Auteur : Thierry Page 1 sur 44

Gajan: CORRID’ART

L’image contient peut-être : une personne ou plus, chapeau et texte

Communiqué d’El Adoureño

Pour sa première année de matador, la vie d’El Adoureño, matador de toros gersois de Nogaro, se déroule comme il a commencé sa carrière de torero, c’est-à-dire en Espagne. Il vit dans la province de Segovia et n’hésite pas à rouler tous les jours une heure trente pour rejoindre dans la région de Madrid son banderillero de confiance pour s’entraîner.

Ancien matador, ce banderillero lui donne le week-end, les conseils avisés depuis le callejon pour appliquer les gestes maintes fois répétés dans la semaine.
Depuis son alternative à Dax le 9 septembre l’an dernier, El Adoureño a su s’entourer de bons professionnels avec trois anciens matadors comme banderilleros, deux picadors expérimentés dont un français, le seul de la cuadrilla.
El Adoureño a attaqué la temporada 2019 avec beaucoup d’ambition, il souhaitait montrer à ses confrères et au mundillo qu’il faudrait dorénavant compter avec lui, en Espagne comme en France. Il s’est fixé comme objectif de participer, pour cette première année, à une douzaine de corridas et de couper en moyenne deux oreilles par corrida. Acceptant toute ganaderia, sa temporada démarre en conformité avec ses objectifs, même si parfois ses adversaires ne possèdent pas les qualités des castes renommées. Fidèle à sa cuadrilla de départ, El Adoureño se sent de plus en plus en confiance, apprend vite, murit en digérant les conseils de son coach banderillero et confirme qu’il veut faire parler de lui.
Le 7 septembre, deux jours avant son anniversaire d’alternative, il coupe sa première queue à Utrillas à un toro de Don José Luis Pereda, et le week-end suivant, il récidive le dimanche 15 septembre à Sangüesa à un toro de Luis Albarran.
Dans l’attente de nouvelles dates éventuelles pour clôturer sa temporada européenne, El Adoureño affiche un classement très honorable pour sa première saison en se positionnant avec 9 corridas à la 41ème place, 3ème français, avec un palmarès exceptionnel : 15 oreilles, 2 queues.
Dernière minute : En attendant la date suivante, El Adoureño effectuera sa 10ème corrida dimanche 6 octobre à Mojados (valladolid).
Vous souhaitez mieux faire connaissance avec ce matador français talentueux, réservez votre soirée du vendredi 29 novembre à Nogaro, des informations plus précises vous parviendront prochainement.

Dans cette attente, suivez son actualité sur www.eladoureno.com

(communiqué)

Sortie du DVD de la FERIA 2019 de BÉZIERS

« Le bénéfice de la vente de ce DVD consacré à la Feria de Béziers 2019 – réalisé par Maurice Daussant – est reversé à l’école taurine de Béziers.  Prix  10 euros – 06 78 67 81 27 »

Communiqué Ecole taurine d’Arles

Vendredi 13 septembre septembre, arènes de la Torre de Esteban Hambrán (Tolède),
novillada sans picador,Tristán coupe une et une oreilles à deux novillos d’Hermanos
Sánchez de León, et sort a hombros; silence et ovation pour son compagnon de cartel,
Antonio Magaña.


Samedi 14 septembre, après son succès de la veille, remplacement pour Tristán à Astudillo
(Palencia), novillos de Conception Quijano, une et une oreille et sortie a hombros.
Tristán sera à Bouillargues le samedi 12 octobre.

Report Féria de Boujan

En raison des conditions météoroloqiques annoncées pour ce week-end, la Féria de Boujan est reportée au dimanche 20 Octobre.

Le prochain Café Toro

L’Aficion landaise est en deuil

Pierre Bats, co-propriétaire avec son frère Philippe de la ganaderia Alma Serena vient de nous quitter.

CorridaSi adresse à sa famille et ses proches leurs sincères condoléances et les assure de leur amical soutien.

Championnat de France de Courses Landaises

L’image contient peut-être : texte
Aucune description de photo disponible.

Tomas Campuzano à Nîmes

L’image contient peut-être : 1 personne, sourit, debout et texte

Les autres festejos

Calera et Chozas (Toledo). Novillos de Fernando Peña

Curro Bedoya, ovation avec salut; 

Javier Orozco, deux oreilles et oreille avec pétition de la seconde  

Carlos Olsina, deux oreilles et silence. 

Entrée: Trois quarts de plaza.

Arganda del Rey (Madrid). Novillos de Juan Pedro Domecq

Ignacio Olmos, silence avec un avis et vuelta al ruedo; 

Francisco de Manuel, ovation avec salut avec un avis et oreille; 

Fernando Plaza, silence et silence.

Suspendue à cause de la pluie   la corrida de toros  de  Los Yébenes (Toledo).   toros de El Ventorrillo, le  rejoneador Emiliano Gamero et  Javier Castaño et Gómez del Pilar

Page 1 sur 44

© 2019 Corridasi - Tous droits réservés