Catégorie : Conférence Page 1 sur 4

Arles soirée Emma Calais

L’AMTA, l’association les Amis du Musée taurin d’Arles vous remercie de bien vouloir diffuser le communiqué joint

pour une manifestation qui aura lieu le Jeudi 27 Juin 18h30

CONFERENCE EMMA CALAIS, caballera en plaza

salle Jean et Pons Dedieu 62 rue du 4 septembre à Arles

Entrée libre

Renseignements au 0643219020 

Café-Toro

BÉZIERS: Journée Internationale de la tauromachie

Jeudi 16 mai dans le cadre de la première Journée Internationale de la Tauromachie, initiée par LA Fundación del toro de lidia, le Musée taurin de Béziers et l’Union taurine Biterroise (UTB) étaient ouverts à la visite de 10 à 18 heures.  Tout d’abord et notamment en fin de matinée les “anciens de l’ASBH”, visite suivie d’une collation . À 14 heures les élèves de première du lycée privé de la Trinité étaient prévus mais du fait des pressions éhontées des anticorridas sur l’Évêché et autres organismes celle-ci fût annulée. Lorsque l’on voit ces gens manifester avec des banderoles et pancartes ensanglantées nous pouvons dire que quelques choses ne tourne pas rond dans leur cerveau !
À 17 heures 30, en présence du maire Robert Ménard, trois élèves de l’École Taurine de Béziers Méditerranée : Escriban, Hugo et Pablo firent – accompagnés du torero Biterrois Carlos Olsina – une démonstration commentée du travail au capote et à la muleta… Puis projection de deux films de l’époque des célèbres matadors Joselito (juillet 1914) et Belmonte (1920). Ainsi Béziers a réaffirmé, une fois de plus, son attachement à la Tauromachie…

Présentation du livre « Manifiesto de la Tauromaquia »


Par Antonio Arévalo,

photo Julieta Arévalo


Dans les salons de l’hôtel Wellington de Madrid a été présenté le livre « Manifiesto de la Tauromaquia », en présence de nombreux aficionados et de personnalités du monde taurin, comme le matador César Rincón ou le ganadero Antonio Bañuelos. Un livre collectif avec les contributions du professeur universitaire Antonio Purroy, du chercheur Beatriz Badorrey, du journaliste et écrivain José Carlos Arévalo, du vétérinaire spécialisé dans le toro de combat Julio Fernández, entre autres. Un livre militant mais non pamphlétaire avec une argumentation solide pour la défense de la corrida mais qui dévoile aussi des aspects méconnus de l’affrontement de l’homme avec le toro. Edité par l’association « Es de Toros », au cours de cette présentation fut annoncée la création d’un site Web en défense de l’univers taurin sous toutes ses variantes. Par ailleurs, des conférences seront bientôt disponibles sur le web avec tous
les textes inclus dans cet ouvrage.

Cap Aficion

A la Librairie Tonnet à Pau jeudi 25 avril à 18.00.

Peut être une image de 2 personnes et texte qui dit ’JEUDI 25 AVRIL MAM NE ( alas 6 de la tarde Pierre Vidal 18h00 1 est notre invité NCONT www.librairie-tonnet.fr እበ VAMONOS! sur surlecheminduRocia e chemin du Rocio’

Pierre Vidal, journaliste et ancien chroniqueur du Journal La République des Pyrénées présentera son récit Vamonos ! sur le chemin du Rocío réalisé avec le photographe Bruno Lasnier et publié aux éditions l’Atelier des Brisants.

La rencontre sera animée par Patrick Cauna

Un voyage avec Pierre Vidal et Bruno Lasnier au cœur de l’Andalousie sur les traces de la Blanca Paloma.

Chaque année quelques jours avant la Pentecôte ils sont des milliers d’andalous à se mettre en route vers Almonte et la aldea du Rocío. Pour rien au monde ils ne manqueraient ce rendez-vous. À pied, à cheval, en charrette, en roulotte ou en véhicule tout terrain, réunis derrière le simpecado de leurs hermandades respectives au son du tamboril et des palmas, ils vont traverser le Parc de la Doñana, emprunter des pistes sabloneuses, traverser pour certains le Guadalquivir et tous dormir à la belle étoile. Leurs haltes sous les pins centenaires de la raya seront prétextes à des nuits sans fin à chanter et danser des sévillanes au goût de fino et de rebujito. Puis arrivera le moment tant attendu des retrouvailles avec la vierge du Rocío dans des scènes enfiévrées dont l’apothéose sera sa sortie à l’aube du lundi matin. Il sera alors l’heure de repartir jusqu’à l’année prochaine

Ole ole al Rocío yo quiero volver a cantarle a mi Virgen con fe con un ole ole ole ole ole.

Viva la blanca paloma ! Viva la Virgen del Rocio !

Patrick Varin face à son public

Café-Toro

NIMENO II (le film) à Béziers

JEREZ : PRESENTATION DE LA NOVILLADA D’ANTEQUERA

Les intervenants  : Marciano Brena, Juan Pedro Domecq , Javier Peregrino,  Daniel de la Fuente. (Photo JD)

La présence de Javier PEREGRINO novillero de JEREZ DE LA FRONTERA et des novillos de la ganaderia CASA DE LOS TOREROS elle aussi jérézana ont motivé cette présentation en grand par la Fondation Cultura Taurina,

Rafael VALENZUELA ouvrait les débats et laissait à Marciano BRENA , grand aficionado et journaliste taurin, le soin de dé-briffer les trois invités, Avant cela il rappela trais clairement les objectifs et mode de fonctionnements de ce concours de novillada organisé par la fondation de Victorino MARTIN, Prit ensuite la parole Daniel de LA FUENTE ancien novillero originaire d’une famille de ganaderos et actuellement collaborateur de Jorge BUENDIA empresa entre autres de la plaza d’ANTEQUERA,Il se félicitait tout de l’initiative de la fondation de de la Junta d’Andalucia dans l’organisation de ces novilladas dans le quasi desert de ces spectacles pourtant indispensables pour l’avenir de la tauromachie,

Juan Pedro DOMECQ BOHORQUEZ présentai ensuite sa toute jeune ganadéria sise dans la mythique finca du MARQUEZ DE DOMECQ dont il est le petit neveu La casa de Los Toreros revit dans cet univers taurin qui l’a marquée,

Javier PREGRINO, un habitué des tentadero de CASA DE LOS TOREROS mais aussi des autres ganadérias de Jerez, Il revenait sur son parcours de novillero mais aussi universitaire puisqu’il se partage entre préparation taurine et son métier d’ingénieur, Il se définit comme un torero classique fortement inspiré par le toreo sévillano,

Pour conclure Antonio SANZ adjoint à la culture de la mairie de JEREZ se lançait dans un vibrant éloge de la tauromachie comme art et culture mais aussi inspiratrice es autres arts et enfin élément indispensable de l’économie et de la préservation du milieu naturel, Il y avait bien longtemps que l’on n’avait pas entendu en public un politique s’exprimer de manière aussi claire et déterminée,

Jean DUPIN

Page 1 sur 4

© 2024 Corridasi - Tous droits réservés