Madrid: blessure sérieuse de Gonzalo Caballero

Madrid . Feria de San Isidro. Toros de El Pilar. Bien présentés, compliqués et complexes à l’exception du troisième   

Juan del Álamo, un avis et vuelta al ruedo avec une légère pétition, silence,   silence à celui toréé en lieu et place de Gonzalo Caballero; 

José Garrido, un avis et silence; un avis et silence

Gonzalo Caballero, blessé en estoquant son premier. 

Entrée: Deux tiers.

Antonio Chacón a salué après avoir banderillé le cinquième.

Madrid, mardi : atmosphère de guerilla…

Soirée dramatique mardi à Madrid, face à un lot d’El Pilar très armé, long et haut dans son ensemble comportant plusieurs toros de cinq ans. Un ensemble peu maniable : excepté le troisième noble et le quatrième soso, les autres restèrent sur la réserve et posèrent de nombreuses difficultés aux piétons ; aux subalternes notamment qui « s’en virent des pierres » dans la lidia où le sanluqeuño « Membru » comme aux banderilles. La course ne brilla pas non plus du côté des cavaliers, ne se livrant qu’avec réserve sous le fer.

C’est dans cette ambiance de guerilla qu’avait rendez-vous un cartel de jeunes espoirs, confirmés pour partie déjà, mais sans doute peu accoutumé à la violence et à l’amertume de ce type de rendez-vous. Le salmantino Juan del Alamo tira son épingle de ce « jeu » difficile. Il brilla d’abord par sa décision on le vit d’emblée mais surtout par son sens des responsabilités et sa solidité puisque, comme chef de lidia, il dut tuer quatre toros : premier, troisième, quatrième et sixième. Avec des tontons de cet acabit ça n’était pas une sinécure et le public de Madrid applaudit longuement le torero de Ciudad Rodrigo avant qu’il ne reçut le sixième. Ajoutons qu’il avait reçu une rouste effroyable à son premier passage l’obligeant à passer à l’infirmerie après sa vuelta.

On peut dire que Juan fut à la hauteur de cette dure confrontation. Le public madrilène aime ce genre de geste et lui en sera grès. Il a manqué peu de chose pour qu’il ne coupe l’oreille du premier devant lequel il avait été complet, ferme, sans jamais fléchir. L’épée légèrement tombée et pétition minoritaire : le président mit fin à ses espérances. Mais c’est une sortie positive pour Juan avant son rendez-vous de Vic-Fézensac le lundi de Pentecôte qu’il abordera en confiance, il aura par ailleurs une seconde cartouche à Madrid, la ville qui fait les rois…

José Garrido, décidé lui aussi, n’a cependant pas fait preuve de la maturité de Juan. Pris à plusieurs reprises, se sortant par miracle de situations compromises, il n’a pas eu le rendement qu’on lui connaît : débordé à deux reprises par ses adversaires coriaces, il faut le reconnaître. Enfin, Gonzalo Caballero face au meilleur de la tarde nous a franchement plut par sa maîtrise, son autorité. Il fut celui qui transmit le plus aux tendidos. Sa faena, exposée mais aussi artistique par moments fut construite en citant le toro des deux côtés avec temple. Il y eut une première alerte spectaculaire mais sans frais, puis une cornada grave en entrant avec l’épée. Transporté d’urgence à l’infirmerie on vit que la blessure était sérieuse, quelques minutes plus tard il partait pour l’hôpital. Dommage car avec une bonne épée, le succès lui était promis.

Pierre Vidal

CABALLERO, CORNADA DE 25 CM. QUE CONTUSIONA EL CIÁTICO. .- “Herida por asta de toro en cara externa tercio medio del muslo izquierdo, con una trayectoria ascendente de 25 cm. que produce destrozos en músculo tensor de la fascia lata, vasto externo e isquiotibiales y alcanza cara posterior del fémur contusionando el nervio ciático, alcanzando isquion. Es intervenido bajo anestesia general en la enfermería de la plaza. Se traslada al Hospital La Fraternidad. Pronóstico: Grave. Firmado: Máximo García Leirado”.

DEL ÁLAMO, LESIÓN DE ISQUIOTIBIALES.- “Lesión de isquiotibiales en muslo izquierdo, pendiente de estudio radiológico. Policontusiones. Pronóstico: Leve, no le impide continuar la lidia. Firmado: Máximo García Leirado”.

Juan del Alamo El Pilar MADRID 21 MAI 2019 © Ferdinand De Marchi
José Garrido El Pilar MADRID 21 MAI 2019 © Ferdinand De Marchi
Gonzalo Caballero El Pilar MADRID 21 MAI 2019 © Ferdinand De Marchi

Castelnau: le cartel

Cartel de Castelnau Rivière Basse: Isaac Fonseca, Christian Parejo et Jean Baptiste Lucq pour la novillada concours qui aura lieu le 7 juillet à 18 heures avec 3 novillos du sud-ouest: Bonnet, Astarac (JL Darré) et Alma Serana et 3 du sud-est Sainte Cécile, Gallon et Turquay.

Bayonne

Teaser présentation de la temporada bayonnaise 2019 from Ville de Bayonne on Vimeo.

Présentation de la temporada 2019 le vendredi 24 mai à 19h au Restaurant LA TXUNGA – 29, avenue du Capitaine Resplandy.

5 corridas, 1 corrida à cheval, 1 novillada avec picadors et 3 novilladas non piquées.

Une alternative, un seul contre 6, une corrida Goyesque, le Campo de Feria…

Des nouveautés, des surprises, de nouveaux visages et des vedettes qui font l’actualité…

Entrée libre et gratuite. Pot de l’amitié à l’issue de la présentation.

Site des arènes :   http://www.bayonne.fr/culture-et-loisirs/797-corridas.html

Renseignements : Office de tourisme de Bayonne 05 59 46 01 47

(Communiqué)

Fiesta campera exceptionnelle de la Peña Juan Bautista

Depuis l’année 1998, la Peña Juan Bautista organise au Mas de La Chassagne, sa fiesta campera annuelle.

Ce lieu chargé d’histoire et d’émotions confère les liens d’amitié qui unissent la famille Jalabert et les membres de la Peña éponyme.

En cette 22ième année d’existence de la Peña, coïncidant en cela avec la fin de carrière de Juan Bautista le 7 septembre prochain, lors de la Corrida Goyesque, nous avons souhaité organiser un Fiesta Campera le samedi 25 mai 2019 au Mas de La Chassagne, et donner à cette journée un caractère tout à fait exceptionnel.

Pour cette journée de rassemblement des adhérents de la Peña, notre Président emblématique Jacques Sourisseau, souhaite votre participation encore plus nombreuse que précédemment.

Les membres du bureau de la Peña, avec le soutien de vous tous, souhaitent accompagner moralement notre président dont le ressenti émotionnel sera très fort au cours de cette journée.

C’est aussi pour cela que nous avons imaginé une programmation mêlant dans cette journée, la convivialité, l’émotion, le souvenir, la gastronomie et bien sûr la tauromachie.

Le programme :

. 09h30 : accueil – petit-déjeuner

. 10h00 : visite de la ganadería

. 11h00 : tienta dans les arènes du Mas de La Chassagne avec Juan Bautista et une surprise

. 12h00 : Assemblée Générale

. 12h30 : apéritif

. 13h00 : déjeuné dans la bergerie du mas – accompagnement musical inédit.

D’ores et déjà, nous vous informons qu’une exposition relative à la carrière de Juan Bautista sera créée en septembre.

Enfin, nous allons organiser une tombola richement dotée de plusieurs objets taurins. Une partie de la recette sera reversée à un œuvre caritative.

En espérant pouvoir compter sur votre présence, nous vous prions d’agréer l’expression de nos sentiments les meilleurs.

Le Bureau de la Peña Juan Bautista

CONVOCATION A L’ASSEMBLEE GENERALE

 25 mai 2019 à 12 heures au Mas de La Chassagne – 13200 Arles.

ORDRE DU JOUR :

➢ Discours du Président

➢ Rapport financier sur les comptes arrêtés au 31 décembre 2018.

➢ Rapport moral

➢ Approbation des comptes financiers et du rapport moral

➢ résolution soumises au vote des adhérents.

➢ Plan d’action 2019

➢ questions diverses.

________________________________________________________

➢ Réservation journée FIESTA CAMPERA du 25 mai 2019.

Nom :……………………………………….Prénom…………………………………..

Adresse :………………………………………………………………………………….

              …………………………………………………………………………………..

Adresse mail ……………………………………@…………………………………….

N° tel ……………………………………..

Réserve leur participation et joignent un chèque de :       X 35 €  =        €        

à l’ordre de : PEÑA JUAN BAUTISTA

chez Jacques SOURISSEAU  8A, rue Guizot – 30000 Nîmes

_______________________________________________________________

➢ CARTE DE MEMBRE AN XXII – 2019 : 20 €

Nom :……………………………………….Prénom…………………………………..

Adresse :………………………………………………………………………………….

              …………………………………………………………………………………..

Adresse mail …………………………………… .@……………………………….

N° tel ……………………………………..

Adresser un chèque de20 € à l’ordre de : PEÑA JUAN BAUTISTA

chez Jacques SOURISSEAU  8A, rue Guizot – 30000 Nîmes

Le prochain Café Toro

Ce dimanche au Mexique

Seybaplaya. Toros de Quiriceo. Lerejoneador Horacio Casas, silence et silence; José Luis Angelino, deux oreilles; Gerardo Adame, silence et deux oreilles. Entrée: Lleno.

Tenabo. Toros de José Julián LlagunoArturo Saldívar, silence et silence; Gerardo Rivera, deux oreilles et palmas. Entrée: Lleno.

Calkin. Toros de San RafaelSalvador López, vuelta al ruedo; Rodrigo Cepeda « El Breco », oreille et ovation à celui  de regalo. Entrée: Lleno.

Tixcocob. Toros de La CeibaSan Francisco et DzitoxAntonio Romero, silence avec avis et silence; Germán Rodríguez, oreille et silence avec avis. Entrée: Lleno.

Tuxpan. Toros de Puerta Grande Le rejoneador Tarik Othón, silence avec avis et deux oreilles et rabo; Alejandro Martínez Vértiz, deux oreilles et silence. Entrée:  lleno.

Ciudad Satélite. Plaza La Florecita. Novillos de Santo TomásJosé Sainz, silence; Roberto Román, vuelta al ruedo avec pétition; Sebastián Ibelles, deux oreilles; José Alberto Ortega, oreille. Entrée:   deux tiers de plaza. Fernando García hijo salut aux en las banderilles du second. Roberto Román s’est coupé la coleta à l’issue la lidia de son novillo.

Bolsin de la Peña à Arles

Important triomphe de Fabien Castellani (ET Arles) et du Catalan Cristian Alfaro (ET Nîmes/Catalogne) en Camargue.

Le matin, tentadero de sélection entre différentes écoles taurines françaises, Crisitan Alfaro, se classant premier devant Fabien Castellani, les deux gagnant le droit de tuer un novillo l’après-midi.
Très centré et affichant de l’oficio, Fabien a coupé une oreille après avoir bien tué. Cristian Alfaro a exécuté une grande faena basée sur la gauche, comprenant des naturelles très longues et poderosas, obtenant une oreille malgré avoir pinché à deux reprises avant une bonne estocade.
Pour leur courage et leur entrega, les deux aspirants ont reçu un prix important de la part de la prestigieuse Peña “La Muleta” d’Arles…

(communiqué)

Grenade sur Adour / Maurrin, le 1er Juin

“JUAN BAUTISTA EST UNE FIERTÉ POUR LA FRANCE”

MADRID 20 MAI 2019 © Ferdinand De Marchi

L’Ambassadeur de France Jean-Michel Casa a participé à l’hommage que l’Afición de Madrid a rendu au torero d’Arles.  

C’est plus d’une centaine d’aficionados et de professionnels qui ont pris part lundi dernier à l’hommage que l’Union des Abonnés de Las Ventas a rendu au matador français Juan Bautista, lors d’une réception où l’émotion était palpable et célébrée en présence du nouvel Ambassadeur de France en Espagne, Jean-Michel Casa. “Juan Bautista est une fierté pour les français”, a déclaré l’Ambassadeur qui a souligné également : “L’importance que possède la Tauromachie en France en tant que tradition et comme manifestation culturelle de grand relief dans notre pays”. 

Sous la baguette du Directeur Tendido Cero, Federico Arnás, l’hommage s’est déroulé avec la participation du journaliste Gonzalo Bienvenida et du multidimensionnel Paco March, très connaisseurs tous deux de la carrière de Juan Bautista. Conjointement avec le torero d’Arles, ils sont revenus sur la trentaine de paseos effectués à Las Ventas, ses trois Grandes Portes et en général sur ce qu’il représente en tant qu’icône culturel du peuple français. “Plus qu’un hommage, ceci est la reconnaissance de l’Afición de Madrid envers une vedette de la Tauromachie qui s’éloigne des pistes avec plus de 700 corridas à son actif et avec une feuille de route enviable”, a reconnu Jesús Fernández, Président de l’Union des Abonnés qui a souligné également la casquette d’organisateur de Juan Bautista : “Il a amené les Arènes d’Arles à l’avant-garde et au premier rang des grandes scènes du monde”. 

Juan Bautista prononça des paroles de remerciements dirigées aux organisateurs de la réception  – “C’est la Feria de San Isidro la plus tranquille que je connaisse”, a t’il plaisanté – et a dédié toute sa reconnaissance “à la personne à qui je dois ce que je suis et qui est mon père. Il aurait aimé être présent ici aujourd’hui”. 

Le banderillero Rafael González s’adressa à Juan Bautista au nom de tous les membres de sa cuadrilla, et la réception se conclut par la remise d’une peinture à Juan Bautista avant que la cérémonie ne s’achève en présence de tout le public debout pour attribuer une chaleureuse ovation au torero et à l’organisateur français.

(communiqué)

MADRID 20 MAI 2019 © Ferdinand De Marchi

EAUZE

 La ville d’ Eauze et le Club Taurin d’ Eauze présenteront la féria 2019, le jeudi 23 mai à 19h 15 à la salle d’ honneur de la mairie d’ Eauze en présence des ganaderos Gersois Jean Louis DARRE et de Jérome BONNET. 

La soirée sera animée par le journaliste taurin Jean Michel DUSSOL.

> >  

> > Un buffet clôturera cette soirée ( 10 euros /persone )Inscription : 06.83.61.63.86 ou 06.80.06.38.38 .

> >  

Rnseignement :location pour la journée taurine du 6 juillet  à la mairie d’ Eauze 05.62.09.84.92.

Page 1 sur 751

© 2019 Corridasi - Tous droits réservés