Catégorie : Annonce de spectacles taurins Page 1 sur 91

Algeciras

Méjanes: « un toro pour un rêve d’enfant »

mej05h

L’association « Un toro pour un Rêve d’Enfant » dont le président est le matador nîmois Marc Serrano a défini le cartel de son festival caritatif qui se déroulera le dimanche 30 octobre dans les arènes de Méjanes, aimablement prêtées pour cette occasion par sa propriétaire Michèle Ricard et la famille Guillot qui en assure la gérance.

Cette journée débutera à dix heures par une rencontre entre les élèves des écoles taurines de Béziers, Arles, CFT, Adour Aficion, AFAP et Escuela de Cataluña. Un vote du public permettra de désigner le meilleur de ces jeunes qui combattra le soir un eral dans le cadre du festival.   

L’après-midi, à 15 heures, dans des arènes décorées par l’artiste Stanislas Blohorn. le comédien, écrivain Yannis Ezziadi, auteur de « Ma dernière corrida », prononcera le discours d’ouverture. Le cavalier mexicain Cuauhtémoc Ayala ouvrira un cartel international composé d’Uceda Leal, Marc Serrano, Gómez del Pilar, du novillero Lalo de María et du meilleur novillero sans picador de la matinée. Le bétail appartiendra aux ganaderías Gallon, Cuillé, Tardieu, Margé, Blohorn, El Campo et Pages-Mailhan.

Tous les acteurs de cette magnifique journée agissent comme bénévoles : les toreros se produisent gracieusement. Chaque ganadero céde gratuitement un toro ou un novillo. L’affiche est offerte par le peintre Diego Ramos et le logo de l’association a été réalisé gracieusement par le peintre Loren. Le service médical est assuré de manière désintéressée et de nombreux donateurs participent, par leur soutien financier, à la réalisation de cette journée. Les bénéfices du festival vont aux services de pédiatrie des hôpitaux de Nîmes et Arles à part égale.

De nombreuses surprises très spectaculaires vont agrémenter cette journée exceptionnelle parrainée par le grand architecte Rudy Riciotti. Nous les annoncerons dans les jours à venir. Ainsi le festival « Un toro pour un Rêve d’Enfant » donnera une nouvelle preuve de la générosité des professionnels taurins et des aficionados qui sont attendus nombreux… 

 (Communiqué)

Logo de l’association un rêve d’enfant signé Loren

Jaén

Béziers

Cartel du festival de Chinchon

Chinchón cartel bouclé pour la XCVIII édition du traditionnel festival taurin le 15 octobre. Bétail de La Rinconada pour: Finito de Córdoba, El Cid, Sanchez Vara, Rafael de Julia, Serafin Marin et les novilleros locaux Aitor Fernández et Álvaro de Chinchón

Trophée Gard Cévennes

coord30ph

Communiqué de la Coordination des Clubs Taurins de Nîmes et du Gard concernant la composition des jurys pour la meilleure épée et le meilleur novillo de la novillada de Bouillargues du samedi 8 octobre…coord30hbou30k

Vauvert: hommage à Venegas

Trois spectacles taurins télévisés en octobre

Les problèmes de retransmissions télévisés de corridas sont sérieux et pour le moment sans issue. C’est une déception pour tous les amateurs fortuits ou réguliers: la feria d’automne de Madrid ne sera pas retransmise. Le nombre des abonnés à Movistar toros s’est en effet effondré -le chiffre serait spectaculaire- pour des raisons qu’il reste à analyser: sans doute le coût de l’abonnement dans le contexte de crise dans lequel nous sommes y est pour beaucoup, mais il y a aussi d’autres explications. De l’autre côté, les stars de la tauromachie, ceux qui remplissent les tendidos et que les téléspectateurs veulent voir dans leur fauteuil, restent intransigeants sur le montant de leurs droits et les empresas enfin calculent leur manque à gagner lors des corridas télévisées, dans une économie tendue. Ce sont ces derniers qui ont les clés du conflit.

A Canal Plus, à qui appartient Movistar Toros, on n’est pas des philanthropes et il faut que la chaîne retrouve son équilibre financier si on veut qu’elle ait un avenir. Dans une économie de marché c’est bien naturel. Sans programmations, avec le départ de son commentateur vedette -Emilio Muñoz- les choses vont se compliquer.

Aucune transparence dans cette négociation ce qui dénote, de la part des parties, du plus grand mépris de l’aficion. Ils veulent n’en faire qu’à leur tête, comme dans la confection des cartels par exemple: toros et toreros maisons restant prioritaires dans un système basé sur l’échange et l’exclusion. Cette résistance au changement est assez désespérante… Sans aficionados pourtant, pas de spectacles et sans télé pas de rayonnement de la corrida qui deviendra un spectacle marginal et encore plus fragile qu’il ne l’est aujourd’hui.

Mais comme la nature a horreur du vide plusieures chaînes seront à l’oeuvre ce mois d’octobre et trois spectacles seront télévisées:

Samedi 8 octobre (17:00 h.) Villarejo de Salvanés (Madrid) – II Corrida de Toros Lepantina. Toros de Lagunajanda pour Antonio Ferrera, Javier Cortés et Álvaro Lorenzo. TELEMADRID

Samedi 15 octobre (18:00 horas) Estepona (Málaga) – Finale du XXIV Ciclo de Becerradas de la A.A.E.T. «Pedro Romero». Erales de El Rodeo pour Mauro Macandro, Manuel Troncoso, Javier Zulueta, Isaac Galvín, Dennis Martín, Ángel Pérez et Juanmi Vidal. CANAL SUR

Samedi 29 octobre (17:30 h). Toros de Carlos Núñez pour Morante de la Puebla, Pablo Aguado et Alfonso Cadaval. Ubrique (Cádiz). CANAL SUR.

A cela il faut ajouter la naissance dun petit nouveau spécialisé dans la retransmission des spectacles taurins Liga toros. Y’a de l’espoir !

Pierre Vidal

De son côté Castilla la Mancha Média a fait savoir qu'elle avait clôturé sa série de retransmission avec un bilan conséquent; le plus important des chaînes télévisées . Les émissions, dont l'équipe est dirigée par José Miguel Martín de Blas, et composées, entre autres, d'Óscar Aranda, Josechu Pérez de Mendoza, César Jiménez, José María Vivas et Mario Gómez, avec José Patón en production, ont couvert tout type de festivités taurines, pour un total de 85 manifestations qui se répartissent comme suit : 34 corridas, 10 festivités taurines, un festival avec picador, 16 novilladas avec picadores, 16 novilladas sans picadors et 8 recortes.

Bouillargues au menu du café toro

Samedi, Parentis: 3ème novillada de la temporada

LA NOVILLADA D’HESTE Y TOROS 2022

Samedi 1er octobre 2022, à 17h, aura lieu la novillada d’Heste Y Toros dans les Arènes Roland Portalier à Parentis-en-Born.

Ce sont des taureaux de LOS MANOS, la ganaderia incontournable de la Temporada 2022 qui entreront sur la piste. Cet élevage a sorti de grandes novilladas : à Madrid lors de la San Isidro en mai dernier et tout récemment à la Feria de l’Atlantique à Bayonne.

Face à eux, se présenteront 3 novilleros prometteurs :

➡ SOLALITO : Novillero d’expérience, SOLALITO a laissé une excellente impression lors de la Feria Sen Bertomiu 2022. Très bon lidiador et banderillero, il revient dans les arènes de Parentis-en-Born avec une envie folle de triompher.

➡ Christian PAREJO : Grand triomphateur de la Temporada française 2022, Christian PAREJO n’a laissé personne indifférent dans toutes les arènes où il est passé. Il espère finir sa saison 2022 sur un grand triomphe.

➡ Marcos LINARES : Il fera sa présentation en France en novillada piquée après avoir gagné les plus grands concours en novilladas non-piquées en 2021. Il est la nouveauté de ce cartel ! Il monte en puissance en cette fin de saison et fera sensation dans les Arènes Roland Portalier.

Les billets de la novillada sur la billetterie en ligne : https://reservation.parentis.fr/novilladas.html

#parentis#ParentisEnBorn#leslandes40#novillada#losmanos#solalito#christianparejo#marcoslinares

Page 1 sur 91

© 2022 Corridasi - Tous droits réservés