Emilio de Justo tuera six taureaux seul dans les arènes de Guijuelo le 18 août, là où en août dernier il a gracié ‘Lituanillo’ de La Ventana del Puerto. De plus, en guise de geste envers les éleveurs qui ont tant souffert au cours des saisons passées, ils seront emblématiques de la campo charro : Francisco Galache (Vegavillar), Montalvo (Domecq), Puerto de San Lorenzo (Atanasio), Garcigrande (Domecq), El Capea et Castillejo de Huebra (Murube)