Catégorie : Actualité Page 1 sur 4

Castella : triomphe majuscule à Valencia

Valencia,  . Feria de Fallas. Toros de Jandilla et Vegahermosa (1 et 6 ). Corrects de présentation et inégaux de comportement  . Deux toros sortent du lot: le second brave et exigeant; et le  cinquième qui fit la vuelta al ruedo après une forte pétition d’ indulto.

Diego Urdiales, salut, un avis et silence

Sebastián Castella, deux avis et silence,   deux avis et deux oreilles;

 Cayetano, silence, silence. 

Entrée: Trois quarts. José Chacón y Fernando Pérez saluent au cinquième

Fitero: El Cid et Javier Marin triomphent

Fitero (Navarra). Feria de San Raimundo. Reses de El Madroñal (rejon) et de Hermanos Cambronell  .

Le rejoneador Mario Pérez Langa, un avis et palmas et oreille; 

El Cid, un avis et oreille   et un avis et oreille  

 Javier Marín, un avis et oreille   et deux oreilles. 

Entrée: Quasi lleno

Valence, Paco Ureña et Enrique Ponce proches de la porte du prince

Septième de la Feria de Fallas. Lleno de ‘No hay billetes’.

A la fin du paseillo, le Président de la Diputación a remis une plaque commémorative pour les cinquante ans d’alternative de Santiago López.

Toros de Juan Pedro Domecq.

Mano à mano

Enrique Poncesilence, oreille et ovation.
Paco Ureña,  silence après avis, oreille et ovation après avis.


Blessure de 4cm de profondeur à la lèvre d’Enrique Ponce lorsqu’il a ms à mort son second toro.

Thomas Dufau et Juan Leal probables à la San Isidro

Selon le site http://www.mundotoro.com, Thomas Dufau aurait un poste à la féria de la San Isidro à Madrid dans un cartel relevé : Thomas Dufau, David Galván et Joaquín Galdós, toros de Valdefresno. C’est encore officieux mais probable. Si cela se confirme c’est un fait historique car c’est la première fois qu’un torero originaire du sud-ouest de la France serait inclus dans le cycle Isidril. Enhorabuena Thomas. Toujours selon la même source: Sébastien Castella serait cité trois fois au cours de la féria. Enfin Juan Leal est annoncé lui aussi dans un grand cartel avec Octavio Chacón et Javier Cortes face aux fameux toros de Pedraza de Yeltes. Nos félicitations à Juan aussi, c’est une belle opportunité mais aussi une grande responsabilité pour lui de tuer une des ganaderias vedettes du moment. Au total donc 5 postes pour des matadors français c’est bien…

Valence, Roca Rey 3, El Juli 0

Valencia, vendredi, cinquième de la féria de Fallas. LLeno.

Toros de Victoriano del Río et Toros de Cortés (3ème  et 6ème ), Inégaux mais correctes de présentation , avec un fond de bravoure les 1er , 3ème  et 5ème ; deslucidos les autres.

El Juli, silence et silence; 

Roca Rey, oreille avec deux avis y deux oreilles avec un avis ; 

Jesús Chover, qui prenait l’alternative, vuelta al ruedo avec pétition  y silence avec un avis;

Entrada: Lleno de « No hay billetes ».

Jesús Chover a pris l’alternative avec Tallista, numéro 32, de 537 kg, né en 10/14, negro mulato.

Mieux servi que Julian, Andrés a profité des opportunités de ses deux toros pour lui mettre un « bain terrible » dont il aura du mal à se remettre. Le score final n’aura certainement pas plu au madrilène. Les dispositions de Roca Rey auront séduit un public qui a été gagné par l’arrogance et l’impétuosité d’Andrés prêt à tout pour gagner la partie. Ah! la jeunesse… Le péruvien a débuté les deux faenas par des changées au centre et il continua par des séries courtes des deux côtés, millimétrées conclues par des remates inattendus et plaisants. Il fut nettement au dessus de ses deux toros, nobles mais sans émotion. Qui arrêtera le Péruvien qui a mis à terre le numéro un en titre ? Il aurait du couper une oreille supplémentaire s’il avait tué le premier à la première tentative. L’épée c’est son talon d’Achille…

Un plaisir que de voir ce Llenazo de féria…

Valence, mano à mano samedi

En raison de la baisse de José Mari Manzanares qui ne reprendra qu’à Castellon la corrida de samedi au coso de la calle Jativa se transforme en mano à mano entre Enrique Ponce et Paco Ureña. Toros de Juan Pedro Domecq.

VALENCE, PUERTA GRANDE POUR LOPEZ SIMON

Valence jeudi, cinquième de la feria de Fallas. 1/2 arène

Toros de Zalduendo, justes de présentation, commodes de têtes et inégaux de trapio.

Antonio Ferrera, ovation et saluts et silence après avis;

El Fandi, ovation et saluts et oreilles après avis; 

López Simón, oreille et oreilles après deux avis.

Corrida « barrata » de Zalduendo qui a manqué de race, de transmission et de force dans l’ensemble, donnant un spectacle inodore mais commode pour les professionnels en face. Antonio Ferrera qui a annoncé son départ chez Emsa toros c’est à dire chez le miliardaire mexicain Antonio Balleres, a fait preuve de son habituel officio et de ses détails précieux comme la mise en suerte du quatrième galleando por chicuelinas marchées. El Fandi a fait, avec de la réussite, son show habituel aux banderilles, un tiers qui plaît ici. Il tua son second d’une bonne estocade et coupa une oreille liée à ses impressionnantes capacités physiques. Première Puerta grande pour Lopez Simon prototype du torero commercial, sans beaucoup de personnalité mais très préparé excellent tueur (c’est ceux-là qui coupent le plus d’oreilles). A son crédit une estoconazo face au troisième toro. L’épée de la féria pour le moment. Peu d’émotion somme toute…

Photos J. Buravand

Bolsin de Ledesma: 1er tentadero

VALENCE, OREILLE POUR AGUADO

Valence, mercredi. Quatrième de Fallas. Un tiers d’entrée

Toros de Alcurrucén.

Álvaro Lorenzo, ovation et saluts après pétition et ovaion et saluts après avis;

Luis David, vuelta al ruedo après étition et ovation et saluts après avis;

Pablo Aguado, oreille et silence. 

Corrida inégale de présentation, diversement et de poids très variable. Elle se montra comme le veut l’encaste: froide à la sortie et peu spectaculaire à sa sortie, manseando sous le cheval, avec une pointe de genio mais maniable par la suite.

Beaucoup de sécurité de la part d’Alvaro Lorenzo qui a montré, à son second passage surtout, son officio et sa maturité. Il assure avec sincérité dans les moments compliqués. Il y en eut car son lot ne fut pas des plus commodes. Pablo Aguado a ses fans: il le doit à ses manières élégantes, son toreo très sévillan exécuté devant le meilleur lot du jour. Visiblement le président fait partie du club: il lui céda une oreille après une épée très basse alors qu’elle n’était demandée que par une petite minorité. De la fraîcheur et de l’originalité chez Luis David dont on ne pourra pas contester la volonté. Il est le prototype de la tauromachie mexicaine, allègre et vaillante: il a donc sa carte à jouer dans la temporada à venir.

Photos J. Buravand

VALENCE, ARRIMON DE BORJA COLLADO

Valencia, mardi, troisième de féria, novillada.
Plus d’un quart d’entrée.

Novillos de El Parralejo, bien présentés, nobles aux forces limitées, le premier plus encasté, ovationné à l’arrastre.

Diego San Román, ovation et saluts après avis,

Miguel Senent « Miguelito », vuelta al ruedo, silence après avis et ovation et saluts;

Borja Collado, palmas et oreille.

Saluts aux banderilles de José Arévalo au troisième et Raúl Martí au cinquième.

Novillada accidentée, les trois toreros se faisant prendre. Diego Sans Roman a pris un coup de corne sérieux au genou (trois trajectoires) après avoir été averti plusieurs fois. Il resta et tua l’animal. Il voulut revenir pour tuer son second adversaire mais le chirurgien s’y opposa. Miguelito qui débutait en piquée devant son public a plut mais il n’a pas eu de chance car son premier adversaire se rompit la patte. Très vert encore, il tua trois animaux et il fit preuve de détermination et fit une vuelta grâce à sa variété à la cape qui, on le sait, plaît toujours aux valenciens. Beaucoup de maturité et du courage chez Borja Collado, valeur sure désormais. Il s’imposa face à l’incertain cinquième qu’il tua a recibir. Il fut pris à son tour violemment en exécutant la suerte (cornada interne à la hauteur de l’aine).

Photos J. Buravand

Parte facultativo de Borja Collado:
cornada envainada de 10 cm. de profundidad y 6 cm. de trayectoria ascendente, en región anteromedial tercio medio proximal muslo izquierdo ». Pronostic réservé

Page 1 sur 4

© 2019 Corridasi - Tous droits réservés