Catégorie : non-classé Page 1 sur 177

La San Isidro officielle

Les cartels de Madrid sont désormais officiels; ils ont été présentés hier et sont conformes à ce que nous avions annoncé https://corridasi.com/?s=madrid avec en prime la présentation de Marco Pérez en matinale le jour de la San Isidro. Suivre la cérémonie avec ce lien:

https://www.youtube.com/watch?v=OBn51QKT85s&embeds_euri=https%3A%2F%2Fwww.burladero.tv%2F&feature=emb_logo

En présentant ces cartels Simon Casas a déclaré: “Nous avons travaillé pour engager toutes les figuras et les meilleurs élevages, pour favoriser l’émergence de toreros émergents, pour être créatifs dans notre programmation, le tout dans le but de motiver la jeunesse et de protéger la culture taurine”.

Les droits télé ont été cédé à “One toro” pour 3 ans en remplacement de Movistar dont l’avenir est compromis. Télémadrid télévisera 14 corridas dont la goyesque. Nous reviendrons sur cette couverture télé inédite et cruciale pour l’avenir de la tauromachie.

Voici le cartel de la féria:

Festival de Valero, Daniel Luque en grande forme

Daniel Luque (proclamé hier triomphateur de la temporada passée du sud-ouest par l’UCTF) s’est montré en grande forme à Valero lors du fameux festival qui marque l’ouverture de la temporada en Castilla La Mancha. Devant un public venu en masse, il a coupé deux oreilles à chacun de ses deux opposants des Hermanos Garcia Jimenez.

Marcos Linares a conclu un accord avec Alberto Aguilar

Alberto Aguilar lors de sa despedida à Illescas (La Razon)

Le novillero Marcos Linares a conclu un accord avec le torero et apoderado Alberto Aguilar afin qu’à partir d’aujourd’hui, il dirige sa carrière. L’apoderado lui-même a déclaré: « Je suis très excité parce que Marcos a des qualités extraordinaires, et notre objectif est qu’il puisse les démontrer dans les principales férias d’Espagne et de France. ». On connaît les liens qui unissent Alberto Aguilar, torero courageux qui a toujours fait front dans des situations difficile, un homme chaleureux et cordial et l’aficion française. Il s’est souvent distingué devant des corridas dures à Vic-Fézensac par exemple mais aussi à Dax. A tous les deux : bonne chance!

Arnedo, remise des prix hier soir

Ouverture de temporada en fanfare en Andalousie

Photo “El Estoconazo.es



La PUEBLA DEL RIO ouvrait ce samedi la temporada andalouse. Les rois mages sont passés il y a peu et se sont certainement attardés sur les bords du Guadalquivir. Les trophées ont plus comme les bonbons lors de la cavalcade pas moins de onze oreilles et trois queues. Mais le plus beau cadeau est certainement celui fait par GALLARDO le propriétaire de FUNTE YMBRO qui a envoyé un lot fantastique de novillos  -premier et sixième, ce dernier primé de la vuelta al ruedo, encore au-dessus des autres. Les arènes de LA PUEBLA DEL RIO  combles d’ un public festif et jeune assistant à ce grand spectacle.


Coté toreros le Jerezano Nunez de MOLINA  (deux oreilles et une queue) a canalisé l’ardeur de son adversaire, un jabonero increvable : les séries s’enchaînent d’abord fougueuse puis plus lentes et templées. Toro et torero s’accordent et c’est un régal sur les deux bords. Une épée portée avec sincérité met un terme &u combat et fait tomber les premiers trophées de l’après-midi

Angel Delgdo, d’UBEDA ,  hérite d’un adversaire, quoique bon, un peu plus compliqué. Il finit par l’intéresser au capote et le toro découvre la charge ; au quite El ESQUISITO donnera une belle série de chicuelinas DELGADO répliquant de même. A la muleta rien n’est simple le choix des terrains et des distances est fondamental.  Il y a de bonnes séries à droite le côté gauche est plus compliqué et l’on n’est certain du dominio. A la mise à mort les choses se compliquent quatre pinchazo et une entière tendida longue d’effet terminent l’ouvrage. Les rois mages étant toujours là, une oreille tombe du palco.

Manuel LUQUE “EL ESQUISITO” joue à domicile et parait décidé au capote face à fusée qui vient de sortir des chiqueros. Il fixe son adversaire par une bonne série de véroniques conclues de deux demi ; au quite ZULUETA nous gratifie du temple de son capote trés sévillan. Le jeune cigarero nous gratifie d’une bonne faena digne de son apodo tout en douceur Le toro passe avec noblesse des deux côtés. Malheureusement les choses se gatent un peu pour la suerte suprême une entière tombée sans effet  un essai de descabllos impossible puis reprise de l’épée pour deux pinchazos et un troisième profond puis un coup de descabello. Deux oreilles sont cependant accordées.


Xavier ZULUETA nous a déjà gratifié la temporada précédente de bonnes faenas. Le sévillan repéte aujourd’hui amenant par véroniques jusqu’au centre du ruedo Aprés avoir brindé à Curro DIAZ il fait montre de tout son temple et de son élégance toute sévillane à la muléta une faena allègre des deux mains alliant temple et profondeur Même si il se fait un peu bousculer sur une inversée il n’interrompt pas et reprend avec la même douce fermeté L’estocade donnée dans les règles est fulgurante et lui vaut deux oreilles et la queue de son adversaire aux cris de torero torero de la jeunesse en délire.


Le chiclanero ISAAC GALVIN  touche le cinquième qui si il ne fut pas malo ne fut quand même pas le meilleur de la soirée. Le novillero veut lui aussi triompher et il ouvre sa faena à droite par une bonne série bien liée. Pour la seconde il prend la main gauche et se fait prendre sans mal. Isaac reprend alors à droite pour canaliser l’animal et régler sa tête. Il y parvient et nous offre de belles séries bien cadencées tout en douceur. Reprenant alors la main gauche il sort deux bonnes séries avant de prendre l’épée de mort. S’en suivent deux pinchazo et une épée de peu d’effet conclue par un descabello. Deux oreilles généreuses.

Le tout jeune Ignacio SABATEA a la chance de toucher le meilleur de la soirée et vu le niveau des précédent je peux vous assurer qu’il a vraiment eu de la chance. Un toro extraordinaire de noblesse et de bravoure qui ne demandait qu’à faire briller son torero. Ignacio n’a pas loupé le coche et il a  su profiter de ce cadeau du ciel une faena toute en douceur la main basse avec une élégance rare homme et animal s’accordent à merveille. Deux pinchazos et une entière fulgurante font tomber les trois derniers trophées de la soirée.


Inutile de vous dire que la sortie des arènes fut apothéotique dans le village de LA PUEBLA DEL RIO particulièrement festif. Pour notre part c’est le cœur en joie que nous avons quitté cette placita si sympathique, nous disant que nous avions eu bien de la chance de commencer ainsi notre temporada 2023 espérant qu’elle se poursuivra au même niveau.

Jean Dupin

Cantillana

Grande soirée au Club Taurin de Paris.

Juan Bautista représentant Daniel Luque et les frères Conradi représentant la ganaderia La Quinta reçu par le président du Club Taurin de Paris Thierry Vignal

Plus de 90 personnes s’étaient réunies malgré quelques désistements dus à la grève et aux manifestations, pour cette soirée qui aurait du voir le triomphe de Daniel Luque et des ganaderos de La Quinta. La seule déception a été l’absence du maestro retenu en Espagne.

Mais ce fut une belle tarde au cours de laquelle, Jean-Baptiste Jalabert a assumé avec brio et humour le rôle de sobresaliente et les frères Conradi qui représentaient leur père ont dévoilé quelques souvenirs et leurs principes d’élevage. Ils ont notamment insisté sur le regard très particulier de ces toros et leur rythme de charge qui par sa douceur apparente met à l’épreuve les toreros et leur interdit toute erreur. Ils ont également parlé de leur bravoure cachée que le matador doit aller chercher pour la mettre en évidence.

À une question sur l’histoire de La Quinta (2ème fer de Buendia dans les années 70 puis traversant un bâche avant d’être racheté par la famille Conradi), Alvaro Conradi a reconnu que dans les années 80, les toros de Santa Coloma ne chargeaient plus : il a donc fallu 15 ans à son père, en ne faisant lidier que des novilladas, pour remonter le courant. Les premières corridas de la Quinta remontent donc à 2006 ce qui a permis de bien connaître et bien sélectionner les toros.

De son côté, pour excuser l’absence de Daniel Luque, son apoderado a dévoilé qu’on pourrait le revoir devant les toros de La Quinta au cours de la féria Pascale d’Arles. Lui-même a avoué que s’il lui arrivait parfois de tienter une vache de temps en temps, il ne ressentait pas le manque ni l’envie de revenir aux arènes.

Il a aussi évoqué son second protégé Marco Perez, qui atteignant 16 ans fin septembre, sera bien à Istres en fin de temporada devant des novillos : « À 15 ans, il comprend les toros comme un matador ayant 10 ans d’alternative ! » Auparavant il aura participé à des festivals en bénéficiant d’une dérogation d’âge comme ce fut le cas à Séville en octobre dernier (1er rabo depuis 54 ans à Séville !)

Le couronnement de la soirée fut bien sûr la remise du prix Rencontre du CTP qui couronne la rencontre entre un toro de grande classe et le matador qui a su exprimer ses qualités. Le prix 2022 décerné par un vote des membres est donc allé à Sardinero de La Quinta, lidié et gracié par Daniel Luque à Dax.

Juan Bautista a également reçu au nom de Daniel Luque le prix Claude Popelin qui récompense la meilleure performance d’un matador au cours de la temporada française. Présenté par Jean-Pierre Clarac, pour la temporada 2021, ce prix a évoqué des souvenirs à Juan Bautista qui l’a déjà reçu à 2 reprises.

Jean Yves Blouin

Jeunes Aficionados

Ca part de là !

Une nouvelle fois la #jeunessetaurine en fer de lance de la grande mobilisation des passionnés à #Montpellier11fevrier ! Merci aux nombreux élus qui poussent fort à nos côtés

@laurentjaoul @emenard34 @PatrickVignal @kmesquida @MDelafosse @YoannGillet30 @JeanDenat

Assemblée Générale “Palmas y Pitos”

70 personnalités pour “la défense de nos traditions”

Maires, parlementaires, président(e)s d’associations… Ils appellent à manifester à Montpellier le 11 février prochain en réponse à la tribune d’élus écologistes “et la fronde du parti animaliste”. Ils sont de tous les partis politiques des Insoumis au Rassemblement national, en passant par Renaissance, le Parti socialiste ou Les Républcains. Un œcuménisme rare, destiné à répondre à “à la tribune d’élus écologistes et la fronde du Parti animaliste”. Tribune dans laquelle, ces élus entendaient que le monde de la bouvine cesse avec la maltraitance animale en particulier au moment de la ferrade du veau ou de la castration (bistournage) faite sans anesthésie.  Une tribune prise comme une attaque des traditions camarguaises après la volonté des mêmes élus d’abolir la corrida. 

Les signataires défileront à Montpellier le 11 février prochain  à l’appel du collectif “L’Union jeunes de Provence et du Languedoc pour la défense de nos traditions”. Selon les organisateurs, plusieurs milliers de manifestants sont attendus. 

La liste des 70 signataires

• Thomas PAGNON, Président de l’Union des Jeunes de Provence et du Languedoc
• Patrick de CAROLIS, maire d’Arles
• Jean-Paul FOURNIER, maire de Nîmes
• Michaël DELAFOSSE, maire de Montpellier
• Robert MÉNARD, maire de Béziers
• Kléber MESQUIDA, Président du Conseil départemental de l’Hérault
• Philippe SOREZ, député de l’Hérault
• Laurence CRISTOL, députée de l’Hérault
• Stéphanie GALZY, députée de l’Hérault
• Emmanuelle MÉNARD, députée de l’Hérault
• Aurélien LOPEZ-LIGUORI, député de l’Hérault
• Patrick VIGNAL, député de l’Hérault
• Henri CABANEL, sénateur de l’Hérault
• Hussein BOURGI, sénateur de l’Hérault
• Christian BILHAC, sénateur de l’Hérault
• Yoann GILLET, député du Gard
• Nicolas MEIZONNET, député du Gard
• Laurent BURGOA, sénateur du Gard
• Emmanuel TACHE de la PAGERIE, député des Bouches-du-Rhône
• Irène TOLLERET, députée au Parlement européen
• Nora MEBAREK, députée au Parlement européen
• France JAMET, députée au Parlement européen
• Pierre SOUJOL, maire de Lunel
• Christian JEANJEAN, maire de Palavas-Les-Flots
• Stéphan ROSSIGNOL, Président de l’Agglomération du Pays de l’Or
• Frédéric ROIG, Président de l’association des maires de l’Hérault
• Jean-Luc MEISSONNIER, maire de Baillargues
• Laurent JAOUL, maire de Saint-Brès
• Arnaud MOYNIER, maire de Beaulieu
• Jackie GALABRUN-BOULBES, maire de Saint-Drézéry

https://00a3bdf3351ecbaab806fb9bf78be664.safeframe.googlesyndication.com/safeframe/1-0-40/html/container.html • Jean-Pierre RICO, maire de Pérols
• Geniès BALAZUN, maire de Restinclières
• Yvon PELLET, maire de Saint-Geniès des Mourgues
• Claudine VASSAS-MEJRI, maire de Castries
• Guy LAURET, maire de Vendargues
• Eliane LLORET, maire de Sussargues
• Michel CARLIER, maire de Lansargues
• Alain HUGUES, maire de Saint-Aunès
• Christophe MORGO, maire de Villeveyrac
• Jean-François SOTO, maire de Gignac
• Philippe VIDAL, maire de Cazouls-lès-Béziers
• Patty MOULIN-TRAFFORT, Présidente du Syndicat Mixte du Bassin de l’Or
• Franck PROUST, Président de Nîmes Métropole
• Max ROUSTAN, maire d’Alès
• Christophe RIVENQ, Président d’Alès Agglomération
• Jean DENAT, maire de Vauvert
• Julien SANCHEZ, maire de Beaucaire
• Eddie VALADIER, maire de Saint-Gilles
• Frédéric TOUZELLIER, maire de Générac
• Joël ROUDIL, maire de Carnas
• Simon CASAS, directeur des arènes de Madrid
• Robert MARGÉ, Impressa, éleveur de taureaux
• Dominique VALMARY, Président de la fédération des sociétés taurines de France
• Nicolas TRIOL, Président de la Fédération Française de la Course Camarguaise
• Bérenger AUBANEL, Capitaine de la Nation Gardianne
• Patrick LAURENT, Président de la fédération des manadiers
• Jean LAFON, président des manadiers de l’Hérault
• Olivier NICOLLIN, éleveur de taureaux de Camargue
• Frédéric LESCOT, Président de la confrérie des gardians
• Jérôme DESPEY, Président de la chambre d’Agriculture de l’Hérault
• Remi DUMAS, Vice-président national des Jeunes Agriculteurs
• Magali SAUMADE, Présidente de la chambre d’agriculture du Gard
• Max ALLIES, Président de la fédération des chasseurs de l’Hérault
• Jean-Jacques DAUMAS, Président de la fédération de pêche de l’Hérault
• Gilbert BAGNOL, Président de la fédération des chasseurs du Gard
• Thierry COSTE, secrétaire général de l’association des sports et loisirs de Nature
• Henri ITIER, ancien président de la Fédération Française de la Course Camarguaise
• Gérard CHRISTOL, ancien bâtonnier

Source: https://www.midilibre.fr/2023/01/16/qui-sont-ces-personnalites-qui-sengagent-a-defendre-les-traditions-taurines-et-la-ruralite-10929951.php#xtor=[[mdl-Midilibre]]

Page 1 sur 177

© 2023 Corridasi - Tous droits réservés