Catégorie : Arène Page 1 sur 12

VILLASECA DE LA SAGRA A CHOISI LES ÉLEVAGES DE LA 23ÈME ÉDITION DE L’ALFARERO DE ORO

Villaseca mise sur la variété des élevages et des encastes. La feria se déroulera les 4, 5, 6, 7, 9 et 10 septembre. Les fers choisis sont de Cuadri, Cebada Gago, Montealto, Conde de Mayalde et Rehuelga. Pour la novillada concours les élevages retenus sont : Concha y Sierra, Conde de la Corte, Saltillo, Barcial. Partido de Resina et El Añadío.

Castella/Luque/F. Adrian confrontation inédite à Saint Sever

Nous vous l’annoncions en décembre, la première confrontation dans le Sud-ouest entre Sébastien CASTELLA et Daniel LUQUE aura bien lieu lors des Fêtes de la Saint-Jean le dimanche 23 juin à 18 h. Fernando ADRIAN, le torero révélation de 2023 et les toros de Santiago DOMECQ feront leur présentation à Saint-Sever ce jour-là.

Sébastien CASTELLA à Saint-Sever en 2023


Un an après son mano a mano avec Emilio de Justo et leur sortie en triomphe, Sébastien Castella sera à nouveau à Saint-Sever, l’une de ses arènes de prédilection.
Son retour dans les ruedos en 2023 après deux années sabbatiques a été un come-back triomphant, que Saint-Sever avait anticipé : c’est le seul torero depuis janvier 2023 à avoir réussi l’exploit de sortir « a hombros » de quatre des arènes les plus importantes arènes au monde :  Madrid (Puerta grande en mai et triomphateur de San Isidro avec trois oreilles), Séville (Puerta del Principe en septembre avec trois oreilles lors de la féria de San Miguel), Lima (en novembre, trophée Scapulaire d’Or de la féria Señor de los Milagros) et tout récemment la Monumental de Mexico qui a réouvert ses portes à la grande joie du monde taurin.
Un autre triomphateur de la saison 2023 en France, Daniel Luque reviendra dans les arènes Henri Capdeville, où il avait réalisé en juin 2022 l’une de ses meilleures faenas de la saison sur la magnifique interprétation du Concerto d’Aranjuez par l’Harmonie du Cap de Gascogne. Son début de saison 2024 en Colombie au mois de janvier a été tonitruant : trois oreilles à la feria de Manizales et quatre oreilles à la feria de Cali.Fernando Adrián s’imposait dans ce cartel de triomphateurs : il est la révélation de la temporada espagnole 2023 avec 15 corridas et 15 sorties « a hombros », un fait exceptionnel d’autant plus que par deux fois en mai puis en juin, il a ouvert la Puerta grande de Las Ventas de Madrid. Un bilan à faire pâlir les figuras : en 15 corridas, 46 oreilles, 4 queues et un indulto ! C’est le torero à voir !
Santiago Domecq présentera pour la première fois à Saint-Sever un lot de toros. Ganadero réputé pour la bravoure et la classe de ses toros, il a obtenu de très bons résultats la saison dernière remportant notamment le prix de meilleure ganaderia de la Feria de San Isidro et obtenant la grâce de deux toros à Béziers et à Antequera.
En 2023 corrida et repas à Morlanne ont affiché complet alors …RÉSERVEZ VOTRE JOURNÉE DE L’AFICIONIncluant la corrida, la fiesta campera et le repas côte à l’osVous bénéficierez de l’avantage remise avec le code JOURNEE
Animation musicale de la journée : Lous Faïences de Samadet11 h Fiesta campera avec l’école Adour Afición (novillos sans picador de Camino de Santiago)12 h 30 Repas animé par le groupe Sambastian :Côte à l’os et ses pommes de terre grenaille – Fromage – Tourtière
Menu adulte 25 € (Café et vin non compris) Menu enfants (- 10 ans) 10 € : Burger-Frites, Dessert, un soda18 h Corrida des Fêtes de la Saint-Jean    Musique : Harmonie du Cap de Gascogne Billetterie en ligne : https://www.billetweb.fr/pro/afssOffice de Tourisme Landes Chalosse (Saint-Sever, Hagetmau, Amou) : 05 58 76 34 64Guichet aux arènes le 22 juin de 10 h à 19 h et le 23 à partir de 9 h : 06 43 90 09 27 Places à partir de 15 €
Tarif jeunes jusqu’à 18 ans : réduction de 50 % sur tous les rangs 4 à 7Gratuit pour les moins de 10 ans sur les genouxFiesta campera : Adulte 8 € / Gratuit pour les moins de 18 ans   
À l’Office de tourisme et aux arènes, carte bancaire et chèque-vacances acceptésInformation tarif groupes, clubs, peñas et CE : 06 43 90 09 27 et toros.fetessaintsever@gmail.com  Sébastien CASTELLA à Saint-Sever en 2023
Organisation : Association des Fêtes de Saint-Sever Hôtel de Ville 40500 Saint-SeverInstagram :  @commissiontaurinesaintsever40Facebook : Commission Taurine Saint-SeverMENTIONS LÉGALESLettre d’information de l’Association des Fêtes de Saint-Sever – Siège social : Hotel de Ville 40500 SAINT-SEVERConformément à la loi no 78-17 du 6/01/1978, informatique et libertés, vous disposez à tout moment d’un droit d’accès et de rectification aux données vous concernant. Ce droit de rectification pourra être exercé en nous écrivant ou cliquez ici. Afin de respecter la protection de votre vie privée et de vos données personnelles, l’Association des Fêtes de Saint-Sever s’engage à ne pas divulguer vos informations personnelles à d’autres sociétés ou associations à des fins d’utilisations par celles-ci. Aucune utilisation de votre adresse électronique ne sera faite en dehors de l’envoi de la lettre d’information ou de votre réservationInformation : toros.fetessaintsever@gmail.com
Communiqué

Jairo Lopez deux oreilles, gagne la competencia dans les arènes de Arzacq-Arziguet

Présidence : Frédéric Marcel, assesseurs : Pascal Bouneau-Lavedan & Samuel Long

Public : remplissage à 90%

Musique : La Lyre Arzacquoise

6  novillos des frères Gallon

Bruno Martinez ( E.T Huesca)    : applaudissements et une oreille

Tomas Bastos     ( E.T Badajoz)  : une oreille et applaudissements et un avis   

 Prix de l’union des clubs taurin et des critiques taurin 

Jairo Lopez.    (E.T Citar Madrid) : silence et deux oreilles après avis et demande de vuelta du novillo par une partie du public Prix de l’Acosso

Sortie en triomphe de Jairo Lopez

Cette année la Ganaderia présente un ensemble avec un trapio homogène et de tête désigual. Tout au long de la course, on a eu un lot avec de la noblesse, une charge courte et de l’exigence. Le quatrième a eut un comportement légèrement manso et avisé.

Naturelle de Bruno Martinez

Bruno Martine sur son premier toro, le novillero effectue de jolies véroniques particulièrement appuyées à la cape. Les derechazos sont compliqués à effectuer, car le toro passe mieux à gauche qu’à droite. Les naturelles, qu’il effectue, sont plus appuyées. Le public l’encourage avec des applaudissements et la musique retentie. Au fer, il met une épée entière. Une pétition minoritaire  ne le récompense pas.

Face à son second toro tête haute Bruno Martinez a su montrer sa technique qui répond correctement aux sollicitations du toro . Des olés raisonnent lors du premier tiers. À la muleta, il appuie sur les derechazos ainsi que sur les naturelles afin de le fixer dans la muleta pour obtenir une oreille.

Tomas Bastos lors de la pose de banderilles
Tomas Bastos est vivement attendu après une bonne temporada 2023, dans le premier tiers le novillero a tendance à être légèrement dominé. Une de ces qualités et de poser les banderilles sur ses deux toros. Plein centre avec la muleta, il enchaîne de belles séries de derechazos. Il n’insiste pas trop sur la gauche. Il exécute un très joli changement de main. Sur sa première tentative il pinche et mets une épée engagée sur le second. Le président agite le mouchoir sur une pétition légèrement majoritaire.

Tomas Bastos n’exploite pas son second toro. Il exécute une faena propre qui ne porte pas sur le public. Il fait une série de naturelles. Les derniers derechazos sont plus profond qu’en début de faena. A l’épée, il est obligé d’utiliser le descabello. Il reçoit des applaudissements du public.

Derechazo de Jaire Lopez sur son second novillo


Jairo Lopez  : son premier novillo est un peu manso. Dans le premier tiers, il se fait prendre deux fois à la cape. Comme son prédécesseur, il pose les banderilles. Il fait de remarquables séries à droite et se fait prendre à deux reprises quand il attaque les naturelles. Sans convaincre, il n’a que le silence comme récompense.

Sur son second novillo le jeune Mexicain montre un tout autre visage. A la cape, il fait une série de lopesinas qui réveille le public. Aux banderilles, il exprime encore plus son talent que lors de son premier passage. Contrairement à son premier novillo, il trouve le sitio et la bonne distance. Il exploite la qualité de noblesse du novillo sur la droite comme à gauche avec de la profondeur lors de la faena. Cela transmet au public. Une épée entière légèrement de travers n’empêche pas le public très majoritairement de demander l’oreille. Le palco résiste plusieurs minutes avant de lâcher la seconde. Une partie du public demande vuelta qui n’est pas accordé. Le public sort ravi de cette première journée en attendant de se retrouver à Magescq.

Photos Roland Costedoat

Texte E.C

Que la temporada commence à Arzacq !

Arzacq Dimanche Fiesta Campera matinale.Trois quart d’arènes

Dorian Canton  deux oreilles

Deux piques

      Cette matinée commence par une capéa de la Ganaderia Agruna avec les élèves de Adour Aficion.  La première vache a une tête haute et beaucoup de fixité. Gwen est le premier à sortir. Très belle série à la cape. Jules sort en second avec les félicitations du Maestro.

Gwen devant la première vache

Richard Milian donne des conseils de douceur à Gwen lors du tercio à la muleta. Le public applaudi la prestation. Jules  sort en second. Richard trouve qu’il a des qualités naturelles. Il reçoit des applaudissements.Intervention du plus jeune élève d’Adour Aficion entre les deux vaches.

Jules devant la seconde vache


    La seconde vache est plus petite. Gwen la pare et Jules enchaîne avec des applaudissements. Richard reconnaît le calme de Jules .

   Avant d’entamer la seconde partie de la matinée. En hommage à Marcelle, un nouveau prix vient d’être créé par Régis Merchan à l’initiative  “Des carnets de Marcelle”. Pour cette première le neveu de Marcelle ainsi que Régis ont remis pour “la catégorie encouragements à Jules Dujols et Antoine M de l’école Adour Aficion.

Dorian Canton avec son second toro

Dorian Canton accueille à la cape un toro de la Ganaderia Gallon. Il a beaucoup de templé. Il reçoit deux piques de Laurent Langlois. Mathieu Guillon pose une jolie paire de banderilles. Le torero béarnais exécute  des faenas profondes et avec de l’alégria. Le public accompagne ces faenas avec des “olés”
Les naturelles se font une à une. Dorian valorise le toro de la Ganaderia.

  Pratiquement au centre de la piste , Dorian Canton tue d’une épée pleine et entière. Il finit au descabello efficace. Les applaudissements se font entendre. a matinée se termine par la présentation de la novillada non piquée.

Tomas Bastos reçoit le prix du neveu de Marcelle

   Pour le prix des carnets de Marcelle “prix de la révélation de la temporada 2023” Tomas Bastos

Vic, l’affiche de Lucio Santi

Le grand artiste Lucio Fanti signe cette année sa troisième affiche de la féria Vicoise, quarante après celle qu’il réalisa en 1984 où figurait notamment une corrida de Miura et une de Yonnet.

Grande entrée à Mérida (Venezuela)

Plaza Monumental “Román Eduardo Sandia”. Trois quart.

Toros de Los Aranguez, décastés de peu de jeu. 

David Fandila “El Fandi”: palmas et palmas. 

Francisco De Manuel: Silence après avis et oreille et pétition de la seconde. 

José Antonio Valencia: Silence après avis et palmas.

Il semble que la corrida bénéficie d’un renouveau au Venezuela avec l’assentiment des autorités en témoigne cette magnifique entrée. Corrida du dimanche

Plaza de Toros Monumental “Román Eduardo Sandia” de la ciudad de Mérida, Venezuela – Demie arène.

Toros de El Prado, Rancho Grande, Marañones et un de Juan Bernardo Caicedo de regalo.

Daniel Luque, oreille, silence et deux oreilles au toro de regalo; 

Jesús Enrique Colombo, deux oreilles, indulto ey deux oreilles symboliques; 

Antonio Suárez., silence après avis et palmas<;

Le rejoneador Francisco Javier Rodríguez, oreille.

La Madeleine: Marco Perez au Plumaçon pour la féria

 

Madeleine 2024
Le jeune prodige Marco Pérez présenté au Plumaçon

La Ville de Mont de Marsan et sa Commission taurine extra-municipale (CTEM) ont dévoilé le nom de l’un des novilleros qui officiera lors de la novillada piquée du 20 juillet prochain : Marco Pérez. Il s’agira de sa présentation dans le sud-ouest de la France. 

Âgé de tout juste 9 ans et élève de l’école taurine de Salamanca, Marco Pérez est repéré en  2016 par Jean-Baptiste Jalabert – alors matador en activité – lors d’un tentadero. Trois ans plus tard, celui qui est aujourd’hui prestataire des arènes de Mont de Marsan devient son apoderado et l’accompagne dans son évolution. Sens de la lidia et du sitio, corte torero au registre varié, le talent de Marco Pérez suscite un enthousiasme débordant auprès des aficionados, de la presse et du milieu taurin.En octobre 2022, à Séville, il envoûte la Maestranza pleine à craquer lors d’une démonstration que les Sévillans ne sont pas prêts d’oublier. Outre-Atlantique, il sort sur les épaules d’un César Rincón subjugué lui aussi. Enfin, en mai 2023, c’est un public très jeune et nombreux qui vient supporter ce phénomène lors d’une classe pratique à Madrid, d’où il repart avec 4 oreilles et une sortie en triomphe.Pour sa présentation dans le sud-ouest de la France, le jeune prodige a choisi Mont de Marsan. Un événement exceptionnel attend les aficionados du Plumaçon. 
(communiqué)

Il y aura bien corridas dimanche et lundi à la Monumental de Mexico

Ordre suivi de contrordre, on ne sait qui croire. Il y aura bien des toros à la Monumental de Mexico pour l’anniversaire, la plainte déposée par l’entreprise Plaza México après la nouvelle suspension prononcée par le cinquième tribunal mercredi dernier a été admise par le magistrat Gaspar Paulín Mendoza pour résolution. De cette façon, il y a 48 heures ouvrables à l’avance pour cela, de sorte que les célébrations prévues pour ce dimanche 4 février et lundi 5 février peuvent avoir lieu. L’avenir reste incertain…

4/02: Sebastián Castella, Leo Valadez e Isaac Fonseca (Xajay)

05/02: Pablo Hermoso de Mendoza, Calita y Arturo Gilio Jr (Los Encinos)

Les toros à Toulouse

Mexico: la Monumental une fois de plus interdite

Brutal mais prévisible renversement de situation à Mexico puisqu’une nouvelle décision juridique vient de suspendre ce mercredi l’activité taurine de la Monumental après sa réouverture triomphale dimanche dernier. Une juge Madame Sandra de Jesús Zúñiga  a révoqué le jugement de la Cour Suprême National et a donc interdit toute activité taurine dans la capitale avant un jugement sur le fond qui interviendra à plus long terme. Il s’agit du 5ème district administratif et chargée de l’application de la loi  pour la Celebración de Espectáculos Públicos en la Ciudad de México. Ce jugement fait droit aux revendications des organisations antitaurines particulièrement violentes dimanche aux alentours de la calle Rodin et très active politiquement. Il s’agit du groupe “Todos por Amor a los Toros” à travers de la Asociación Parlamentaria Izquierda Liberal. 

L’équipe juridique de l’empresa cherche une autre instance juridique qui puisse prendre une décision inverse à ce jugement qui pour l’instant fait droit et qui empêche par conséquent al suite de la temporada dans les plus grandes arènes du monde malgré son succès populaire extraordinaire. Il est peut probable que ses requêtes puissent parvenir à la cour avant les deux prochaines corridas de samedi et dimanche qui seront très certainement annulées ou reportées

PV

Les cartels prévus:

D 04/02: Sebastián Castella, Leo Valadez et Isaac Fonseca (Xajay)

L 05/02: Pablo Hermoso de Mendoza, Calita et Arturo Gilio Jr. (Los Encinos)

Page 1 sur 12

© 2024 Corridasi - Tous droits réservés