Mois : juin 2022 Page 2 sur 9

Orthez, 50 ans de corridas

Une belle expo retrace 1/2 siĂšcle de corridas Ă  Orthez Ă  travers ses affiches taurines ! EntrĂ©e libre dans le hall de la mairie jusqu’au 22 juillet ! Et profitez en pour acheter vos place pour la corrida du 14 juillet !

Malaga

Lleno Ă  Burgos

Plaza de toros del Coliseum de Burgos. Mardi. QuatriÚme de la Feria de San Pedro et San Pablo. Lleno.

Toros de Carmen Lorenzo. 

JULIÁN LÓPEZ ‘EL JULI’, silence et silence. 

ROCA REY, oreille et silence. 

TOMÁS RUFO, palmas aprÚs pétition et oreille.

Grave blessure d’Antonio Plazas dans les arùnes de Fourques


ap27h

Le vendredi 3 juin aux arĂšnes de Fourques, un toro a accrochĂ© Axel – son vrai prĂ©nom -, lui provoquant une fracture du fĂ©mur gauche. Le chirurgien lui a posĂ© un clou de 40 centimĂštres pour renforcer l’os, la consĂ©quence Ă©tant que sa rĂ©cupĂ©ration sera longue, compromettant le reste de sa temporada puisqu’il est prĂ©vu huit mois de rĂ©Ă©ducation.

ap27x

PrĂ©vu Ă  Boujan le dimanche 3 juillet pour la novillada sans picador le matin et le 10 juillet Ă  Milhaud pour la capea concours, il ne pourra pas Ă©videmment ĂȘtre prĂ©sent. A Boujan, il sera remplacĂ© par son compañero de l’Ecole Taurine du Pays d’Arles Fabien Castellani


ap27a

Quant à Axel, on lui souhaite évidemment courage et patience pour sa récupération


Paul Hermé torofiesta.com

Les novilladas sans picadors de la Maestranza

Jeudi, 7 juillet Novillos de Dolores Rufino pour Javier Illanguas, Julio Alguiar, Miguel de Juan, Tristan Barroso, Manuel Romån et Cristiano Torres.

Jeudi 14. Novillos de Las Monjas pour Manuel Osuna, Mario Sánchez, Gonzalo Capdevila, Moli de Ronda, Ángel Delgado y Manuel Luque “El Exquisito”.

Jeudi 21. Novillos de Lora SangrĂĄn pour Álvaro Romero, AdriĂĄn Centenera, Emiliano Ortega, Nek Romero, Manuel JesĂșs CarriĂłn et MartĂ­n Morilla.

Jeudi 28. Novillos de Fernando Sampedro pour les trois triomphateurs.

Chota (PĂ©rou)

Avant Eauze et Castelnau, Paul Bonnet : « je veux ce toro vif qui donne du jeu »

« Le Lartet Â» c’est un des Ă©levages de toros de lidia les plus anciens et prestigieux du sud-ouest. Il a Ă©tĂ© fondĂ© par Paul Bonnet et son fils JĂ©rĂŽme est Ă  ses cĂŽtĂ©s dĂ©sormais. Les produits du Lartet seront citĂ©s deux fois ce week-end: samedi matin (4 novillos) Ă  Eauze et Ă  Castelnau-RiviĂšre-Basse dimanche (18 heures) pour une novillada complĂšte trĂšs attendue. Nous avons rencontrĂ© Paul pour faire le point avant cette double Ă©chĂ©ance capitale pour « Le Lartet Â»:

-« C’est une saison de redĂ©marrage aprĂšs le Covid, dans un moment oĂč la corrida est dans un Ă©tat difficile. On avait fait une sĂ©lection drastique des vaches. On redĂ©marre cette annĂ©e, avec quatre novilladas sans picadors, un novillo en piquĂ©e. Nous sommes  Ă  Eauze, Castelnau, Plaisance, Bayonne et le novillo piquĂ© ira Ă  Bouillargues dans la banlieue de NĂźmes et nous voulons revenir en novillada naturellement. Nous allons donc repartir avec un volume normal. Nous avions un peu serrĂ© parce qu’il faut que cela reste dans le domaine du supportable financiĂšrement.

-Ce retour en novillada piquĂ©e, il est prĂ©vu pour quand ?

-Je ne fais pas de plans sur la comĂšte. Il faut d’abord avoir ce qui est nĂ©cessaire et ensuite avoir en face l’acheteur. Ce n’est pas tout de faire du toro, il faut avoir les gens qui les achĂštent. Nous, l’an dernier, en privĂ©, dans notre arĂšne, on a fait combattre cinq novillos et quatre toros : on a sorti de bons novillos et un bon toro, l’autre moins. Mais chat Ă©chaudĂ© craint l’eau froide on essaiera de mettre toutes les chances de notre cĂŽtĂ©.

-Qu’est-ce que tu cherches comme type de toros ? Que veux-tu prĂ©senter ?

-J’ai quelque chose de bien prĂ©cis. On a dĂ©marrĂ© avec du Cebada Gago qui n’est pas toujours prisĂ© des vedettes. Cela nous plaisait parce qu’il y avait ce piquant, avec un semental de Jandilla. Ensuite j’avais achetĂ© une lignĂ©e chez le Marquis de Domecq ; aujourd’hui les vaches sont mĂ©langĂ©es avec des sĂ©lections des deux cĂŽtĂ©s, avec deux sementals que l’on a achetĂ©s Ă  Sanchez Arjona, une origine Juan Pedro. Je ne veux pas le toro naif, je veux le toro qui garde cette pointe de Cebada qui sera difficile Ă  tenir car Ă  l’époque elle constituait 50% de l’ensemble et dĂ©sormais 10% Ă  peu prĂšs. Je veux ce toro un peu vif, qui donne du jeu. Comme tout le monde j’essaie d’imaginer le toro qui puisse plaire au public et au torero. C’est pas facile


-Pour Castelnau, ce sera une course particuliĂšrement rĂ©matĂ©e, prĂ©parĂ©e : Ă  quoi faut-il s’attendre ?

-Dans les novilladas non piquĂ©es, j’estime que les jeunes doivent avoir un bĂ©tail qui soit Ă  leur portĂ©e Ça ne sert Ă  rien de mettre des toros de trois ans moins trois jours : il vaut mieux avoir du spectacle que d’épouvanter tout le monde. A Castelnau nous aurons un joli lot de deux ans et demi. Il y aura des novillos d’un nouveau semental de la lignĂ©e Sanchez Arjona. Nous avons tientĂ© deux vaches de ce semental qui ont Ă©tĂ© trĂšs bonnes. Nous espĂ©rons que cela sera confirmĂ©.

Comment vois-tu l’avenir de la tauromachie ?

-Nous sommes tous trĂšs inquiets par la situation, en France comme en Espagne et dans toutes les tauromachies : landaise, camarguaise ou espagnole. Mais il y a en plus les lois europĂ©ennes qui nous entravent. Donc je dis : les antis, oui, mais il y a aussi la pression des lois europĂ©ennes qui devient insupportable.

Recueilli par Pierre Vidal

Triomphes Ă  Burgos

Plaza de toros del Coliseum de Burgos. Lundi. TroisiÚme de la Feria de San Pedro y San Pablo. Casi lleno.

Toros de Antonio Bañuelos. 

‱ MANUEL DÍAZ ‘EL CORDOBÉS’, oreille et forte pĂ©tition de la seconde et silence.

‱ MORANTE DE LA PUEBLA, deux oreilles et ovation.

‱ JOSELITO ADAME, ovation aprùs avis et deux oreilles.

CASTELLON: ‘miurada’ terne pour le final

ArĂšnes de CastellĂłn . Dimanche. TroisiĂšme et derniĂšre de la FĂ©ria de San Juan . Un
tiers d’entrĂ©e.

Taureaux Miura et El Pilar (1er bis).
‱ RAFAEL RUBIO ‘RAFAELILLO’ , ovation et applaudissements.
‱ PACO RAMOS, applaudissements et applaudissements.
‱ ROMAIN , silence et silence.

Madrid, grave blessure d’Isaac Fonseca

Plaza de toros de Las Ventas de Madrid. Dimanche. Novillada Final de Oportunidades. 

Novillos de Fuente Ymbro.

VÍCTOR HERNÁNDEZ, oreille, ovation aprĂšs avis et vuelta al ruedo Ă  celui tuĂ© pour Fonseca.

DIEGO GARCÍA, ovation et palmas.

ISAAC FONSECA, oreille au seul tué, puis blessure.

Salut aux banderilles d’ Ángel Otero.

RAPPORT MEDICAL D'ISAAC FONSECA : Blessure par une corne de taureau au tiers médian de la face interne de la jambe droite avec deux trajectoires dont une ascendante de 15 cm. et un autre 10 cm vers l'extérieur, ce qui endommage les muscles du mollet. Fracture mandibulaire gauche en attente d'étude radiologique. Contusion à la main droite en attente d'étude radiologique.

Intervenu à l'infirmerie sous sédation pour sa blessure à la jambe et transféré à la Fondation Jiménez Díaz pour évaluation par Chirurgie maxillo-faciale. Signé : Docteur García Leirado.

© 2022 Corridasi - Tous droits réservés