Auteur : Thierry Page 2 sur 35

Capea à Tartas

L’image contient peut-être : texte

Capea à Riscle

Mont de Marsan : débarquement des La Quinta

Pampelune: une oreille pour El Juli

Pamplona.  Feria de San Fermín. Toros de Victoriano del Río. Bien présentés et donnant du jeu.

 Antonio Ferrera, un avis et ovation avec salut,   vuelta al ruedo; 

El Juli, silence , un avis et une oreille; 

Pablo Aguado, ovation avec salut , silence.

Entrée: Lleno.

Pamplona: une oreille pour Castella

Pamplona. Mercredi. Feria de San Fermín. Toros de  Jandilla y Vegahermosa (1er  et 6ème ).

Diego Urdiales, un avis et ovation avec salut, silence    ;

Sebastián Castella en Pamplona – Jacobo Silvestre @enfoquetaurino

Sébastien Castella, silence ; une oreille avec pétition de la seconde; 

Roca Rey, deux avis et silence, silence. 

Entrée: Lleno

Deux bons éléments, dans un ensemble très disparate de présentation comme de comportement: le premier et le troisième surtout, pour ce qui concerne les autres Jandilla, ils ont manqué de caste et de classe à la muleta comme sous le cheval, développement au troisième tiers un genio gênant pour les coletudos et sans rompre jamais.

Diego Urdiales a démontré son concept classique et pur du toreo avec beaucoup de naturel et de toreria. Il a été applaudi avec chaleur par un conclave qui affectionne pourtant une tauromachie plus spectaculaire. Le monde change…

Plus dans le ton de cette feria « sin igual », Castella a fait un gros effort à son second passage et a une fois de plus séduit par son hiératisme, son courage froid, cette façon impressionnante de monter sur l’animal. Faena encimista à ce second animal qu’il inventa, à qui il a coupé la seule oreille de la tarde avec une forte pétition pour la seconde. Sébastien qui n’a pas eu de chance à Madrid est dans un très bon moment.

Ce n’est pas le cas d’Andrés Roca Rey pourtant très attendu au coso de la Misericordia. Il a été sensationnel face à l’excellent toro de Jandilla (troisième dela course) qui lui échut. A la cape d’abord avec un quite époustouflant, à la muleta ensuite avec cette impétuosité qui est sa marque: débutant par des changées au centre puis se lançant dans de longues séries de deux côtés, toujours templées. Mais il y eut un hic! sa douleur à l’épaule se réveilla et il eut beaucoup de difficultés avec l’épée plus encore avec le descabello. Bis repetita face au sixième.

Pourra-t-il revenir vendredi comme prévu ? That is the question…

Pierre Vidal

Novillada piquée de Dax


La Commission taurine a dévoilé le cartel de la novillada piquée du dimanche 8 Septembre 2019 à 11h. Diego San Roman, Alejandro Mora et le dacquois Jean-Baptiste Molas qui revient à nouveau cette année dans les arènes de Dax. Ils affronteront les novillos de José Cruz.

Nîmes

PAMPELUNE: UNE OREILLE POUR CASTAÑO

Pamplona.  . Feria de San Fermín. Toros de José Escolar. Bien présentés et inégaux de comportement   . 

Fernando Robleño, silence et silence

 Javier Castaño, oreille et silence; 

Pepe Moral, ovation avec salut et ovation avec salut. 

Entrée: Lleno.

Salut de  Joao Ferreira et Fernando Sánchez après avoir banderillé le second et le cinquième

Tyrosse: novillada non piquée

L’image contient peut-être : une personne ou plus et texte

Calasparra annonce ses cartels

© 2019 Corridasi - Tous droits réservés