Madrid, double silence pour Lamothe

Plaza de toros de Las Ventas de Madrid. Troisième de la Feria de Otoño. 12.216 spectateurs.

Novillos de Valdellán, et deux (5º et 6º tris) de López Gibaja,  

YON LAMOTHE, silence et silence après avis

DIEGO GARCÍA, palmas et silence après deux avis

JORGE MARTÍNEZ, vuelta al ruedo après pétition et ovation après avis

Le Portugal supprime l’interdiction faite au moins de 16 ans d’assister aux corridas

Bonne nouvelle pour les aficionados lusitaniens. Après un an dans le tiroir, le décret-loi avec lequel le gouvernement du Portugal entendait restreindre l’accès des moins de 16 ans aux arènes a finalement été annulé. Ainsi, les spectacles continueront d’être librement accessibles aux plus de 12 ans, tandis que les enfants de 3 à 11 ans pourront y assister accompagnés d’un adulte.

Le gouvernement portugais, aux mains du Parti socialiste, avait annoncé cette restriction pour s’assurer le soutien parlementaire des législateurs du PAN, une formation animaliste qui a fortement conditionné l’exécutif tout au long de la dernière législature, au point qu’un vote budgétaire a fini par être décidé en échange de l’augmentation de la TVA payée par les spectacles taurins.

Cependant, après les dernières élections législatives, le PAN a vu sa représentation parlementaire drastiquement réduite, ne conservant qu’un seul siège. A cela, il faut ajouter la progression de la droite dans les sondages d’intentions de vote. Ces deux éléments ont contribué à une amélioration directe du climat d’opinion concernant la tauromachie.

Ainsi, le ministre de la Culture, Pedro Adão e Silva, a reconnu dans des déclarations au journal Público que le gouvernement « ne considère plus comme une priorité » de restreindre l’accès aux arènes. Pour la Fédération taurine portugaise, Protoiro, c’est la meilleure démonstration que le décret-loi avait été approuvé dans le cadre d’une négociation politique, sans qu’il y ait une véritable motivation politique pour éloigner les mineurs des arènes.

De son côté, la Présidence de la République a pris acte de ce qui s’est passé et a renvoyé le décret-loi à l’Exécutif, exigeant un traitement plus rigoureux du document. Cet échange a joué en faveur de la tauromachie, retardant l’entrée en vigueur de la restriction. Enfin, la présidence de la République a opposé son veto au décret-loi, éteignant complètement un processus que le gouvernement admet ne pas vouloir reprendre. Ainsi, l’accès gratuit des mineurs aux arènes sera maintenu, selon les conditions qui prévalaient jusqu’à présent.

En Espagne, la Communauté de Madrid a réuni en 1999 quatre équipes académiques d’autant d’universités pour étudier dans quelle mesure la participation des mineurs aux corridas peut avoir des effets négatifs sur les enfants. Ces travaux scientifiques ont conclu qu’il n’y a pas de conséquences néfastes associées à la fréquentation des arènes. Dans le même ordre d’idées, en 2017, une thèse de doctorat de David Guillén a été publiée qui étudie le profil des élèves des écoles taurines et trouve des aspects très favorables associés à cette forme de formation et d’enseignement.

Francis Wolff et Pierre Vidal à la librairie Tonnet samedi 11 h. à Pau

Francis Wolff (librairie Tonnet)

Librairie Tonnet

Public  · Tout le monde.

Une rencontre entre Francis Wolff et Pierre Vidal, écrivain, journaliste, chroniqueur qui a écrit aussi une biographie de l’auteur.
Francis Wolff est philosophe et défend un humanisme critique, articulé à une définition néo-aristotélicienne de l’homme, comme « animal doué de logos (pris au double sens de langage et de rationalité). L’universalité vers laquelle tend ce logos est théorisée comme « troisième pli de la pensée »35, qu’elle soit théorique ou pratique.
Il a également pris position contre le concept de « droits des animaux » en général. Il distingue les devoirs que les hommes ont vis-à-vis des animaux selon le type de rapports noués avec eux et les « dettes » que ceux-ci impliquent: ne pas rompre les échanges affectifs avec les animaux de compagnie; ne pas rompre le pacte moral qu’implique la domestication des animaux « de rente » (utilisation contre protection et bien-traitance); respecter les équilibres écologiques et la biodiversité vis-vis des animaux sauvages.

Méjanes: « un toro pour un rêve d’enfant »

mej05h

L’association « Un toro pour un Rêve d’Enfant » dont le président est le matador nîmois Marc Serrano a défini le cartel de son festival caritatif qui se déroulera le dimanche 30 octobre dans les arènes de Méjanes, aimablement prêtées pour cette occasion par sa propriétaire Michèle Ricard et la famille Guillot qui en assure la gérance.

Cette journée débutera à dix heures par une rencontre entre les élèves des écoles taurines de Béziers, Arles, CFT, Adour Aficion, AFAP et Escuela de Cataluña. Un vote du public permettra de désigner le meilleur de ces jeunes qui combattra le soir un eral dans le cadre du festival.   

L’après-midi, à 15 heures, dans des arènes décorées par l’artiste Stanislas Blohorn. le comédien, écrivain Yannis Ezziadi, auteur de « Ma dernière corrida », prononcera le discours d’ouverture. Le cavalier mexicain Cuauhtémoc Ayala ouvrira un cartel international composé d’Uceda Leal, Marc Serrano, Gómez del Pilar, du novillero Lalo de María et du meilleur novillero sans picador de la matinée. Le bétail appartiendra aux ganaderías Gallon, Cuillé, Tardieu, Margé, Blohorn, El Campo et Pages-Mailhan.

Tous les acteurs de cette magnifique journée agissent comme bénévoles : les toreros se produisent gracieusement. Chaque ganadero céde gratuitement un toro ou un novillo. L’affiche est offerte par le peintre Diego Ramos et le logo de l’association a été réalisé gracieusement par le peintre Loren. Le service médical est assuré de manière désintéressée et de nombreux donateurs participent, par leur soutien financier, à la réalisation de cette journée. Les bénéfices du festival vont aux services de pédiatrie des hôpitaux de Nîmes et Arles à part égale.

De nombreuses surprises très spectaculaires vont agrémenter cette journée exceptionnelle parrainée par le grand architecte Rudy Riciotti. Nous les annoncerons dans les jours à venir. Ainsi le festival « Un toro pour un Rêve d’Enfant » donnera une nouvelle preuve de la générosité des professionnels taurins et des aficionados qui sont attendus nombreux… 

 (Communiqué)

Logo de l’association un rêve d’enfant signé Loren

Fiesta campera de Rion des Landes

Danile Luque et Carlos Zuñiga se séparent

Carlos Zuñiga et Daniel Luque ont cessé de travailler ensemble comme ils le faisaient maintenant depuis 3 ans. C’est l’apoderado qui l’a annoncé dans un tweet où il évoque la ferté d’avoir oeuvré au côté du diestro de Gerena.

Jeunes aficionados

Ils veulent nous faire taire, une semaine avant la PPL #corrida à l’Assemblée Nationale, la #JeunesseTaurine Française se mobilise pour une grande journée de tauromachie en Camargue !

Algeciras

Avant Istres, rencontre avec Bernard Marsella

bm06ph

 Rencontre avec Bernard Marsella avec lequel nous avons évoqué en détails le week-end taurin à forte implication française qui se déroulera au Palio les 15 et 16 octobre… 
Après une temporada istréenne 2022 déjà bien fournie, le Palio bouclera ses festivités taurines avec un week-end comprenant quatre manifestations, depuis la matinée pédagogique du samedi jusqu’à la corrida de Valverde le dimanche. Et pour évoquer le contenu de cette mi-octobre, rien ne vaut une rencontre avec le directeur des arènes, comme c’est devenu une habitude à Torofiesta…

« En 2007, date où nous avions eu les arènes en direct, nous avions organisé pendant deux années consécutives, deux festivals en octobre. Et chaque fois, nous avions eu de la chance avec la météo ! Ensuite, avec l’essor pris par la feria, on a surtout concentré notre programmation sur le mois de juin. Or, depuis 2020, nous avons mis au goût du jour les toros en octobre puisque cette année-là, la feria avait été annulée et Juan Leal s’était proposé de venir à Istres pour tuer gratuitement six toros français au profit des associations qui œuvraient contre la COVID…Donc, la feria n’ayant pas eu lieu, nous avions pu sauver les meubles avec cette corrida, avec aussi en matinée une novillada où Maxime Solera et Rafi avaient toréé. Il y a eu du monde et on a trouvé que c’était bien pour clôturer la temporada non seulement istréenne, mais aussi française !

En 2021, nous avons réédité la formule avec la corrida de Virgen María pour Colombo, Solera et Younes, et cette année, du fait qu’il n’y ait pas eu de toros en août, nous avons décalé une date supplémentaire pour ce week-end d’octobre.

WEEK-END 2022Samedi 15

Le samedi, toujours pour initier les néophytes, matinée de découverte avec divers ateliers. On le fait chaque année, avec l’Association Française des Aficionados Prácticos qui sont organisés pour ce genre d’initiative gratuite permettant aussi d’attirer la jeunesse aux arènes et de donner envie à des gens qui par ce biais découvrent la tauromachie de peut-être acheter un billet pour la novillada de l’après-midi !Les novillos proviendront de Fernay, elle est très bien présentée et on peut même dire que c’est une petite corrida de toros ! On a énormément d’espoir avec ce lot et l’on espère qu’il permettra aux trois novilleros de justifier leur engagement et de se propulser vers l’avenir. Je souhaite évidemment que le public réponde car assister aux novilladas est aussi un acte militant qui va dans le sens de la défense de la corrida.
 
nov of02h
 
cj02h 

En ce qui concerne les novilleros, Clemente Jaume, de Béziers, toréait l’année dernière pour la première fois au Palio en octobre, en matinée de la corrida de Virgen María. Il n’avait pas eu de chance avec un novillo faible, mais nous avions décelé en lui certaines qualités. Il est apodéré par l’ex-matador José Ignacio Ramos, il a toréé une quinzaine de novilladas piquées, ce qui laisse supposer qu’il va arriver avec un bagage technique encore plus étayé. C’est un jeune qui se doit aujourd’hui de passer à la vitesse supérieure et Istres pourrait être la scène idéale pour voir son évolution…
 trist02h 

Tristán, on l’a vu toréer à Arles où il n’a pas été mal du tout, mais aussi à Soustons et Tarascon. L’an dernier, il devait venir puis ça n’a pas pu se faire puisqu’il avait fait un breack, et cette année, il n’a certes pas beaucoup toréé, mais nous lui avions alors promis de le reprendre s’il revenait, et il aura avec cette novillada une opportunité en or pour dire de ne pas l’oublier. Là aussi, ce sera à lui de profiter pleinement de cette opportunité qui lui est donnée !

 nj21h 

Reste Nino, qui est la véritable attraction de ce cartel, ce sera un jour très important pour lui puisque ça représentera ses débuts avec picadors. Après avoir passé avec succès toute la période de la novillada non piquée, il a accumulé un bagage technique justifiant pleinement son passage dans la catégorie supérieure. On a énormément d’espoir sur lui, il aura toréé aussi sa dernière sans picadors à Bouillargues la semaine précédente avant de venir au Palio qui, je pense, constitue un endroit rêvé pour ses débuts dans cette nouvelle étape. Devant, je le répète, une novillada sérieuse qui correspond à un début en piquée qui n’a rien de tronqué !J’ajoute que le triomphateur recevra en piste le Trophée Pierre Pouly qui à l’époque organisait les novilladas avec le Toro Club. Une distinction qui tenait particulièrement à cœur au regretté Jeannot Teisseire, qui sera remise à l’issue de la course par Marie-Paule Pouly, la belle fille de Pierre.Dimanche 16Le dimanche, organisée en partenariat avec le Centre Français de Tauromachie, novillada non piquée avec des erales de La Paluna, parfaite pour ce style de course. Je précise que cette novillada sera offerte aux aficionados ayant pris le pack du week-end…
 pal02h

On se retrouve avec un cartel de jeunes, cette fois international, qui sont aux portes de débuter avec picadors, d’où l’importance pour eux de briller à Istres pour se faire remarquer en vue d’avoir des opportunités à l’échelon au-dessus pour la prochaine saison.

 ch02h
Clément Hargous

 tb02h
Tristán Barrroso

 ct02h
Cristian Torres 

Ils sont armés pour ça, que ce soit Clément Hargous, Tristán Barroso – qui viendra se présenter dans le Sud-Est- ou même l’espagnol Cristiano Torres, de l’école taurine de Salamanque, considéré par la presse de son pays comme l’un des espoirs les plus solides parmi les aspirants. Il m’avait enchanté à Arles et j’espère que lui comme ses deux compañeros de cette matinée sauront tirer leur épingle du jeu. Le meilleur d’entre eux recevra en piste le Trophée de l’association Tore’Art de José Gomez qui a le geste d’offrir aux jeunes toreros capes et muletas.
 
valv02h 

Quant à la corrida qui va mettre un terme à cette journée, je rappelle que nous sommes restés fidèles depuis cinq ans à l’éleveur Jean-Luc Couturier, depuis 2018 où Juan Leal était entré par la fenêtre de la substitution en remplaçant Manolo Vanegas, triomphant en coupant trois oreilles. L’année suivante, c’était le mano a mano Chacón/Javier Cortés, ce dernier coupant trois oreilles. En 2020, était programmé un desafío ganadero Baltasar Ibán/Valverde qui a dû être déprogrammé à cause de la COVID, puis en 2021, ce fut un desafío Margé/Concha y Sierra et cette année, ce sera donc six toros de Valverde pour la dernière corrida de la saison en France. 

clem02h  

On fonde aussi énormément d’espoir sur cette corrida qui va être assez homogène, sérieuse, avec un cartel innovant puisque nous sommes ravis notamment que Clemente vienne débuter enfin à Istres ! Ce garçon, on le sait, est pétri de qualités, il est sur de bons rails aujourd’hui avec un nouvel entourage professionnel, car il a certainement perdu trois ans par rapport à sa carrière. Quand on a autant de pureté dans le toreo, il est évident que l’on a des arguments pour tout simplement fonctionner. En toréant seulement trois corridas cette année, Gamarde, les Saintes et Châteaurenard, se mettant en évidence à chaque fois, Clément va arriver à Istres pour cette corrida de Valverde qui va représenter pour lui une belle opportunité de se mettre en valeur pour la suite de sa carrière. C’est donc un torero à prendre en compte pour 2023 qui devrait représenter pour lui une temporada plus prodigue en termes de contrats. Avec cette personnalité et cette manière un peu unique d’interpréter le toreo, ce qui représente sa force. On finit par se lasser par tous les toreros qui présentent un concept très ressemblant, mais lui est différent et quelque part, c’est un atout ! 

as02h 

Adrien Salenc a effectué une grande temporada qui a débuté difficilement et injustement pour lui car il n’avait pas beaucoup de contrats, mais finalement, il va finir la saison avec un quota de courses intéressant. Avec en prime le fait d’avoir laissé une très bonne impression à Las Ventas ! Il n’y a pas beaucoup de toreros qui auraient pu faire ce qu’il a réalisé ce jour-là à Madrid… Adrien est très capable, il est en pleine maturité et notamment le zambombazo qu’il a pégué à Bayonne devrait lui ouvrir énormément de portes ! C’est donc aujourd’hui un torero incontournable quand on organise des ferias. On en est fier, il a pris son alternative au Palio, c’est un fidèle de cette plaza et il nous le rend bien ! 

co02h 

Le troisième est Carlos Olsina qui a pris l’alternative ici cette année et qui a triomphé puisqu’il est sorti a hombros après avoir coupé deux oreilles à son second toro. Il était donc logique et légitime que nous lui proposions un nouveau contrat, ce qui représentera aussi pour lui un enjeu important car il a peu toréé et la moindre occasion de se produire prend une dimension importante. Donc, on attend énormément de lui et on espère qu’il sera dans la même dynamique que pour la feria avec cette envie et cette alegría qu’on lui a vues, avec un mélange de bon toreo et de folie… A l’issue de cette corrida, le meilleur matador recevra en piste le Trophée Denis Gouin.C’est donc un cartel très intéressant pour l’aficionado, c’est pourquoi j’espère que le public se déplacera à Istres pour partager avec nous ce final de temporada. Ce que l’on peut dire, c’est que cette année, ça aura fait d’Istres une arène qui a conçu une temporada dense avec cinq corridas, deux novilladas piquées et une non piquée. A ce propos, il faut rendre hommage à la volonté politique et au maire François Bernardini qui défend de la meilleure des manières la tauromachie, les cartels d’Istres en étant la preuve !Billetterie

Je tiens à préciser à ce sujet que s’il était logique de terminer la saison sur un week-end français, nous sommes très satisfaits de constater comment les peñas ou les clubs taurins de chaque matador ou novillero se mobilisent, ce qui va drainer du monde aux arènes… 
ist30h 

Pour la novillada, Istres, au même titre que les autres villes de l’UVTF, ayant programmé un élevage français, bénéficier d’un achat de places afin d’inviter la jeunesse locale aux arènes.

Annonces cartels 2023 A ce sujet, les cartels de la feria 2023 seront présentés le vendredi 20 janvier. La Feria d’Istres se déroulera du 16 au 18 juin et le week-end taurin les 14 et 15 octobre. A vos agendas… »

Paul Hermé Torofiesta.com

Aguaclientes (Mexique)

Trophée des as

Page 1 sur 583

© 2022 Corridasi - Tous droits réservés