Mois : octobre 2022 Page 5 sur 15

Algeciras, “El Melli” fait grosse impression

Algerciras, coso de La Palomas, samedi. Cloture de la temporada gaditana. Un quart d’arĂšne (plus de 2000 spectateurs)

7 novillos de Fuente Ymbro. 4Ăšme comme sobrero

JosĂ© Antonio Valencia, oreille et oreille.

Diego GarcĂ­a, vuelta aprĂšs pĂ©tition et oreille.

El Melli, oreille et deux oreilles.

Diego Garcia et El Melli ont brindé en piste leur second toro à leurs cuadrillas respectives.

Novillada entretenue grĂące d’abord Ă  l’envoi sĂ©rieux de Fuente Ymbro. Un lot gaillard, armĂ© pointu, dans le type qui n’aurait pas dĂ©pareillĂ© dans une place plus huppĂ©e. L’ensemble mou du genoux sous le cheval, mais avec de l’allant par la suite, ne s’en laissant pas compter et qui demain le carnet. Cette exigence a fait le sel de cette tarde car dans l’ensemble elle a Ă©tĂ© consentie par les coletudos. Dans ce sens les premiers, quatriĂšme bis et sixiĂšme ont Ă©tĂ© les plus spectaculaires. le second se dĂ©gonflant vite, le cinquiĂšme partant aux planches.

Enthousiasme sympathique chez José Antonio Valencia, vénézuélien et désormais fils adoptif de Los Barrios. Ses moyens sont encore limités mais il compense ces lacunes par une habileté et un charisme qui fait le charme de ces toreros latino-américains. Il fut parfois débordé par la caste de ses deux adversaires mais ne perdit jamais totalement les papiers et coupa ainsi, à la loyale, deux oreilles malgré des épées basses.

Disons-le: Diego Garcia, leader de l’escalafon noverill, plus de trente novilladas au compteur cette annĂ©e, nous a déçu par son manque d’entrega et sa froideur. Face Ă  son premier qui s’Ă©teignit vite il montra ses bonnes maniĂšres sans forcer son talent, deux Ă©pĂ©es basses conclurent ce travail superficiel. Il fit un effort Ă  son second passage face Ă  un animal arrĂȘtĂ© qui partait aux planches. Il eut alors des moments de froide autoritĂ© entrant dans le terrain du toro, par cercanias, et obtenant quelques charges estimables. On le voit: il n’est pas lĂ  oĂč il est pour rien.

El Melli, -German Vidal-, nouveau Messie du Pino, ne déçut pas ses sectateurs qui avaient rempli un bus de la CitĂ© de Magellan pour l’occasion. Il eut les gestes plus purs Ă  la cape lors de son premier passage: en vĂ©roniques d’abord avec Ă©lĂ©gance et temple, puis par chicuelinas serrĂ©es conclues par de spectaculaires remates. Il tua le premier en deux fois et coupa une premiĂšre oreille. Par la suite face Ă  un rĂ©tif Fuente Ymbro, il s’illustra Ă  gauche surtout torĂ©eant dans le rythme, les reins cambrĂ©s, le corps placĂ© de trois quart comme l’exigent les canons. Il donne ainsi la vision d’un toreo qui pĂšse sur l’adversaire sans nĂ©gliger la dimension artistique. Esotoconazo au second essai: deux oreilles.

C’est encore tĂŽt pour se prononcer mais on sent une vraie personnalitĂ© chez German et de rĂ©elles capacitĂ©s. Il ne fait pas de doutes qu’il ait beaucoup progressĂ© en quelques mois. Aux organisateurs français de donner maintenant une chance Ă  ce pur produit de la tauromachie andalouse; il en vaut la peine!

Pierre Vidal

Photos: EspectĂĄculos Carmelo GarcĂ­a 

Francisco de Manuel avec Diego Robles

Francisco de Manuel un des noms nouveaux de la temporada qui est sorti en triomphe de Madrid le jour de la Hispanidad, vient de terminer sa relation professionnelle avec Manuel Campuzano. Il a dĂ©cidĂ© de confier ses intĂ©rĂȘts et sa carriĂšre au sanluqueño Diego Robles. Un homme d’expĂ©rience qui a gĂ©rĂ© les carriĂšres de nombreux toreros et parmi eux celles de paco Ojeda et Juan JosĂ© Padilla. En 2022 De Manuel a confirmĂ© Ă  Madrid le jour de la goyesque et il a effectuĂ© 10 paseos.

1er trophée des aficionados practicos

Le marché des tranferts

Avec la fin de la saison et le dĂ©but de l’hiver, c’est le moment du ‘marchĂ© des transferts’ dans les Ă©quipes des principaux matadors:
‱.Le picador Manuel JesĂșs Ruiz «Espartaco» intĂšgre la cuadrilla de Tomas Rufo pour la saison 2023. Il remplace Ivan Garcia Marugan. AndrĂšs Revuelta lui JosĂ© Antonio Carretero qui se retire des ruedos.
‱Morante intĂ©gre Alberto Zayas dans son Ă©quipe comme troisiĂšme, alors que Javier SĂĄnchez Araujo le quitte.

‱Daniel Luque revoit sa cuadrilla et remplacera Alberto Zayas parti pour Morante de la Puebla par l’aragonais JesĂșs Arruga.

‱Pablo Aguado est Ă©galement touchĂ© par le ‘marchĂ© d’hiver’. IvĂĄn Garcia quittera sa cuadrilla et intĂ©grera une Ă©quipe aux ordres d’une autre Ă  partir de 2023.

‱Enfin, SebastiĂĄn Castella, qui revient en 2023, est Ă©galement en train de dĂ©finir son Ă©quipe pour sa rĂ©apparition. Luis BlĂĄzquez, sort de la cuadrilla de Manzanares pour ĂȘtre son troisiĂšme et Rafael Viotti quitte GinĂ©s Marin pour rejoindre les rangs du français.

‱JosĂ© Maria Manzanares a dĂ©cidĂ© de changer tous ses hommes d’argent pour la saison 2023. Il a informĂ© Daniel Duarte, ‘MambrĂș’ et Luis BlĂĄzquez qu’ils ne feraient plus partie de la cuadrilla 2023 sans pour le moment

annoncer qui en seront les nouveaux membres.

Honneur Ă  Padilla

Le festival de MĂ©janes, le 30 octobre

Le conseil Départemental 64 et la région PACA rejettent le projet Caron

Le Conseil DĂ©partemental 64, PyrĂ©nĂ©es Atlantiques (Parlement de Navarre) et la RĂ©gion Paca (Provence CĂŽte d’Azur) ont votĂ© Ă  une trĂšs large majoritĂ© deux motions de rejet de la PPL Caron. Ce sont des bonnes nouvelles dans un avenir tout de mĂȘme inquiĂ©tant si l’on voit la tournure des dĂ©bats et l’Ă©criture d’une seconde mouture de la PLP par Caron sans doute rassurer ses soutiens et ĂȘtre plus efficace dans sa dĂ©marche et se donner le plus de chances possibles d’aboutir -malgrĂ© son impopularitĂ© personnelle. Ainsi l’interdiction des combats de coq qui aurait gĂȘnĂ© certains dĂ©putĂ©s des Hauts de France comme Quatenens lui-mĂȘme a-t-elle Ă©tĂ© enlevĂ©e, dans la seconde mouture. Il faut raisonnablement s’attendre Ă  une issue trĂšs incertaine contrairement Ă  ce que pensent de nombreux aficionados et professionnels.

A noter par ailleurs que la presse fait feu de tout bois pour soutenir Caron, souvent en Ă©crivant beaucoup de grosses bĂȘtises: un rĂ©cent article de “GĂ©o” assure, mais oui, que “les oreilles et la queue sont coupĂ©s sur les toros encore vivants” et une enquĂȘte de France Info qui Ă©voque un nouveau dĂ©bat sur la tauromachie qui aurait fait 15 morts. Dans la campagne anticorrida menĂ©e par les mĂ©dias dans leur ensemble (exception faite des quotidiens rĂ©gionaux du sud: Midi Libre, La DĂ©pĂȘche, Sud Ouest) le service public se distingue par son parti pris pro LFI. Heureusement la redevance n’existe plus…

PV

Annulation de la corrida de Arenas de San Pedro

Pas de centiĂšme corrida ce samedi Ă  Arenas de San Pedro pour Morante de la Puebla… A cause des fortes pluies qui se sont abattues ces derniers jours dans cette commune de la province d’Ávila, avec notamment pour consĂ©quences la dĂ©tĂ©rioration du ruedo, la municipalitĂ© et l’empresa ont dĂ©cidĂ© de suspendre la corrida prĂ©vue ce samedi pour la reporter en principe dans les premiers mois de 2023.

mo21h

Par consĂ©quent, Morante de la Puebla devra attendre encore un peu pour fĂȘter sa centiĂšme corrida de cette temporada. Cette centiĂšme devrait ĂȘtre effective samedi prochaine 29 octobre Ă  Ubrique oĂč Morante doit affronter des toros de Carlos NĂșñez aux cĂŽtĂ©s de Pablo Aguado et du rejoneador AndrĂ©s Romero qui remplace Alfonso Cadval blessĂ© au campo. Les autres toreros doivent ĂȘtre aussi bien déçus, avec une pensĂ©e particuliĂšre pour le jeune Marco PĂ©rez qui  comptait certainement provoquer un nouveau zambombazo aprĂšs SĂ©ville.
Source torofiesta.com

BĂ©ziers se mobilise

Avant le GALA TAURIN “mano a mano” de Tomas Cerqueira et Christian Parejo pour les 10 ans d’alternative de Tomas Cerquiera montrons notre attachement Ă  la Corrida !
Appel de la Fédération des Clubs taurins du Biterrois

Gratuité pour les moins de 14 ans samedi à Algeciras

La société Espectaculos Taurinos Carmelo García a annoncé une magnifique nouvelle pour la diffusion de la tauromachie parmi les plus jeunes. Les moins de 14 ans auront accÚs gratuitement à la novillada ce samedi 22 octobre aux arÚnes de Las Palomas à Algésiras.

L’affiche est composĂ©e d’une novillada avec picadors dans laquelle sont annoncĂ©s le vĂ©nĂ©zuelien JosĂ© Antonio Valencia, Diego GarcĂ­a et le sanluqueño El Melli. Les novillos appartiendront Ă  l’élevage de Fuente Ymbro.

© 2023 Corridasi - Tous droits réservés