux
trois quarts en après-midi agréable.

Taureaux Begoña, bien présentés, avec un jeu varié.

Le rejoneador Emiliano Gamero : Vuelta et silence après deux avertissements.
Uriel Moreno « El Zapata »: Oreille et Applaudissements ..
Diego San Román : Ovation et deux oreilles.

Jalpa, Zac.– . Plein par belle soirée.

Deux taureaux d’ Arellano Hermanos (1er et 4e) et quatre de La Punta, corrects en présentation et bons en général.
Le rejoneador Jorge Hernández Gárate : Applaudissements et oreille.
Arturo Macías : Deux oreilles et deux oreilles et une queue.
Antonio García « El Chihuahua » : applaudissements et oreille.

Puebla, Pue.- Place « El Relicario ». Course de rejones. Une arène pleine , soirée
agréable. Sept taureaux de Raúl Cervantes (le 7e. En cadeau), de présentation
correcte, de robes variées et de bon jeu dans l’ ensemble.

Cuauhtémoc Ayala : Silence après avertissement et vuelta après demande.
Ferrer Martín : Vuelta après avis et Vuelta après demande.
Joaquín Gallo, qui a pris l’alternative : Oreille et Applaudissements.
Ayala-Ferrera, avec le taureau de regalo: Applaudissements

Gallo a obtenu son doctorat avec le taureau « Hispano », numéro 180,
castano claro d’un poids de 500 kilos.

Uriangato, Gto.- Place « San Miguel ». Corrida de Noël. Demi entrée dans une agréable aprèsmidi.
Taureaux Villa Carmela, présentation correcte,jeu varié.

Arturo Saldívar : applaudissements et ovation.
Diego Silveti : applaudissements et ovation.
Luis David : Applaudissements et Vuelta

Xitejé de Zapata, Hgo.– Corrida de Noël. Entrée aux trois quarts en après-midi agréable. Taureaux Pepe Garfias, bien présentés, inégaux en jeu.


Alejandro Martínez Vértiz : Silence après deux avis et oreille.
Israel Téllez : Deux oreilles et Applaudissements


Martínez Vértiz a été sévèrement touché en tuant le 1er. avecplusieurs
coups et contusion qui ne l’empêchèrent pas de lidier le 3e.

Morante absent de Cali

On vient de l’apprendre, Morante ne pourra pas prendre l’avion comme prévu pour Cali. La venue de l’icône de la Puebla était le moment fort de la féria caleña mais aussi de la temporada colombienne qui renaît difficilement de ses cendres. Il sera remplacé par Antonio Ferrera qui partagera l’affiche avec Emilio de Justo et Sebastián Ritter pour combattre un encierro de Guachicono, le 28 décembre. Ce qui reste une grosse affiche et ne baisse pas la catégorie de la tarde.

On a appris que ce faux départ était la conséquence de ce que le torero de La Puebla n’avait pas pu passer une soirée normale pour fêter noël dans sa finca avec sa famille car plusieurs de ses membres sont cas contacts ou atteints pas le COVID. Bien que le torero soit toujours déclaré négatif au COVID on évoque des symptômes fiévreux ce qui n’est pas forcément le signe d’une atteinte par le virus.

La leçon de tout cela c’est que personne n’est à l’abri des aléas sanitaires et qu’il est bien difficile de faire des projets en ce moment, non seulement avec les hommes annoncés mais aussi pour l’organisation même des spectacles. La montée en puissance du Omicron va rebattre les cartes. Le plus grave sans doute c’est que de nombreux spectateurs prévus y regarderont à deux fois même si les propositions sont alléchantes. Ce qui immanquablement fragilisera l’ensemble d’un systême déjà durement éprouvé.

PV

Adam Samira quitte le profession

Le novillero arlésien se retire. Une décision respectable que nous ne commenterons pas. Nous souhaitons à Adam Samira de bonnes fêtes et un bel avenir qui ne sera certainement pas éloigné des toros Voici son communiqué:

Après plus de 10 ans dans ce monde et après un petit chemin parcouru, j’ai pris la décision de me retirer des ruedos.Pour moi, je n’ai aucun regret, aucun remords, aucune peine, ça a été un travail acharné jour après jour pour me rapprocher de mon rêve. J’ai tout donné pour y arriver. Je garde gravé à jamais en moi de très beaux souvenirs, des moments magiques.J’ai pu rencontrer des personnes qui m’ont permis de m’enrichir. J’ai pu acquérir plusieurs valeurs : discipline, dépassement de soi et travail.

as23h

Je remercie les personnes dans ce milieu qui m’ont aidé et qui ont cru en moi : Thomas Joubert, Paquito Leal, Andy Younes, Jean-Baptiste Jalabert, Diego Ventura, David Romero, Marc-Antoine Romero, Miguelito, Moreno et j’en ai sans doute oublié quelques uns… Je remercie ma famille et mes amis qui ne m’ont jamais lâché.Je n’aurais jamais pensé vous dire au revoir, ou du moins le plus tard possible… mais une page se tourne.”

Photo Paul Hermé.

Hagetmau

Hagetmau vient d’annoncer les ganaderías à lidier lors de sa feria: le samedi 30 de juillet novillada sin picadores, erales de Alma Serena et diùanche 31 juillet novillada piquée avec des utreros de Montealto. Se son les mêmes fers que ceux qui avaient été annoncés en 2019 et suspendus en 2020 et 2021

Beaucaire

Image

Ambato, Equateur

Peut être un dessin animé de texte

Communiqué FSTF

La Linea de la Concepcion

Image

© 2022 Corridasi - Tous droits réservés