Plaza de toros de Las Ventas de Madrid. Dimanche. 22ème de la Feria de San Isidro. Lleno de ‘No hay billetes’ de entrada.

Toros de Carmen Lorenzo y Capea (2º et 6º), 

Mano à mano

LEA VICENS, silence, oreille et oreille. 

GUILLERMO HERMOSO DE MENDOZA, qui confirmait l’alternative, palmas, oreille et deux oreilles.

Deux grandes faenas de Léa Vicens l’auront fait rentrer dans l’histoire puisqu’elle est désormais la première femme française à sortir en triomphe à deux reprises des arènes de Las Ventas et aussi la première rejoneadora. Un exploit qu’elle doit à son talent, à son travail et à ses qualités artistiques. Dans sa cavalerie on notera « Betico » à la base de son premier travail, « Guitarra » et « Diluvio » qui ses sont distingués face au quatrième toro et « Fermin » qui lui permit de poser les roses finales qui lui ouvrirent la puerta grande.

Enhorabuena Léa!

Belle confirmation de Guillermo Hermoso de Mendoza qui prend ainsi la succession de son père Pablo.