Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/smpdnfk/www/public/plugins/wp-social-sharing/includes/class-public.php on line 81

Soirée du CT Aficion de Béziers le samedi 14 janvier avec pour invité le novillero Niño Julian accompagné de Patrick Varin… Cette soirée inaugurera l’année 2023, le Samedi 14 janvier 2023, au domaine Augé à Boujan /Libron.

18h : Assemblée Générale.

Photo Sol y Sombra

19h : Rencontre avec Nino Julian, le protégé de Parick Varin.

Vous pourrez prendre votre Carte de cotisation 2023 au Tarif inchangé de : Individuel 25 € et 45€ pour un couple.

Un apéritif dinatoire sera offert pour clôturer la soirée.

Nous vous invitons à vous inscrire avant le mercredi 11 Janvier, auprès de Jean-François, comme d’habitude, par mail ou SMS : Tél. 06 88 06 65 70 – e.mail :  jacquet.jef@gmail.com.

Connaissez-vous Nino Julian ?

Il démontre à chaque sortie sa technique et sa volonté de réussir ! Un torero qui ne laisse pas indifférent !

– Il est né en 2002 à Nîmes.

– Nino intègre le Centre Français de Tauromachie (Nîmes) en septembre 2012.

– Il débute en public en octobre 2012 à Garons.

– Il participe au trophée « Jovencito » en 2013 à Miramas.

– En 2014, il se met en valeur lors de multiples capéas dans le cadre de « Agglo y Toros ».

– La temporada 2015 amène à Nino son premier trophée à St Martin de Crau.

– Eté 2016, Nino passe en becerrada et obtient des succès à St Gilles, Bellegarde et surtout à Fréjus.

– La temporada 2017 est l’année de sa première mise à mort en public à Moralzarzal (Madrid), il clôture sa

saison à St Sever (11 novembre) par une belle prestation.

– Le début de la temporada 2018 est prometteuse avec une sortie en triomphe à Nîmes dans le cadre du week-end « Terre d’Aficion » et une excellente prestation devant un eral de Margé à Boujan.

– Nino n’a pas laissé les aficionados insensibles l’année dernière devant les Lartet dans notre placita par son entrega et sa joie de toréer.

– En 2019, il remporte le 11ième Bolsín « toros y toreros ».

Dans les arènes Émile Trazic de Garons, ce mercredi-là, il y a les petits derniers du CFT qui s’essaient à la pose de banderilles. Le matador Patrick Varin veille et donne quelques consignes.