Catégorie : Arène Page 1 sur 7

Un 1×6 amélioré (?)

L’image contient peut-être : 1 personne, texte

Séville, premiers échos

Premières infos sur la féria de Séville qui selon Mundotoro devrait doubler les ganaderias de Juan Pedro Domecq, Victoriano del Río, Garcigrande et Núñez del Cuvillo. Elles seront accompagnées de Jandilla, Miura, Victorino Martín, Santiago Domecq, Fuente Ymbro, La Palmosilla, Hermanos García Jiménez ‘Matilla’ et Fermín Bohórquez pour les rejones. Éjectes en raison de leurs piètres prestations de la précédente temporada: El Pilar, Torrestrella et Daniel Ruiz .

Pedraza débutera à Mont de Marsan

Photo (E. Barbazan)

José Ignacio Sanchez, le représentant de Pedraza de Yeltes vient d’annoncer au site Mundotoros que la prestigieuse devise serait à l’honneur en France à Vic-Fezensac, Dax, Bayonne et Béziers comme l’an dernier mais débutera aussi à Mont de Marsan. Les Pedraza seront aussi en novillada, comme l’année dernière, à Garlin.

90 000 personnes dans les rues de Lima

90 000 personnes ont manifesté hier dans la capitale péruvienne pour la défense de la tauromachie et pour l’ensemble des traditions nationales; Parmi ces manifestants: José Galdos et Andrés Roca Rey les deux figures de la tauromachie andine; présente aussi la candidate aux élections au congrès de la Repúblique du Pérou Magaly Zapata. Les manifestants se sont regroupés sur la fameuse San Martin qui est au centre de la ville et qui porte le nom du fondateur de ce grand pays où se trouve la plus vieille arènes du Monde, Acho.

Tlaltenango (Mex) « El Chihuaha » pour Finito

Image

Finito de Cordoba tombe du cartel de Tlaltenango il est remplacé par Antonio Garcia « El Chihuaha ». Encore une fantaisie du torero de Sabadell ?

Irruption dangereuse à Cancun

Tarde agitée pour le trentième anniversaire des magnifiques arènes de Cancun. Une ville du Yucatan peuplé surtout de touristes nord-américains. Un anitaurin notoire saute dans l’arène lors de la Faena de Pablo Hermoso de Mendoza qui est investie par la police au quatrième toro de Marron. Lequel combattu sans picador sera gracié par Diego Silveti. Ainsi le spectacle aura été donné dans son intégralité malgré les multiples obstacles le ^public demeurant dans l’arène jusqu’au bout.

[INFO MIDI LIBRE] : Nîmes, la programmation de la temporada 2020

Midi Libre : « Pour la première année de la nouvelle gestion Casas : un solo de Sébastien Castella, l’alternative d’El Rafi et une place plus grand accordée aux corridas toristas. 

Résultat de recherche d'images pour "arènes de nîmes images"

Neuf corridas, dont deux de rejon, une novillada et une course camarguaise : voici en chiffres les spectacles tauromachiques qui seront programmés en 2020 dans les arènes de Nîmes lors des ferias de Pentecôte et des Vendanges ». 

https://www.midilibre.fr/2019/11/30/info-midi-libre-tauromachie-la-programmation-de-la-temporada-2020-dans-les-arenes-de-nimes,8573366.php?fbclid=IwAR2ocIXV_7jLtcvInDtPb3NSzihDEQZFK4FwzdghEBoPx_zyCIA8dCrfQgQ

Céret de toros, deux corridas

Image
Image

Dax, les ganaderias…

La commission de taurine de Dax a présenté les élevages qui seront combattus lors de la temporada prochaine. Trois ganaderias vues l’an dernier seront répétées:

  • Pedraza de Yeltes
  • Santiago Domecq
  • Jandilla

La Commission taurine de Dax a également songé à des ganaderias vues à leur avantage au cours des derniers mois :

  • La Quinta
  • Domingo Hernandez (Garcigrande ?)
  • Torrestrella
  • La Palmosilla (qui fera sa présentation)

Pour ces sept corridas de la temporada dacquoise, Jacques Pène le président de la commission assure n’avoir encore rien arrêté avec quelconque torero. Sébastien Castella, sorti a hombros lors de la dernière Feria de Dax, devrait faire son retour. Il ne pourrait toutefois se faire que pour Toros y salsa. Né à Béziers et matador depuis l’an 2000, le matador a annoncé son intention de toréer en 2020 toutes les corridas de la feria de sa ville, prévue aux mêmes dates que celle de Dax.

La corrida matinale de la feria devrait avoir lieu le samedi 15 août. Les deux premiers matins seraient consacrés au concours de novilladas sans picador. La course de rejon, avec du bétail de Sanchez y Sanchez, sera donnée le dimanche de clôture. La novillada piquée, pour septembre, verra pour la troisième année consécutive du bétail de José Cruz

Juan Bautista reconduit à Arles pour 4 ans

Image

Hier c’était Nîmes pour Simon Casas, aujourd’hui c’est Arles pour Juan Bautista. Un partout balle au centre… Le conseil municipal arlésien réuni en session en a décidé ainsi ce mercredi et cela pour 4 ans. Juan Bautista est aux manettes, directeur de la société Ludi Organisation, avec sa sœur Lola qui en est la présidente, Alain Lartigue et François Cordie. La gestion des arènes de la capitale de la Camargue leur est acquise pour quatre ans.

Hervé Schiavetti le maire de la ville a félicité Juan Bautista pour sa bonne gestion. Il a ajouté qu’il était capable de gérer et de protéger le patrimoine taurin d’Arles et de la Camargue. Le vote a été acquis par 43 pour et deux abstentions.

Juan Bautista a confié à Aplausos: « nous serons à la hauteur de la confiance que la mairie nous a fait, en mettant toutes nos forces pour que Arles continue a être une référence pour la tauromachie française ».

Pour Jean Baptiste  » c’est la fin d’un processus transparent et ouvert qui nous honore beaucoup. »

PV

Communiqué des arènes d’Arles

« L’équipe de Ludi Arles Organisation est honorée de la confiance que lui renouvelle la Ville d’Arles au travers d’un vote à la casi unanimité (43 pour et 2 abstentions) qui a validé le choix de notre société au terme d’une consultation transparente.

Bien gérer les arènes d’Arles en cette période difficile pour la tauromachie exige beaucoup d’efforts, de savoir-faire et énormément de passion. Comme Hervé Schiavetti, maire d’Arles, l’a rappelé avant le vote, dans cette DSP l’accent avait été mis sur la nécessité de porter un projet réaliste et de qualité, afin de garantir la continuité du service public dans de bonnes conditions, tout en incarnant les valeurs patrimoniales d’Arles et de la Camargue.
Nous nous sommes appliqués à répondre point par point à cette demande et notre maîtrise de tous les thèmes imposés par ailleurs a fait la différence.
Toute l’équipe de Ludi Arles Organisation (Jean-Baptiste Jalabert directeur, sa soeur Lola présidente, Alain Lartigue et François Cordier associés) fera son possible pour justifier la confiance renouvelée par la Ville.

Nous abordons cette nouvelle période de quatre ans avec enthousiasme : Arles restera un des référents de la tauromachie en France. »

Page 1 sur 7

© 2020 Corridasi - Tous droits réservés