Mois : juillet 2022 Page 2 sur 17

Millas, concours de ganaderias françaises

Santander: Puerta Grande pour Guillermo de Mendoza

Plaza de toros de Cuatro Caminos de Santander. Sixième de la Feria de Santiago; jeudi. Plus de 3/4 d’entrée.

Toros de Benítez-Cubero y Pallarés (5º. 

• SERGIO GALÁN, silence et vuelta al ruedo. 

• LEONARDO HERNÁNDEZ, ovation et oreille.

• GUILLERMO HERMOSO DE MENDOZA, ovation et deux oreilles. 

Madrid, oreille pour « el nino de Las Monjas »

Plaza de toros de Las Ventas (Madrid). Jeudi soir quatrième novillada du certamen Cénate Las Ventas. Un quart.

Novillos de Toros de Brazuelas,  

• JUAN PEDRO GARCÍA ‘CALERITO’, vuelta après pétition et ovation après une légère pétition 

• FERNANDO PLAZA, silence et ovation

• JORDI PÉREZ ‘EL NIÑO DE LAS MONJAS’, ovation et oreille

GUADALAJARA

Foule pour le desencajoniamiento d’Azpeitia

Desencajoniamiento traditionnel à Azpeitia devant un public nombreux. Cette année on attend une grande affluence pour la féria et des aficionados venus de France, dans la ville de Saint Ignace de Loyola.

Photos mundotoro.com

Samedi 30 juillet : 6 toros de Ana Romero pour Sergio Serrano, Alvaro Lorenzo, Alejandro Marcos

Dimanche 31 juillet : 6 toros de Murteira Grave pour Antonio Ferrera, Juan Leal, Joaquin Galdos

Lundi 1er août : 6 toros de La Palmosilla pour Morante de la Puebla, Daniel Luque, Diego Carretero

Carballo après Orthez: Côtes fracturées et traumatisme thoracique

Le novillero Juan Carlos Carballo, qui a subi un accident spectaculaire dimanche dernier en entrant pour tuer un novillo de Miura, à Orthez, a été revu à Madrid, où il a été diagnostiqué avec une fracture des côtes et un fort traumatisme thoracique. Le torero d’Estrémadure a été soigné en premier lieu à l’infirmerie des arènes d’Orthez, et lundi, à Madrid, il a été étudié plus en détail, jusqu’à ce qu’il soit diagnostiqué avec ces blessures. Rappelons qu’ila coupé l’oreille de son second novillo.

90e anniversaire des Fêtes de Bayonne : Hegoak à l’unisson en ouverture…

Pour ce 90e anniversaire des Fêtes de Bayonne, la Ville de Bayonne et sa Commission taurine extra-municipale proposent deux corridas dont une corrida des fêtes « blanche » avec le torero vedette Talavante et le jeune matador Rufo, nouveau phénomène de la tauromachie à qui aucune arène ne résiste depuis le début de la saison. Les gradins des arènes Lachepaillet se pareront de blanc et rouge… tandis que le sable, pour la première fois, sera blanc comme neige. Du jamais vu ! Et en prélude de chaque corrida, le célèbre Hegoak !

Absent des ruedos depuis presque 2 ans – hormis une prestation inédite l’an passé à Arles -, absent de Madrid depuis 4 ans, Alejandro TALAVANTE signe avec sa venue à Bayonne sa seule prestation dans le Sud-Ouest. Torero d’inspiration exceptionnelle, habité, porté, quasiment christique pour certains, il est à n’en pas douter LE torero que voulaient toutes les arènes en cette année 2022. Il était d’ailleurs à Pampelune ces derniers jours et a envoûté la capitale de la Navarre.

Domingo LÓPEZ CHAVES et le surdoué de cette nouvelle génération Tomás RUFO, qui a signé des triomphes spectaculaires à Séville, Madrid, Nîmes ces dernières semaines. Un cartel donc très fort, frais et original pour débuter la temporada.

at26h

Samedi 30 juillet, à 18h30, corrida à cheval

Toros de Romão Tenorio (Portugal) pour Sergio DOMÌNGUEZ – Léa VICENS – Guillermo HERMOSO DE MENDOZA

La « chouchoute » indiscutable de Bayonne, Léa, le brillant cavalier de la Rioja Sergio DOMÍNGUEZ et le retour à Bayonne de Guillermo HERMOSO DE MENDOZA, après son grand triomphe l’an passé dans les arènes basques. Ils ont tous deux performé à Madrid et à Nîmes. Ce qui prédit du grand spectacle pour les 90 ans des Fêtes de Bayonne. Un joli clin d’œil aussi adressé aux Navarrais, dans le cadre du jumelage Bayonne-Pampelune.

Ce trio saura séduire le public par ses impressionnantes performances de dressage et de combat.

lv26h

Des cavalcades taurines partiront en musique de la rue Bernède le vendredi et le samedi à 17h en direction des arènes.

La billetterie est ouverte

Vente en ligne sur arenes.bayonne.fr ou en direct au bureau des Arènes : du lundi au vendredi de 10h à 18h. Courriel : arenes@bayonne.fr 

Tel : 0 970 82 46 64

https://arenes.bayonne.fr/

(Communiqué)

Santander, le Juli prend le dessus…

Plaza de toros de Cuatro Caminos de Santander. Mercredi. Cinquième de la Feria de Santiago. Lleno total. Toros de Puerto de San Lorenzo et La Ventana del Puerto (2º -sobrero- et 5º). Ensemble ien présenté, meilleur lot pour El Juli, le premier noble.

• EDUARDO DÁVILA MIURA, qui fêtait ses 25 ans d’alternative oreille et vuelta après pétition.

• EL JULI, oreille et oreille

• ROCA REY, silence et oreille.

Eduardo Davila Miura a été pris durement par son premier toro lors de la faena de muleta. Il est passé à l’infirmerie puis il est revenu pour tuer l’animal, coupant une première oreille. il y eut une pétition minoritaire à son second passage.

Aux arènes de Fontvielle

Ce 6 août à 21 heures, l’Ecole Taurine du Pays d’Arles organise dans les ARENES DE FONTVIEILLE une grande BECERRADE en costume de lumière et sans mise à mort pour les jeunes élèves des écoles taurines.
Une jeune fille venue d’Espagne, Miriam CABAS, et trois jeunes garçons venus d’Arles ou Nîmes auront l’occasion de vêtir l’habit de lumière face aux pensionnaires de l’élevage maussanais de François André et s’initier avec le public nouveau ou plus habitué au rituel magique et festif de la corrida.

Ejea, les frères Roca Rey réunis pour le 1ére fois.

© 2022 Corridasi - Tous droits réservés